Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Enceintes DIY Jalucine 26
(01-10-2018, 07:35 PM)jalucine a écrit : J'avais récupéré la barre d'acier qui va du bloc de béton au pied arrière sur un chantier quelconque.

ouais à d'autres!!! Ils disent tous ça!! Tongue


En tout cas merci encore pour toutes ces infos! Je comptais bien acheter une grande partie du matériel au LeroyRama du coin.

Le 13 janvier approche, j'aurais vraiment aimé venir les écouter, profitez bien!
Ampli : Marantz PM6006
Pro-Ject Début III carbon cable audioquest Tower
Miniblink bluetooth , source Deezer pemium ( Rolleyes pas taper!)
Elipson P3i
cable HP audioquest 
Répondre
Pas sûr qu'il y ait du multipli de hêtre dans un magasin de bricolage.
Répondre
En effet tes peu de chance. Non, je sous entendais tout ce que je peu dégoter en terme de tige filetée, écrou, entre toise, sable, et autre contre plaqué. Pour ce qui est du bois je pense que je vais voir auprès de ce même fournisseur en fonction des frais de livraison, ou chercher ailleurs en fonction.
Ampli : Marantz PM6006
Pro-Ject Début III carbon cable audioquest Tower
Miniblink bluetooth , source Deezer pemium ( Rolleyes pas taper!)
Elipson P3i
cable HP audioquest 
Répondre
(01-11-2018, 08:48 PM)jalucine a écrit : Pas sûr qu'il y ait du multipli de hêtre dans un magasin de bricolage.

Bonjour Jalucine,
Je viens de m'inscrire sur le forum  et ceci est mon premier message, à ton adresse.
J'ai lu avec un vif intérêt tes réalisations J24, 25 et 26 et j'apprécie fortement le sérieux de tes conceptions, la clarté de tes explications, la neutralité et l'objectivité de tes appréciations vis à vis de tes propres réalisations, quoiqu'en dise l'un ou l'autre qui semble ne concevoir le mot "critique" que dans le sens négatif. Diable, on peut tout de même manifester sa satisfaction envers ses propres résultats, en particulier lorsque d'autres portent des jugements dans le même sens, mais beaucoup plus forts, alors que le tien est toujours exprimé avec humilité et réserve... Bref c'est mon opinion.

Ceci dit, J26 m'intéresse vivement, pour sa taille, son coût et ses performances racontées avec force louanges, et je souhaite les réaliser. Cependant, je voudrais ton avis sur les points suivants :

1- Malheureusement pour moi, l'espace disponible entre mes enceintes est habituellement très réduit (je peux l'agrandir en déplaçant une enceinte (près de 50 kg) mais cela est mal commode et fait plonger le WAF. Par conséquent il me faut considérer le cas le plus courant et je pressens que l'orientation à 45° des J26 apporterait un pincement trop fort à cet emplacement . 
D'où la question 1 : penses-tu que réaliser un arrière des enceintes beaucoup moins anguleux, à 10 ou 15 °, voire 0° comme une caisse classique va ruiner radicalement la réponse en graves, sachant que la contribution des angles de la pièce sera réduite ?

2- J'utilise un filtrage actif via un DCX2496 avec triamplification de FDA  V200 tweakés selon les recommandations de Globulelg. Je compte bien conserver cette configuration - en 2 voies évidemment - très souple et performante et n'utiliserai donc pas ton filtrage passif. 
D'où la question 2 : pourrais-tu me préciser les paramètres de filtrage, en plus des pentes à 6 db des passe-haut et bas : fréquence de coupure pour les graves, idem  pour l'AMT si elle est différente des graves ? si possible niveaux des voies, au milieu de leur gamme de fréquences (mais cela peut se régler assez facilement à l'oreille sur différentes écoutes).

3- Je crains que les amplis n'apprécient pas les impédances de 4 ohms ou moins. Y aurait-il un inconvénient à passer à 8 ohms ? j'ai vu que les mêmes HP existaient dans cette impédance.

Eventuellement, d'autres recommandations ?
Merci d'avance pour tes réponses.
Répondre
Bonjour

Voici les infos :

- l'angle donné par l'obliquité du fond est de 22 °, pas 45 °, c'est plus gérable. Mais si on doit anguler plus ou moins l'enceinte, cela ne doit pas changer grand-chose au résultat auditif. Si on réalise avec les mêmes volumes les 26 de façon symétrique, fond perpendiculaire à l'axe des HPs, je ne pense pas non plus que cela changera grand-chose, mais je n'en suis pas sûr.

- le filtre coupe vers 2000 hz à 6 db/oct. Mais j'ai pas mal modifié les valeurs pour trouver le bon dosage. Il faut que je vérifie pour donner les chiffres exacts.

- si tu gardes ton filtrage, tu peux alimenter les boomers deux par deux en série pour garder les 8 ohms de charge avec la tri-amplification, avec des possibilités de réglages supplémentaires.

- le haut grave se règle facilement en écartant plus ou moins l'enceinte du mur. Le pavillon de grave devient moins efficace même pour quelques centimètres d'éloignement pour le haut-grave-bas médium, mais l'extrême grave n'est que peu modifié. C'est donc un moyen très facile de "doser" 'l'incarnation" des timbres. Je cherche aussi un système pour régler facilement l'évent interne de l'enceinte, du style trombone à coulisses.
Répondre
Merci pour ta réponse, complète et ultra rapide !

OK, bien sûr, pour les 22° et non pas les 45° que j'avais estimés à la louche au regard des photos des enceintes disposées dans ta pièce ; j'aurais dû faire plus attention à la forme du pied de l'enceinte qui indique l'angle. Cela m'arrange beaucoup d'être finalement assez libre de pouvoir choisir cet angle, en veillant à un volume intérieur inchangé par rapport à ton design d'origine. Je verrai avec une simulation "sur site" avec du carton. 

Fréquence de coupure : je comprends qu'elle est la même pour les graves et les aigus. Je reste à ton écoute pour la valeur exacte ; je présume d'ailleurs que la valeur au hertz près n'a pas grande importance, comme j'ai pu le constater expérimentalement dans mes réglages avec le DCX.

C'est une excellente idée de séparer, si je comprends bien, les 4 HP de graves en 2 groupes de 2 x 4 ohms en série. Au passage, cela permettra éventuellement de tenter un montage en 4 ohms, de choisir le meilleur pour mes amplis V200 actuels et de s'adapter à d'autres amplis s'il y a changement un jour. D'ailleurs, que l'on ait des HP en 4 ou en 8 ohms, la séparation en 2 groupes permet les 2 configurations.
Mes enceintes actuelles sont en fait 3 boîtes séparées pour chaque voie. Il y a des corrections spécifiques pour chaque HP (plus ou moins réussies, dégrossies aux mesures et largement ajustées à l'écoute). Bien sûr, il n'est pas question que je maintienne ces corrections avec tes HP de la J26 puisque tu n'en a pas établies, les seules que je comprenne étant les pentes, les fréquences de coupure et les niveaux.

As-tu une recommandation pour les HP consacrés au haut grave / bas medium : les 2 du haut ?

Tu as utilisé du multiplis de hêtre pour les boîtes. Pour ma part, j'ai obtenu de bons résultats avec du MDF de 22 mm doublé à l'extérieur par une couche de MDF de 5mm collée : l'amortissement des vibrations des parois apporté par cette "double peau"  a été très important ; une bonne surprise. 
Qu'en penses-tu par rapport au multiplis ? Je pose cette question par rapport à la facilité à se procurer du MDF ...
Répondre
En passif telles qu'elles sont actuellement, les 4 HPs médium-grave marchent ensemble en série-parallèle, coupés à 3100hz à 6 db. L'AMT Mundorf est coupé à 1600 hz, réalisant un chevauchement en filtrage "pseudo" 12db/octave qui renforce le milieu du médium. C'est l'inverse des 25. Je ne conseille pas de changer les HPs mais en filtrage actif deux par deux, en partant des mêmes réglages, il y a peut-être moyen de faciliter la mise au point, bien qu'avec les filtres numériques, il y a souvent des choses bizarres. Si la phase n'est pas respectée, le résultat ne sera pas celui espéré.

Pour le bois, l'objectif de départ étant d'obtenir les dimensions de l'enceinte les plus réduites possibles, j'avais choisi du contreplaqué de hêtre en 15mm comme le minimum nécessaire. Les pressions acoustiques dans le volume avant sont énormes mais comme les surfaces sont réduites, le bas se termine en biseau étroit, et les entretoises mettent les parois en compression, les déformations de la "boite" sont vraiment contrôlées. Par ailleurs, le hêtre comme bois dur et dense résiste mieux au serrage qu'un MDF. Sinon, un MDF de haute densité peut faire l'affaire, si on le prend plus épais et que le volume extérieur n'est pas le souci.
Répondre
Je rapporte dans le fil des 26 les compte-rendus des essais faits chez pad0. C'était une étape de mise au point. Il y a encore eu quelques modifications ensuite sur l'accord interne.



(10-14-2017, 11:00 PM)pda0 a écrit : Bonsoir à tous,

Un petit CR d'une écoute inhabituelle dans mon sous-sol, puisque j'ai eu le plaisir d'accueillir cet après-midi Jalucine, Tonton F et Aredien75 qui ont pu écouter le système qui occupe normalement le sous-sol, mais aussi et surtout les Jalucine 26 qui sont venues se dégourdir les membranes dans un environnement nouveau !

J'avais pu écouter les 26 au mois de Juillet dernier chez Jalucine alors qu'elles étaient encore en phase de mise au point, et il était clair que ce n'était pas encore des jalucine 100% en comparaison des 24 ou même des 25.
Mais notre ami a beaucoup travaillé son sujet, et une fois l'installation effectuée dans le sous-sol (écran enlevé pour pouvoir les rapprocher du mur arrière contre lequel elles sont prévues de travailler), nous avons pu mesurer les progrès phénoménaux réalisés !

En 2 mots, on retrouve la patte de leur concepteur, avec une rapidité, une énergie, une tenue en puissance, une dynamique et une richesse de timbres qui rappelle, sans équivoque aucune, ses grandes soeurs !

La qualité des voix et la focalisation sont remarquables et on se laisse aller à écouter juste la musique sans se poser plus de questions. A mon goût, le grave pourrait être un peu plus étendu, mais la physique étant ce qu'elle est, on ne peut demander de miracle à de si petits HP, fussent-ils 4 sur chaque enceinte !
Néanmoins, j'ai été surpris de l'écoute du temps passé de Jonasz, où l'impact dans les basses est vraiment présent ! Rien à voir avec le coté anémique de ce morceau sur mes Harbeth P3esr ou même mes Apertura Thema. On a bien la magie de ce morceau qui est bien là !

En comparaison avec les Giya, il manque, à mon goût, un peu de palette de nuances dans le grave, mais bon l'écart de prix est plus que considérable. On notera également que les 26 n'ont pas besoin de correction numérique dans cette pièce, évidemment, car leur niveau de grave de base réduit profite plutôt du room gain de cette pièce et ne demande donc aucun ajustement à la baisse (contrairement au Giya comme les lecteurs de ce fil le savent bien).

Bref, un grand bravo à Jalucine pour cette nouvelle réalisation qui est à même de proposer un son de très grande classe dans des pièces de taille modeste avec une facilité d'intégration inégalée. Et un grand merci pour avoir amené ces enceintes dans mon sous-sol, car si elles sont moins lourdes que des 24, elles pèsent quand même un poids plus que significatif !!!

[Image: 826b41732c263b1de353357df264209b.md.jpg]
Répondre
(10-15-2017, 08:47 AM)lArédien a écrit :
(10-15-2017, 07:49 AM)Patatorz a écrit : +1 . Que c’est sympa à voir ! Ça doit être aussi sympa à écouter. 

Hello.

Je confirme : sympa à voir, et très très sympa à écouter.

C'est vrai que ces enceintes sont franchement étonnantes ; on a un peu de mal à croire que des volumes aussi compacts puissent produire un tel son.

Je me retrouve bien dans les termes de Philippe sur ce tandem Devialet / J26, avec à la fois en effet la dynamique, cette tenue en puissance bluffante et cette superbe richesse de timbre, éclatante sur certaines plages écoutées ensemble. Au global, je leur ai trouvé une sorte de "couleur", de personnalité réellement attachante.

Le grave : perso j'ai plutôt été épaté par ce que sont capables de produire ces enceintes, et n'ai pas ressenti de manque flagrant, vraiment pas, mais peut-être est-ce lié aussi aux types de musique que j'apprécie le plus (99% acoustique).

J'étais peut-être le seul à ressentir cela, mais j'ai eu l'impression qu'il restait une petite marge de progression sur les voix. Elles sont belles, aucun doute là-dessus, mais je pense, je suis persuadé même, que l'on peut aller un peu plus loin en termes de transparence. Il m'a semblé cependant que le choix d'Itunes plutôt que celui de Roon n'était pas neutre de ce point de vue là. Cela n'a pas pas fait l'unanimité, mais je m'y suis plus retrouvé avec iTunes (plus de naturel, de finesse et de transparence peut-être) -qu'avec roon qui, je trouve, en fait un petit peu trop.

Un super bravo à Jalucine en tout cas ! un très grand merci à Philippe pour cet après-midi, et mes salutations aussi au Tonton  Cool

(10-15-2017, 11:33 AM)tonton flingueur a écrit : Bonjour,

Je confirme effectivement un après midi enrichissant.

Tout d'abord une écoute sur les G3 qui m'a laissé sur ma faim suite aux derniers changements de Pda0.
Il pourra revenir sur ce qu'il a modifié mais, pour moi, la magie n'opérait plus autant bien que le résultat soit déjà de haut niveau bien entendu!!
Et mine de rien cela a son importance pour la suite...

Passage aux 26 Jalucine, très très surprenant!

Plus de correction active, plus d'écran, juste la démat entendue avec les G3 avec Devialet.
La patte Jalucine se reconnait bien et après un placement trouvé rapidement l'équilibre est bien là.

Très bonne focalisation et un côté bien articulé donnant une fluidité remarquable sur différentes musiques.
Bien adaptées à cette pièce, les 26 arrivent à la limite si on pousse le volume au delà du raisonnable, toujours dans cette pièce difficile.
Je pense cependant que l'on pourrait avoir un volume un peu plus important sans problème mais le grave risque d'être juste si ce volume devient trop important, normal.
Personnellement, le grave entendu est très homogène, ne présentant pas de frustration particulière, pas non plus démonstratif évidemment vu les membranes mais très propre.

Néanmoins, au fur et à mesure , j'ai ressenti une fatigue auditive. Après analyse les voix apparaissaient trop présentes, pas forcément projetées mais mises en avant au détriment d'un orchestre par exemple comme un effet de masque.
Comme Jalucine aime bien mettre un peu en avant ce registre, nous nous sommes mis à causer "bosses" et "creux" sur la courbe de mesure.

pas tous d'accord évidemment où chacun voulait apporter ses explications et ses remèdes miracles...comme d'habitude quoi!

Vers la fin de la session, Jalucine a voulu essayer de passer directement avec Itunes et air, toujours sans correction.
Et bien là, impressionnant!
plus de voix prépondérantes, un naturel saisissant, une profondeur et une largeur de scène accrues. Chaque intervenant a sa place logique avec plus d'air, une matérialisation donc une crédibilité augmentées.

Nous avons tous constaté cet effet ...mais nous n'avons pas tous apprécié cet effet!!
Comme quoi!!
Roon aurait donc un côté enjoliveur, charmeur dans ces algos? Moi je n'aime pas.

Bref, ces Jalucine 26 sont bien nées et il faut entendre le créateur en parler...passionnant!
Elles sont homogènes et peuvent rivaliser et dépasser certainement d'autres produits du commerce car elles présentent des qualités rares et sont, finalement, facile à vivre si on a un mur derrière.

Bravo.

(10-16-2017, 12:10 AM)jalucine a écrit : J'étais très intéressé par cette visite chez pda0 pour trois raisons. La première et de voir comment les 26 se débrouillent dans une acoustique totalement différente de la mienne, et comme chacun sait, plutôt redoutable. La seconde est de voir les résultats du système source de pda0, soit Roon sur Mac mini SSD et alimentation externe, par rapport à ma lecture iTunes (pourrie comme chacun sait) avec transmission AIR wifi (à syncopes comme chacun sait). La troisième raison était de retrouver les copains et de discuter de choses intelligentes. 

La première heure a été consacrée à l'écoute des Giya. Personnellement, j'ai apprécié le très haut niveau de résolution sur toute la bande, la transparence, la vitalité et la musicalité globale, l'image précise. Il y a un choix de rendu clair, comme lorsqu’on écoute un vrai instrument dans une acoustique réfléchissante, à l’opposée d’une acoustique amortie, mais cela n’entame pas la cohérence des timbres ni le réalisme. Le niveau de reproduction musicale chez pda0 est l’un des tout meilleur que je n’ai jamais écouté.

Évidement, quand on a démarré avec les 26, à part les quelques minutes nécessaires pour parfaire leurs positions, cela a fait un choc car on était dans une situation quasiment symétrique subjectivement, avec des timbres très pleins, charnus, et un haut-médium atténué. Par contraste encore le médium et les voix en particulier pouvaient paraître non pas projetées, mais privilégiées par rapport au reste, d’autant plus que leur dynamique dans le médium ne reste pas coincée derrière les membranes. Je suis d’accord avec tonton sur ce point. Je suis aussi d’accord avec l’Arédien sur la bonne tenue et modulation du grave. Rien de trop ni de rabougri surtout dans cette pièce. Les 26 sortent probablement à peu près le même niveau de 35 Hz que les Giya à voltage égal, mais leur niveau moyen tourne autour de 95 db/w/m. Donc en fait, j’étais très content de voir que dans cette salle particulière et sans correction, on obtenait quelque chose qui passait sans problème dans le bas du spectre. Dans le haut, l’AMT Mundorf fait son boulot consciencieusement, avec beaucoup de finesse, mais là, même plein pot au niveau du filtrage en bande passante et sans du tout d’atténuation, il avait du mal à suivre les quatre médium-grave. Alors effectivement, quand on a pris AIR wifi directement de mon Powerbook avec lecture par iTunes, l’équilibre du haut est revenu immédiatement et les voix étaient plus normales. Il est certain que j’avais réglé les enceintes chez moi avec cette source sur un D220, donc il n’est pas étonnant de retrouver davantage un bon équilibre ainsi. Cependant, il faut nuancer. Avec Roon, même si on pouvait considérer qu’il y avait un peu trop de « chair », l’écoute était quand même bien sympathique, musicale et prenante. iTunes-AIR-wifi aurait rendu les Giya encore plus brillantes et il me parait évident que Roon est plus adapté à la situation actuelle des Giya dans cette salle. Hormis cet aspect jouant sur l’équilibre global de la restitution qui n’est qu’un aspect des choses, j’ai trouvé que la source Mac mini dopé avec Roon donnait un son plus fluide et avec moins de distorsion subjective que mon Macbook. Mais peut-être que la différence subjective de niveau dans le haut médium suffit pour percevoir ces impressions somme toute très relatives. Les fichiers de départ étant strictement les mêmes, on peut se demander pourquoi au final il y a des différences d’équilibre. Mais bon, ce n’est pas nouveau. J’avais déjà entendu des différences équivalentes avec Audirvana, Amarra, etc..

Les discussions de fin d’après midi ont montré clairement les différences de critères d’intérêt ou de jugement de chacun, sachant que l’on parle de reproduction musicale crédible dans tous les cas. Je suis très bien ce qu’a écrit l’Arédien. Je vois que pda0 est parvenu à mettre en oeuvre un système d’un très haut niveau de qualité mais mon goût personnel va vers des timbres un peu plus « incarnés ». Quant à Tonton F, j’ai eu du mal à le suivre quand il trouvait les voix agressives au départ, alors que le haut médium était atténué, ce qui pour moi les rendaient plus douces, mais il est vrai que l’on en a écouté avec un niveau plutôt fort, probablement un peu trop pour les réflexions du local dans ce registre. Au final, les goûts de chacun montrent quelques divergences qui n’ont rien d’anormal quand de toutes façons toutes les modalités essayées faisaient de la musique. Elles auraient été plus marquées si des défauts s’étaient vraiment révélés.

C’était une étape de validation des 26 et je pense qu’elle ont passé cette épreuve pas facile sans démériter. Je ferai finalement un test aussi dans mon salon dont l’acoustique est dans la moyenne en réverbération. Et après, on pourra passer à la grande série 
Répondre
Je les ré-écoute régulièrement, passant d'une "J" à une autre "J" pour chercher la petite bête, et elles me paraissent suffisamment abouties pour ne plus accrocher l'oreille sur quoi que ce soit. Même si les 26 n'atteignent pas le degré de résolution dans le grave et l'étendue dans l'extrême grave des 24, ni leurs capacités en niveau acoustique, elles sont à la hauteur sur les autres critères (timbres, image, dynamique, transparence) et ne sont nullement frustrantes musicalement écoutées juste après les autres. On peut dire que dans une petite pièce, elles remplissent complètement le contrat musical.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Enceintes DIY Jalucine 24 jalucine 2,382 1,094,453 09-05-2019, 11:14 AM
Dernier message: jalucine
  Enceintes DIY Jalucine 25 jalucine 155 107,560 10-02-2018, 12:21 AM
Dernier message: Bigga

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)