Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
E460 ou E560
#21
N’est on pas en phase en fait... ? Est ce que le grave au final n’est pas peu timbré car trop sec sur la classe ab? Sensation de simplification, la grosse caisse perd sa matière et semble démembrée, percée en comparaison du classe A? Pour moi l’aspect ampleur d’un AB puissant, les ressentis ci dessus, je les pense sur du bas rendement, les hp moins rapides, plus gourmands, qui peuvent être avantagés par une puissance plus importante et... une restitution plus sèche, je pars plus haut du principe que l’on compare une puissance en classe A inférieure à celle de l’ampli AB aussi, à marque égale, sur ce genre d’enceintes, dont les BW font un peu partie je pense...

Le truc c’est un peu... où sont les limites d’un classe A de « 30 watts » selon les enceintes, et pour moi tu cites à juste titre des gamelles qui n’ont à priori aucun souci à s’associer à ce type d’amplification et puissance. Sinon le Hiraga que j’ai eu entre les mains: sacrée poigne en effet, une sensation de maitrise où l’ampli impose sa loi, dans les limites de la puissance disponible néanmoins. Le A20,  n’aurait il pas été ressenti comme rond et limité sur des forté, sur des enceintes plus rondes en de faible rendement, hp de grave moins spontané. J’aurais signé pour un A20 sur un bon rendement, sur un bas rendement moins rapide je sais qu’il se prend une fessée façon « poussive » face à un A50v par exemple, beaucoup plus membré sans être trop sec. Mais je triche peut être, en passant une gamme avec le courant qui va avec tout en restant en classe A, au lieu de passer à un classe ab qui aurait à capacité en courant égale au A50v, été moins agréable...

J’avais par exemple une sacrée ampleur dans le bas du spectre avec l’Emitter ou le Maestro grand intégré sur les Andra, dont la caractéristique était d’être en classe A sur les premiers watts, puis de balancer la purée derrière en AB sur des puissances élevées, et ça ne se compare pas complètement aux classe A que j’ai eu, du plus, et du moins. Comme le dit Meloman, si on prend un classe A bien fait de forte puissance.... mes Luxman font 240 watts en classe A, je n’ai pas de frustration en terme d’ampleur que je pouvais avoir avec un seul bloc non bridgé. Autrement dit sur le grave, dans mon cas, je ne remplaçais pas l’Emitter de 280 watts par un Luxman de 60watts, même si le Luxman nuance mieux et est plus riche en couleurs un peu partout. Mais on compare un Classe A moins puissant que le AB, les deux bien alimentés, sur des enceintes qui en demandent avec 88db et une charge exigente dans le bas si on veut la pousser dans ses capacités.
Deux oreilles pour percevoir, un cerveau pour interpréter, un bon fauteuil pour s’affaler, et le reste.
Répondre
#22
(08-13-2019, 07:57 PM)MeloMan a écrit :  Au salon de Paris  une annee mémorable  les Everest D66000 sur deux blocs mono Accuphase A 200  dans une salle de plus de 300 M2 pleine a craquer.
Une des meilleures écoutes de ma vie ..

Je tacle pas la classe A 
Je préconise expressément  le cas par cas ..
L'association est cruciale

On peut avoir le pire et le meilleur
Tu nous avais caché ça  Big Grin a mettre dans le fil Des légendes
JBL Une légende, une sensation 
Cest exactement ce que tu dis....
Brix-Gigabyte j1900, 4Go ram, Nas Synology, Teac UD501-usb, XLR Vovox, Advance Acoustique classeA, Sommer Albedo cable, JBL S2600 Vandehul clearwater, casque Sony MDR CD1700
Répondre
#23
C est rigolo j y étais aussi à cette écoute des Everest DD66000 avec les blocs accuphase alors il est vrai  c était pas mal du tout mais ça ne m a pas non plus transcendé vu la débauche de matériel et de prix je m attendais à mieux 
Cdlt
Répondre
#24
Ce n’était un pré et/ou source à tube associé aux blocs Accuphase, c’est là qu’était la limite  Angel
Deux oreilles pour percevoir, un cerveau pour interpréter, un bon fauteuil pour s’affaler, et le reste.
Répondre
#25
En lecteur, je me suis intéressé a Ayon avec leurs lecteurs cd a tube, couplé a Accuphase sur mes B&W, je pense que çà peut être un sacré mariage
B&W 803S / Accuphase E-560
Répondre
#26
(08-13-2019, 11:28 PM)frederic a écrit : C est rigolo j y étais aussi à cette écoute des Everest DD66000 avec les blocs accuphase alors il est vrai  c était pas mal du tout mais ça ne m a pas non plus transcendé vu la débauche de matériel et de prix je m attendais à mieux 
Cdlt

 Tu devais être alors plus exigeant que je ne l’étais à l’époque :Rolleyes ( Quelle année ? )
Bien sur le tarif ne fait pas tout ,mais c'etait une écoute d’exception
Depuis j'ai eu quelques références semblables notamment chez TAD avec les ref ONE sur les blocs BEL CANTO
ou encore chez NAGRA avec les VERITY Audio AMADIS .S ( ou Parsifal Anniversary  ? )
sur des bandes Master NAGRA maison
(la aussi l’audition et l'addition était corsée )

https://www.youtube.com/watch?v=Q_9UjVibk_Y

https://www.hifilink.fr/boutique/enceint...-amadis-s/


Tu te souviens alors sans doute cette salle immense plutôt genre hall d'attente de gare que salle dédiée malgré les efforts des présentateurs JBL en tentures et mobiliers

Comprendre par là que l'emplacement d'écoute devait être primordial Heart
( Je me souviens de gens debout près de la porte ...Nous étions nombreux ..j’étais très bien placé )
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#27
Bonjour 
C était il y a quelques années au Sofitel dans une pièce immense genre salle de cinéma
Je trouvais que cela manquait de rapidité , de rythme 
Effectivement la source n était pas en adéquation avec le reste 
Cdlt
Répondre
#28
Alors bien arrivé ce nouvel accuphase ?
Configuration:
Accuphase E270
Dac McIntosch D150 - Aurender N100 - Atoll DR200
Rega RP3 + lehmann cube
BW  CM10s2
Répondre
#29
Du coup il arrive demain un peu de retard, jai hate Wink
B&W 803S / Accuphase E-560
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)