Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les pétoires de l'extrême
#51
[Image: 105405518_1527084504161148_1332753110272...e=5F18A451]

[Image: 105372373_1527085190827746_1748354277609...e=5F1903B6]

Heart Heart
Répondre
#52
Pardonnez mon ignorance mais quelles sont ces superbes enceintes ?
PC DIY , Jplay Femto , Hegel HD 30 , Jadis DA60,  Wilson Audio Sophia 1
Lignes dédiées + transfos symetriseurs , ficelles Hificables & Cie, Meuble Woodlink 
Répondre
#53
kharma Exquisite Classique

https://kharma.com/products/exquisite/ex...classique/

Ce fut le premier modèle haut de gamme de la marque il y a une vingtaine d'années, elle a subit de multiples évolutions depuis, mais le design, la caisse et le boomer n'ont jamais changé depuis la première version. Le tweeter était un Focal titane sur la première version. Puis une version diamant fut proposée en option avant que ça ne devienne le seul tweeter monté sur cette enceinte.
A l’origine le médium était un céramique Accuton qui évolua au fil des versions, pour passer à la céramique noir, et maintenant c'est un modèle en fibre de carbone.
Il y a eut de multiples évolutions de câblage interne aussi, aujourd'hui il me semble que c'est de l'Enigma signature dedans, à une époque une version avec filtre séparé fut également disponible.

C'est le modèle phare de cette marque, de lui à été décliné toute la gamme Exquisite existante à ce jour.

A l'écoute c'est vraiment une enceinte assez exceptionnelle, ça fait des trucs qu'on entend à peu près sur aucune autre enceinte, en particulier au niveau de la précision du médium, comme toute les Kharma ou presque elle a une écoute qu'on pourrait qualifiée de monitoring par l'extrême précision, articulation quelle possède.

Bon après aujourd'hui c'est tarifé autour des 100 K€ en neuf, ça pique un peu quand même Undecided il y en a une paire d'occas à ce qu'on pourrait presque considérer comme un prix d'ami (- de 30K) dans une célèbre boutique Parisienne qui vend la marque Wink

édit : la version en photo ici est une version avec le médium en céramique noir, et donc avec le tweeter diamant qui était de série à ce moment là ainsi que le câblage interne Enigma.

édit 2 : j'ultrakiffe l’ébénisterie de cette enceinte Heart , et je pense que je vais me ruiner un coup pour utiliser ce principe pour la fabrication de mes futurs caissons de grave Cool 

[Image: product_exquisite_classic_cabinet.png]
Répondre
#54
Merci pour toutes ces précisions !
Ça fait envie  Smile
PC DIY , Jplay Femto , Hegel HD 30 , Jadis DA60,  Wilson Audio Sophia 1
Lignes dédiées + transfos symetriseurs , ficelles Hificables & Cie, Meuble Woodlink 
Répondre
#55
Nul doute que les systèmes déjà présentés ici ont des propriétaires passionnés de musique. Mais on peut deviner facilement que les choix sont faits avec l'aide de revendeurs certainement compétents mais qui ne pouvaient pas aller au bout d'une démarche "d'exception" pour cause de décor et d'ambiance à respecter. Ceci dit, il n'y a pas de reproche à en faire, et de toutes façons, il s'agit de parler de "pétoires" dont le ramage, que de toutes façons aussi on n'aura pas le loisir de connaître, est peut-être assez éloigné du "plumage" bien ostentatoire. 

Je n'ai rien contre les riches et l'État voyou ne m'a pas encore complètement plumé, mais je suis plus sensible à la réalisation personnelle d'un ouvrier japonais qui a presque tout fait lui-même, y compris la maison, mais sauf les HPs Onken et sa platine. Cela respire non seulement la passion mais aussi une énorme compétence du domaine :


[Image: vlz3Mv.jpg]

Les japonais ont à mon avis encore une belle avance au moins en acoustique et en particulier sur leurs HPs et plus encore sur leurs meilleures chambres de compressions qui méritent seules la qualification de "pétoire de l'extrême". 

Après, ils ne sont peut-être pas les plus motivés dans le domaine numérique. 

J'ai aussi un très bon souvenir de l'écoute du grand Apogee, pétoire pouvant être sur le podium si par hasard ou obstination démentielle on en a réussi la mise en oeuvre. Mais bon, le haut rendement à pavillons et chambre de compression n'est pas plus facile à gérer.

Second ou troisième sur le podium, toujours AMHA, les bons systèmes basés sur des AMT. 

Évidemment, je reste bêtement basé sur la technique des haut-parleurs et leur hiérarchie, sur les critères de dynamique, de résolution, d'absence de résonance physique et de membrane, d'absence de distorsion. Vous pouvez mettre une centrale nucléaire au cul des enceintes, si les HPs s'étranglent sur les transitoires et que le filtre en bouffe la moitié, la "pétoire" sera mouillée.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)