Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
The Ultimate Devialet Power Cord
#21

(09-10-2017, 11:06 PM)bbill a écrit :
(09-10-2017, 10:55 PM)Nathalie a écrit : Le sens de mon travail depuis cinq ans est de faire des câbles non-compensateurs. 

C'est à dire en eux-mêmes équilibrés et porteurs de ce qu'il faut pour extirper un maximum de choses du système.

dans les câbles que l'ont m'avait prêté, il y avait des modèles "non-compensateurs" et des modèles "compensateurs"... les deux démarches seraient donc cohérentes ?! ... selon la chaîne à traiter ?!
(09-10-2017, 10:55 PM)Nathalie a écrit : Ça dépend des points de vue. 

Si on commence à compenser le système n'est plus qu'un château de cartes, un jeu de Mikado. Tu bouges une virgule et tout s'écroule. 

Et puis s'il y a besoin de compenser c'est que des matériels sont en défaut. Ce n'est pas le rôle d'un matériel d'essayer de camoufler un défaut. En en rajoutant un autre.....
(Avis personnel.)

oui, c'était la première question de mon revendeur : "as-tu un système équilibré ?"
il m'a cependant prêté aussi du câble secteur Ansuz qui "en rajoute" : cela impressionne au début !!! mais le déséquilibre, par exemple, sur une sonate pour violon est vite insupportable... ce cable, c'est peut être un bon choix dans le cas particulier d'une pièce trop amortie ?? ou un système amorphe ?
Répondre
#22
(09-11-2017, 06:53 AM)Rey51 a écrit : je me demande si 2 câbles avec les même mesures rlc mais de conceptions différentes ( avec ou sans blindage par ex. ) donnent le même résultat à l'écoute.


La réponse a été donnée il y a quelques années par Klinger Favre ! 

Il y a une vidéo sur YouTube, longue vidéo où il montre la démonstration.

Le test compare des câbles de RLC différents et des câbles de RLC identique, 
le résultat est que....................
des câbles de RLC identiques peuvent avoir un résultat différent.

En résumé : 
les kilos et kilos et kilos (et tonnes) de pages sur RLC ......
Ne servent à rien. 

En résumé, les seules mesures qui servent à distinguer des performances sont 
- rapport signal/bruit
- temps de montée. 

Ce sont les DEUX SEULES qui aient du sens par rapport au résultat final des câbles TERMINÉS. 

Déjà les mesures des conducteurs eux-mêmes sont complètement inutiles puisqu'une fois tout l'agencement autour tout se retrouve modifié. 

Il faut se rendre compte que pour les câbles réellement performants les conducteurs ne représentent que 50% significatifs du contenu ! !

Évidemment si on se contente de jeter deux fils dans une gaine...
Mais là on ne va pas très loin. 
Les câbles qui vont travailler loin et en profondeur ont un gros contenu. 
Parce que c'est jusqu'à ce jour le seul moyen. 

Temps de montée, rapport signal/bruit, ça par contre ça s'entend immédiatement. 
Et si j'en avais la possibilité ce sont des valeurs que j'afficherais ! Parce qu'elles parlent immédiatement . 

Le premier qui retrouve cette vidéo de Klinger Favre a gagné. 
Je le souviens qu'il y montrait la façon de torsader les câbles pour modifier les valeurs, et je me souviens de la conclusion finale.
Système :
- Spendor SP100r2.
- Source PC,  DAC,  preampli  et ampli :  OWL. 
- Interface Armature Hecate.
- Câbles et multiprise ligne WhyNot Opus18 + CODE 224.
- Correction Mathaudio.
Répondre
#23
C'est assez intéressant je trouve.
Merci Pda0 pour ce topic !

Les aficionados du RLC vont construire un cable qu'il sera facile de comparer (c'est Aredien qui s'y colle ?  Big Grin) aux productions actuelles.

Je prend mon ticket  Smile
Wilson Audio Sophia 1, Jadis DA60, DAC Hegel HD30, Mac mini Optimisé et transfos symetriseurs 
Répondre
#24
Vidéo retrouvée :
https://youtu.be/ZlDaWRd8URg
Système :
- Spendor SP100r2.
- Source PC,  DAC,  preampli  et ampli :  OWL. 
- Interface Armature Hecate.
- Câbles et multiprise ligne WhyNot Opus18 + CODE 224.
- Correction Mathaudio.
Répondre
#25
Merci pda0 pour ce topic et l'approche que tu proposes, intégrant théorie et pratique, appliquée à un cas concret (l'alim des Devialet). 
Mon expérience est quasi-proche de zéro : j'utilise le cable basique livré avec le D200.
J'ai par curiosité essayé ce cable et ce filtre RLC basiques qui traînaient chez moi et avaient une vraie utilité sur un ancien préamplificateur et un petit TDA SMSL :
http://www.audiophonics.fr/en/power-cabl...-3138.html
http://www.audiophonics.fr/fr/connectiqu...-6253.html

--> vraiment mais vraiment aucune différence sur mon D200. Bon, je n'y ai pas passé des heures non plus.

Je peux te les envoyer si tu veux les intégrer dans le benchmark.

Toujours bizarre de voir que les sujets relatifs aux cables soient aussi tendus... Smile 


[Image: 65d26534b1d61afc9005a4028edb54fc.jpg]


(09-11-2017, 07:34 AM)Nathalie a écrit : Temps de montée, rapport signal/bruit, ça par contre ça s'entend immédiatement. 
Et si j'en avais la possibilité ce sont des valeurs que j'afficherais ! Parce qu'elles parlent immédiatement . 
Bonjour Nathalie, merci pour la video !
Pour ma compréhension, que veut dire "si j'en avais la possibilité, ce sont des valeurs que j'afficherais" ? 
On parle de temps de montée et rapport S/N au niveau du cable ou de l'ampli ? J'aurai tendance à dire que ce qui compte c'est en sortie de l'ampli, mais c'est pas facile à mesurer, on parle de rapport S/N > 120dB et temps de montée en quelques microsecondes, faut du sacré matos.
Roon / convolution HAF / Switch Netgear "à la Swenson"
Devialet Expert D200 / Câbles et alims DIY variés 
Biblios EURUS 1.0 + caissons actif DIY
Projets DIY Streamer/DAC + Baffles plan en cours
Répondre
#26
Je parle des mesures de câbles, pas d'amplis.

"Si j'en avais la possibilité", tu as donné la réponse : il faut être équipé.

Ou faire mesurer par un pro.

Ces deux valeurs sont les seules qui soient vraiment associables à un résultat.

Pour les autres comme dit Olivier, ses câbles HP sont capacitifs et pas bouchés pour autant.....
La vidéo montre le reste.

Ces deux valeurs temps de montée et signal/bruit sont essentielles pour tout matériel.

Mais on est en périphérie du sujet, Pda0 souhaite réaliser son câble, ce sont juste des données pour continuer à baliser la piste.
Système :
- Spendor SP100r2.
- Source PC,  DAC,  preampli  et ampli :  OWL. 
- Interface Armature Hecate.
- Câbles et multiprise ligne WhyNot Opus18 + CODE 224.
- Correction Mathaudio.
Répondre
#27
(09-11-2017, 07:56 AM)Nathalie a écrit : Vidéo retrouvée :
https://youtu.be/ZlDaWRd8URg

ça donne envie de tester ses câbles !!!

EDIFIANT : ça confirme mes propos
- Chaque câble a sa propre 'couleur sonore' (Cf les écoutes chez Aredien http://forum-hifi.fr/thread-4964.html ), que l'on retrouvera toujours mais avec des intensités différentes selon chaque équipement. La préférence sera variable selon le contexte (intensité de la couleur sonore) et le goût de l'auditeur, mais la 'couleur sonore' restera la même.
Le meilleur pour une configuration et un auditeur ne sera pas forcement le meilleur chez l'autre, non pas par la "couleur sonore", mais par son intensité (effet too much)
- Cette 'couleur sonore' n'est pas caractérisable par les seules mesures RLC. Au moins 2 autres paramètres sont à considérer, l'un mécanique (amortissement des conducteurs par la gaine), l'autre lié au tréfilage (sens du toron).
Tornior est même allé plus loin, en constatant que les colorants des isolants ont une influence !
Ce n'est pas toi qui aimes la Musique... Mais la Musique qui te fait aimer... Thierry.
Mon contexte : http://www.living-leedh.com/?page_id=528
Répondre
#28
Pour éviter toute coloration de câble secteur il faut un système sur batteries mais pour un Devialet cava être difficile Smile ou le même câblage secteur que la ligne electrique..
Sinon un WW Electra 5.2 au vu de sa conception peut être un bon compagnon du Devialet.
Oppo 105D Muse, pre Cary, dac DIY Soekris + alim, tri amp actives, behringer cx3400, aigus el84 DIY, médium 2x CAV D70, grave 2x Bryston 7b Sonics 800x, enceintes DIY (AMT beyma 200+Ems Fertin LB12+BMS 46), filtre secteur Francis Ibre, audioprana, ligne dédiée, granit+CPB
Projet: filtres actif diy 
Répondre
#29
Alimenter un ampli via batteries n'est pas la panacée, indépendamment même de la consommation. Les batteries ont des caractéristiques selon leur technologie, et choisir la bonne est aussi délicat qu'un choix de câble.
Pis... Faudra un câble entre batteries et appareil !
Ce n'est pas toi qui aimes la Musique... Mais la Musique qui te fait aimer... Thierry.
Mon contexte : http://www.living-leedh.com/?page_id=528
Répondre
#30
Je souscris au post d'Eric qui recadre parfaitement l'objectif poursuivi ici, et je le remercie par avance de son aide.

@Nathalie:
Je comprends les difficultés de communication avec Maxitonus car tu as un art consommé de la dialectique et du mélange des sujets qui finissent par embrouiller les idées.
Ça me fait penser aux technocrates selon Coluche, qui quand ils ont fini de répondre à une question, on ne comprend plus la question posée ! Smile

C'est un peu facile de dire que si ton câble ne donne pas un bon résultat c'est parce que le système n'est pas équilibré. Avec ce raisonnement et aucune information technique, on peut dire ça de tout élément d'un système, et donc toujours accuser le reste du système, si le résultat est insatisfaisant.

Il vaudrait mieux dire ce qu'un câble peut réellement faire que de laisser croire qu'il peut compenser, ou être adapté à une pièce en fonction de ce qu'on cherche à faire.

Un câble agit à la marge, et au mieux sur les microinformations, le respect des transitoires, et peut-être la transparence. C'est du même ordre que ce que l'on retire de la mise en place d'alimentation linéaires sur des matériels informatiques.
Ce n'est pas une révolution, c'est sensible et important quand on recherche la performance et la cohérence, mais c'est forcément subtil, sinon il n'y aurait pas autant de polémiques sur le sujet.
Personne ne conteste les différences entre l'écoute de n'importe quelles enceintes car les différences sont évidentes et massives !

L'adaptation de la conception d'un câble à un système me paraît donc être une bonne idée, et pas une compensation de défauts autres ou d'un système déséquilibré.

Mon système n'est pas parfait, mais je ne le qualifierais pas de déséqulibré. C'est même probablement le système le plus équilibré que j'ai jamais eu, et j'en connais peu, à vrai dire, à ce niveau d'"équilibre". (Ce qui ne veut pas dire, loin de là, qu'il plaît à toutes les sensibilités).

Ce que je cherche, c'est le câble qui permettra au Devialet d'exprimer tout son potentiel (en faisant l'hypothèse non démontrée qu'un câble secteur jouera un rôle sensible).
Tout comme Jalucine a créé les J24 pour avoir des enceintes capables de retranscrire la vitesse, la dynamique et la transparence dont ces amplis sont capables.

Il n'a jamais été question de créer une enceinte qui compenserait des défauts des Devialet. Elle a été conçue, par contre, pour s'adapter facilement à une pièce car là, il faut bien en tenir compte, et aucun câble, ni ampli d'ailleurs, n'y pourra rien.

Donc, tout cela n'enlève rien à la qualité de tes réalisations que nombreux ici ont appréciée.
Je cherche juste à positionner correctement l'influence des câbles à leur juste place dans l'échelle des sujets à considérer dans la mise au point d'un système.

A t'entendre parfois, on finirait par se demander s'il ne faudrait pas choisir son système en fonction des super câbles WN qu'on a achetés ! Wink
Mac mini optimisé + Alim Uptone JS-2, Roon+RePhase via Devialet Air - Devialet D440pro - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP YBA Glass
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  TORUS Power Olivier 1 798 05-12-2018, 04:42 PM
Dernier message: Mellowman

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)