Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (10 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Enceintes DIY Jalucine 24
JBL a raison amha, + 6 db pour le doublement de la pression acoustique. 

Ceci dit, le SEAS 22 RNX a 10db SPL à rattraper par rapport aux PHL 2400 et s'il le fait à l'écoute, la mesure ne le traduit pas complètement. Il fallait expérimenter, donc faire des prototypes, pour savoir si la disposition des HPs et de l'enceinte par rapport à un angle allait aboutir à un résultat correct. Je rappelle que j'ai du faire quatre prototypes pour trouver le bon. Il y a toujours un hiatus entre la théorie et la pratique. Quand on joue avec les murs, faut s'attendre à du bizarre. Au final, c'est toujours le résultat à l'oreille qui prévaut. Si l'orgue, la contrebasse, la clarinette, le piano, la grosse caisse, le tuba se matérialisent avec un bon degré d'évidence, la courbe, je m'en fous.
L'effet d'angle est négligeable pour les fréquences élevées car on n'arrive pas à placer médiums et aigus pile à l'angle pour avoir l'effet "pavillon" au vu de leurs longueurs d'ondes reproduites. Mais les réflexions sont plus faciles à traiter sortis du grave.

(07-17-2019, 10:12 AM)tientien a écrit :
(07-17-2019, 01:41 AM)jalucine a écrit : Dans le cas d'un dipôle, la situation se complique par l'existence de l'onde arrière en opposition de phase, qui est au même niveau sonore que l'onde avant, et qui va générer autant de réflexions, celles-ci se mélangeant avec celle de l'avant et la neutralisant d'autant plus que le mur derrière l'enceinte en est proche.

Bonjour Jalucine,

Je ne comprends pas bien ton étude théorique sur l'infraflex, qui contredit toutes les écoutes, le grave produit est très très précis et n'excite que très peu les résonances de la pièce.
Le plus simple, pour un bricoleur chevronné comme toi, c'est que tu en construise un.... le coût est très faible et il est facile à construire !
Là tu pourras te rendre compte vraiment du grave reproduit par le système.....
Merci d'avance de ne plus faire d'écoutes théoriques.....

Amicalement,
Etienne

À Etienne
Mon objectif est de mieux expliquer mes choix techniques, par rapport à d'autres, notamment les dipôles, pas spécialement l'infraflex. Après chacun peut s'amuser et bricoler ce qu'il veut avec ses moyens et ses connaissances techniques. Mais en général, on réalise des choses en lesquelles on croit, par science ou par fantaisie. On est parfaitement libre de s'essayer à ce que l'on veut.  Ben construire un infraflex, j'ai pas envie, c'est tout. Il n'y a apparemment pas d'infraflex à une distance raisonnable de chez moi pour l'écouter par curiosité et éventuellement comparer à mes solutions, par exemple les J25 et ses deux boomers à 26 € dans l'extrême grave amplifiés par l'angle de la pièce avec un minimum de réflexions de parois.
Répondre
Salut Jalucine,

Je n'ai JAMAIS discuté de tes choix techniques..... ils te satisfont c'est très bien comme çà !

Par contre quand tu parles de dipôle, tu dessines un infraflex.....  et tu critiques sans avoir entendu.....perte de définition dans le grave...etc.

De plus tes molécules qui prennent des virages..... la physique des vibrations, mouvement oscillatoire des particules, çà existe !

Fais comme moi, quand tu n'as pas écouté, abstiens-toi !

Merci d'avance,

Amicalement,

Etienne

PS: il y a une paire d'infraflex à Compiègne, chez Jean René Pruvost, çà doit faire un peu plus de 200 km à la grosse louche ...
Il lit sur Melaudia...(il a fait 700km avec deux amis pour venir écouter...)
Répondre
(07-18-2019, 01:01 AM)tientien a écrit : Salut Jalucine,

Je n'ai JAMAIS discuté de tes choix techniques..... ils te satisfont c'est très bien comme çà !

Par contre quand tu parles de dipôle, tu dessines un infraflex.....  et tu critiques sans avoir entendu.....perte de définition dans le grave...etc.

De plus tes molécules qui prennent des virages..... la physique des vibrations, mouvement oscillatoire des particules, çà existe !

Fais comme moi, quand tu n'as pas écouté, abstiens-toi !

Merci d'avance,

Amicalement,

Etienne

PS: il y a une paire d'infraflex à Compiègne, chez Jean René Pruvost, çà doit faire un peu plus de 200 km à la grosse louche ...
Il lit sur Melaudia...(il a fait 700km avec deux amis pour venir écouter...)

Les propos de Jallucine me semblent être une réponse "légitime" à des attaques proférées par d'autre(s) sur le forum, ne les prends pas pour toi, ni même spécialement pour le principe de l'infraflex.
Beaucoup de thèses et de théories sur les forums audios, mais comme l'avoue Jallucine dans son post, lorsque le son semble bon, on s'en fout un peu...J'ajouterais que de toute façon, reproduire le "son fidèle" est une arlésienne, alors du moment qu'un système procure une réelle plus value sonore à ceux qui tentent l'aventure, le pari est gagné, qu'il s'appuie pour cela sue les J24 ou sur l'infraflex.


Il n'y a pas de "chefs", de gourous ou de personnes qui aient plus raison que d'autres dans cette histoire, juste des choix et des paris qui diffèrent, et qui visent à peu près tous la même chose: prendre du plaisir en musique....

Et pour finir, je dirais que l'égo est nécessaire à bien des choses, et qu'il serait illusoire de croire que nous pouvons nous en extraire, dans notre société tout au moins. Mais prenons garde de ne pas lui laisser prendre plus de place qu'il ne le mérite...
Répondre
Bien d'accord avec presque tout ce que tu dis, Loandsound. Pour moi, c'est d'abord un débat sur la façon de gérer la salle d'écoute, pas de savoir si l'infraflex marche mieux ou moins bien dans le grave qu'une J24. Je n'ai rien contre les iconoclastes qui prétendent que la science y compris la physique acoustique démontrée depuis plus d'un siècle est fausse. C'est nécessaire qu'il y ait des personnes qui songent à remettre en question des croyances et des habitudes les plus ancrées. Mais à ce moment là, il faut des arguments qui tiennent la route, et pas faire appel à une physique des particules qui n'a rien à faire ici, ni utiliser des membranes qui doivent se fractionner à des tas de fréquences, ni utiliser un pot de crème pour la transmission de forces intenses entre la bobine d'un HP et la membrane, ni un cadre qui ne demande qu'à vibrer autant que le moteur du HP mal stabilisé par des entretoises faiblardes, ni envoyer des courbes dont on voit tout de suite, pour une majorité, qu'elles présentent des anomalies majeures. Tout cela ne pousse pas à s'intéresser aux infraflex, et même si l'engin produit du grave, peut-être même d'une façon pas désagréable, il y a une appréciation subjective qui fait penser que les comparaisons n'ont pas été faites avec des enceintes vraiment performantes. Après évidemment, il y a une question de goût et de partialité pour ce que l'on réalise. Ceux qui se posent la question peuvent toujours aller les écouter. Personnellement, je ne suis pas convaincu. Je rappelle que ce sont les amateurs d'Infraflex qui sont venus sur les fils des "J", ce qui n'est pas un problème en soi, tant que l'on ne cherche pas à faire croire quelque chose par des méthodes loufoques, comme les enregistrements ré-enregistrés et transmis par internet, ou le dénigrement de HP de haute qualité.
Répondre
Bonsoir Loandsound,

Je suis d'accord avec ce que tu dis, aussi je vais en rester là.......laissons donc les gourous qui croient ce qu'ils disent, et qui sont certains de leurs dires !
Surtout quand ils interprètent physique des vibrations pour de la  physique des particules.....particules qui existaient bien avant que l'on dissèque des atomes.

Amen !

Etienne
Répondre
(07-18-2019, 09:48 PM)tientien a écrit : Bonsoir Loandsound,

Je suis d'accord avec ce que tu dis, aussi je vais en rester là.......laissons donc les gourous qui croient ce qu'ils disent, et qui sont certains de leurs dires !
Surtout quand ils interprètent physique des vibrations pour de la  physique des particules.....particules qui existaient bien avant que l'on dissèque des atomes.

Amen !

Etienne

C'est incompréhensible. Les particules sont la base de tout atome, électron, neutron... les vibrations font vibrer les molécules qui sont constituées de ces atomes eux-mêmes constitués de particules élémentaires, et ces combinaisons de 'grosse' molécules constituent l'air, l'eau, support (environnement) du son.
A tout vouloir différencier, on s'y perd hein ? Tout est lié.
"particules qui existaient bien avant que l'on dissèque des atomes"...euh, si tu parles en date de découverte, evidemment que non.

Marc
Préampli passif/actif Hattor Mini (Takman REX) + Blocs Hattor Ultimate - DAc AudioGD M7S - Lecteur Primare CD31 -  Streamer Mano Ultra sur pieds Soundcare - Enceintes Dali Euphonia MS4 sur pieds Soundcare - Câblage Duelund, Grimm, Oyaide - Tidal Hifi et DD de 2To de zik
Répondre
(07-18-2019, 09:48 PM)tientien a écrit : Bonsoir Loandsound,

Je suis d'accord avec ce que tu dis, aussi je vais en rester là.......laissons donc les gourous qui croient ce qu'ils disent, et qui sont certains de leurs dires !
Surtout quand ils interprètent physique des vibrations pour de la  physique des particules.....particules qui existaient bien avant que l'on dissèque des atomes.

Amen !

Etienne

On peut se demander qui sont les gourous quand on invente des théories fantaisistes et qu'on y croit, et qu'on essaye de trouver des adeptes...
Mac mini optimisé + Alim Uptone JS-2, Roon+RePhase via Roon Devialet Air - Devialet D440pro - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP CST Statement ST-5
Répondre
(07-17-2019, 08:14 PM)Jean-Paul a écrit :   Sinon on achète un HP qui fait 90 dB et on a 108 dB à 1 m en le plaçant dans un angle, çà semble trop simple.

Jean-Paul

La sensibilité nominale d'un hp est donnée pour un rayonnement en demi espace.
Donc on passerait de 90 à 102 dB en théorie, ....
( le calcul doit tenir compte de la réduction de l'impédance acoustique de rayonnement)
....  cad dans un univers théorique où il n'y a ni pièce
ni champ réverbéré, ni absorption, le hp étant un point source exactement dans le coin "infini",
donc rien à voir en effet avec l'acoustique des salles.
Répondre
(07-18-2019, 01:22 PM)jalucine a écrit : Bien d'accord avec presque tout ce que tu dis, Loandsound. ...

? En fait j’ai plutôt l’impression de l’inverse en lisant ce qui suit…
Mais quelque soit mon regard sur certaines attitudes ou comportements, il y a une chose que je n’ai aucune envie de renier : les J24 sont de très bonnes enceintes, c’est indéniable,.
Et même si je n’ai lu aucune réponse à propos du « peigne » pour les fréquences médium/aigu des J24 en coin, ni sur la pression quasi nulle à basse fréquence des dipoles, cela m’importe peu, parce que je pense que toutes les belles théories ne remplaceront jamais la pratique ni le plaisir des sens.
On sait ce que permet l’ampli à tube, , qui n’est pas le meilleur en théorie…Et pourtant !
Si l’on veut vraiment savoir ce qu’il en est, on fait des tests en s’affranchissant autant que possible de la psychoacoustique. Sinon, on profite de ce qui nous fait plaisir, et on reste prudent dans ses propos sur le reste…
Répondre
"Si l’on veut vraiment savoir ce qu’il en est, on fait des tests en s’affranchissant autant que possible de la psychoacoustique. Sinon, on profite de ce qui nous fait plaisir, et on reste prudent dans ses propos sur le reste…"


Question tests, je pense qu’avec les 27 paires d’enceintes que j’ai finalisées et utilisées un temps significatif, plus tous les essais en tous genres que je n’ai pas retenu pour ces 27 paires, cela fait un sacré nombre de tests, et je doute hormis des professionnels fabricants que l’on trouve beaucoup d’amateurs assez obsessionnels pour faire pire. Mais évidemment, tout ce que l’on peut faire dans une vie de passionné n’est pas grand chose par rapport aux contributions de tous les éminents chercheurs qui ont peaufiné des milliers de haut-parleurs, des centaines de types de charges, et les principes de l’acoustique. J’ai beaucoup de respect pour eux et j’essaie de connaître au maximum leurs travaux. Cela aide beaucoup pour trouver de bonnes solutions, et éviter les écueils. Mais tout cela reste complexe et loin d’être totalement maitrisé. On a toujours du mal à savoir pourquoi un système enchante et un autre déçoit. Il suffit de lire les compte-rendus de salon hifi pour constater que les résultats en « plaisir musical » n’ont pas grand chose à voir avec le budget ou les prétentions des fabricants. On n’est jamais à l’abri d’une « bonne surprise » et il faut effectivement rester ouverts aux différentes propositions pour cerner ce que peut éventuellement offrir un principe, une technique, un concept. Cela peut faire avancer nos schmilblicks. Mais je ne vois pas pourquoi l’infraflex pourrait se dédouaner des problèmes acoustiques existant chez tous les dipôles. L’onde arrière vient polluer l’onde avant qui seule contient le message musical. Je n’ai jamais entendu un dipôle quel qu’il soit donnant une qualité de grave équivalente à de bons HP électrodynamiques bien mis en oeuvre. Peu importe que d’autres pensent le contraire, et en disant cela je ne vise pas particulièrement l’infraflex. Par contre, sur le plan du traitement des vibrations parasites, là, on est effectivement aux antipodes. Et je suis sûr que c’est un facteur fondamental de qualité, même dans le grave.. Tout cela a été méthodiquement testé, et s’il reste toujours des tests à faire, j’irai plutôt vers ceux qui suggèrent quelques promesses et sont susceptibles apporter quelques satisfactions. J’en suis à viser des petits pas vers le mieux , mais plus à rêver de révolutions techniques ou ésotériques.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Enceintes DIY Jalucine 26 jalucine 277 97,867 03-30-2019, 10:39 AM
Dernier message: Chet
  Enceintes DIY Jalucine 25 jalucine 155 103,849 10-02-2018, 12:21 AM
Dernier message: Bigga

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 4 visiteur(s)