Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
New Gold Dream
(06-15-2018, 09:47 PM)Acta a écrit : Un truc me sidère quand même avec cette histoire de correction active. Sur certains disques quand je teste avec/sans correction la différence est vraiment minime, voire imperceptible. Sur d'autres, c'est le jour et la nuit. Jusque là on se dit que c'est lié à la qualité d'enregistrement du morceau, mais ce qui m'interroge vivement c'est que cette différence n'est pas tant liée aux morceaux qu'à leurs genres : sur la musique baroque, très petite différence, pour le blues et la musique classique, sensible différence, quant au rock ou à la pop, c'est énorme. Je serais enclin à penser que c'est lié aux instruments de musique ou à leur utilisation par les musiciens. Si quelqu'un a remarqué la même chose et peut m'expliquer l'origine de ces variations d'effets, cela m'intéresse beaucoup !

Ca ressemble surtout à un problème modal dans le grave. Dès que la musique descend dans le grave tu as des résonances liées aux dimensions de ta pièce et au positionnement des enceintes, et ça pollue le résultat considérablement.
La correction numérique fait justement ce qu'il faut pour atténuer ces résonances et c'est évidemment bien meilleur ainsi.

Tu peux visualiser ce problème très classique et très courant avec REW et un micro comme indiqué dans les tutos du forum Wink
Mac mini optimisé + Alim Uptone JS-2, Roon+RePhase via Devialet Air - Devialet D440pro - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP YBA Glass
Répondre
(06-15-2018, 10:04 PM)Acta a écrit : Ben tu vois, franchement pour la musique Baroque parfois j'ai vraiment l'impression d'être dans la salle. Pour le Rock, impossible de retrouver les sensations de quand tu es dans la fosse à 5m des musiciens. Est-ce lié à la prise de son ? Pour un concert Baroque ou classique on met le micro à nu dans la salle, pour un concert Rock on récupère ce que la table de mixage de la salle de concert recoit, plus éventuellement un micro ambiance.
Est-ce que quelqu'un a chez lui un ensemble qui, pour l'écoute d'un live de Rock, vous met "dans la salle" (moins les joins et les cris) ? J'ai quelques très rares enregistrements où j'arrive à ressentir un peu ca sur mon ensemble. Je pense par exemple au live de Jeff Beck à Tokyo.

Tout à fait d'accord avec le post de melaudiophile, l'ambiance d'un concert rock ce n'est pas la qualité du son, c'est l'ambiance justement. Les bons enregistrements rock peuvent être très spectaculaires sur une bonne chaine hifi car on peut "voir" le travail des ingénieurs du son, mais c'est différent des concerts live, où le plus souvent la qualité sonore est secondaire pour ne pas dire très faible, mais on n'y va pas pour ça Wink

Quelques enregistrements de live donnent quand même un son excellent, avec une ambiance proche du concert. Cet album de Angus et Julia Stone par exemple, te permet de comparer la version studio avec quelques versions live à différents endroits. Tous les enregistrements live passent magnifiquement chez moi (et surement ailleurs aussi !).
[Image: 339dadffd32f173bd007e0b691d12f4a.md.png]
Mac mini optimisé + Alim Uptone JS-2, Roon+RePhase via Devialet Air - Devialet D440pro - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP YBA Glass
Répondre
(06-15-2018, 11:20 PM)mélaudiophile a écrit :
(06-15-2018, 10:04 PM)Acta a écrit : Ben tu vois, franchement pour la musique Baroque parfois j'ai vraiment l'impression d'être dans la salle. Pour le Rock, impossible de retrouver les sensations de quand tu es dans la fosse à 5m des musiciens. Est-ce lié à la prise de son ? Pour un concert Baroque ou classique on met le micro à nu dans la salle, pour un concert Rock on récupère ce que la table de mixage de la salle de concert recoit, plus éventuellement un micro ambiance.
Est-ce que quelqu'un a chez lui un ensemble qui, pour l'écoute d'un live de Rock, vous met "dans la salle" (moins les joins et les cris) ? J'ai quelques très rares enregistrements où j'arrive à ressentir un peu ca sur mon ensemble. Je pense par exemple au live de Jeff Beck à Tokyo.

j'ai vu des centaines de concerts rock, 99% des fois pas d'image, pas de scène sonore, on est heureux d'entendre tous les instruments avec un bon son sans que ça casse les oreilles - quand tu es dans les gradins du théâtre d'Orange et que as Dr Feelgood ou McLaughlin (période Mahavishnu) sur scène, c'est génial mais les sons te viennent à la fois, depuis la scène, peu de chances que tu sois bien en face pas trop loin; alors n'attends pas de disques de rock ou autres musiques fabriquées en studio ou enregistrées live à la console l'image sonore d'un concert classique où tu es bien placé.
J'ai beaucoup de videos de concerts, le son est bien meilleur chez moi. Quant aux enregistrements multipistes l'image sonore est fabriquée, pas de son de salle.

par ailleurs je ne comprends pas l'obsession de beaucoup d'audiophiles pour l'image sonore, la scène sonore *, ce que je désire c'est de bien entendre tous les instruments avec les plus beaux timbres possibles pour ressentir l'émotion de la musique qui pour moi est liée à l'interprétation, aux timbres, aux idées musicales, aux arrangements, et peu m'importe que la guitare soit bien à droite ou au centre, loin ou près. J'écoute des musiques très variées, parfois c'est bien séparé à gauche et à droite, parfois tout au centre, parfois une scène très large et même des sons à l'extérieur des enceintes , ça m'est égal.
Autrement, pour l'immersion comme dit Chet, le 5.1

* la scène sonore en stéréo est artificielle, avec les panoramiques on place en largeur, avec la réverb et le volume en profondeur, on peut éloigner ou rapprocher un instrument, ensuite dans la pièce la position des enceintes est importante, plus on les avance plus c'est grand et profond mais il y a aussi des inconvénients.
Si beaucoup en font un critère important c'est peut-être parce que c'est le plus facile à "voir", dans tous les sens du terme, on pourrait placer les instruments ou voix sur un plan, il est facile de voir les changements quand on fait des essais, alors que l'équilibre de la réponse, les timbres, c'est plus indicible.

A propos de Jeff Beck, mon préféré est le Live at Ronnie Scoott's, mieux que Tokyo à mon avis, mais qui est bien quand même.

jean

Je ne suis pas si catégorique.
Sur un bon enregistrement, respectueux genre acoustique en live, restant en stéréo, tu auras le relief de chaque instrument sur une petite formation (genre Jazz)  suggérant une position crédible, ou la profondeur de scène (appuyée par l'acoustique de la salle de concert) sur du symphonique, ou l'effet de fosse avec les chanteurs au-dessus en opéra (pas ceux enregistrés à Abbey Road !).
Pour tester, le mieux sont les concerts F. Musique en live... Direct sans post-prod !
Ce n'est pas toi qui aimes la Musique... Mais la Musique qui te fait aimer... Thierry.
Mon contexte : http://www.living-leedh.com/?page_id=528
Répondre
(06-15-2018, 09:47 PM)Acta a écrit : PS: Oui ma source est pourrie, mes choix de matériels sont incohérents, je fais tout mal et il y a beaucoup mieux à faire. Je suis entièrement d'accord, c'est lamentable! La brigade audioflic devrait me coffrer et les ayatollah du son seraient bien avisés de lancer une fatwa excommunicatrice contre moi.

Tu viens sur un forum et nous te donnons des avis.
Je reformule Le mien en deux lignes : 
Tu as su prendre le top enceintes / ampli... mais pourquoi une source aussi bas de gamme ?
Ce qui est perdu à la source ne sera jamais reconstitué, quelque soit la qualité du matos en aval.
Source : Mac mini "bridgé" avec Qnap HS251 / alims Clone audio +Iso Regen
Player :Audirvana + Convolution HAF
DAC : Hegel HD30
Ampli : Jadis DA60
Enceintes : Wilson Audio Sophia 1
Cables : Hificables et Cie 
Ligne dédiée et transfos symetriseur
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)