Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (4 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La correction numérique: comment ça marche et comment s'en servir ?
#1
Bonjour à tous,

Ca fait un petit moment que je me dis qu’un petit résumé de ce qu’on peut faire avec la correction numérique pourrait intéresser la communauté audiophile sur ce forum, et comme j’ai déjà essayé plusieurs logiciels et produits dans le domaine, je me propose de partager ici la méthode que j’ai utilisé pour la mise en oeuvre, et ce qu’on pourrait appeler l’ « optimisation », de la correction numérique sur mon système. Ceux qui ont suivi le fil sur mon système (http://forum-hifi.fr/thread-542.html) connaissent déjà bien les différentes étapes par lesquelles je suis passé, mais comme il y a plus de 130 pages à lire et que tout ne parle pas de correction numérique, j’ai pris l’option d’en faire un sujet spécifique à l’intention de ceux qui se demandent si la correction numérique présente un intérêt.

L’objectif de ce fil sera donc de permettre à ceux qui voudraient se lancer d’avoir un éclairage sur le sujet écrit par quelqu’un qui, ne connaissant pas grand chose aux techniques et algorithmes mathématico-acoustiques qui sous-tendent toute correction numérique, a mis les mains dans le cambouis pour comprendre comment s’en servir concrètement ! Smile

Tout d’abord, à quoi peut bien servir la correction numérique ? et en ai-je vraiment besoin chez moi ?

A vrai dire c’est à chacun de répondre à ces questions, mais pour y répondre réellement, il faudra passer par une étape que j’appellerai « diagnostic » qui peut-être effectué à l’oreille, mais qui sera plus efficace avec une mesure rapide du système.

A l’oreille c’est assez facile, et si vous êtes satisfait de la musique produite par votre système, passez votre chemin et écoutez la musique !
Sinon, s’il y a quelque chose qui vous chatouille ou gratouille l’oreille, et avant de se lancer dans des optimisations de câbles ou de succomber à la changite, il peut être astucieux d’investir environ 100€ pour procéder à un petit diagnostic maison afin de faire un état « chiffré » des lieux.
Le lien suivant donnera une petite idée de quelles sont les mesures qui constituent ce « diagnostic »: http://forum-hifi.fr/thread-1693.html
Et, à moins que vous ne soyez déjà familier des graphes produits par REW, je recommande la lecture préalable du fil en question car je vais en utiliser quelques uns ici afin d’illustrer mon propos.

Si le diagnostic chiffré confirme ce que l’oreille soupçonnait, la correction numérique sera un outil efficace pour traiter les problèmes suivants :
  • Fortes irrégularités de la réponse fréquence/amplitude, et donc colorations excessives du système.
  • Correction de la phase des enceintes, et donc potentiellement meilleure image produite par le système.
La correction numérique sera par contre très peu efficace ou même totalement inutile sur les problèmes suivants :
  • Réverbération excessive de la pièce (RT60 trop élevé (>0.50s) et/ou irrégulier), qui peut induire une agressivité du système et une image instable ou inexistante.
  • Placement incorrect des enceintes dans la pièce induisant (entre autres choses) des noeuds (annulation de certaines fréquences) excessifs qu’aucune correction, numérique ou non, ne pourra compenser.
Il faudra donc dans tous les cas, placer du mieux possible ses enceintes (contraintes WAF incluses) et gérer la réverbération avec un traitement passif (contraintes WAF incluses également). Mais comme il se peut fort bien que ni le placement optimum des enceintes, ni le traitement passif ne soit possible chez soi (que ce soit à cause du WAF ou autre raison Smile), il est bon de savoir que cela n’empêche en rien d’utiliser la correction numérique ! Il suffit simplement de comprendre et d’accepter qu’il restera quelques limitations que la correction numérique ne pourra pas traiter, ce qui ne signifie pas que son apport ne sera pas important, voire décisif, si le point de départ a de sérieux problèmes (comme c’était le cas dans mon sous-sol).


Comment ça marche ?

En pratique, je pense que tous les systèmes de correction numérique fonctionnent sur le même principe, même si leur mise en oeuvre peut, au premier abord, sembler très différente.
Il y a schématiquement plusieurs « étapes » qui font appel à plusieurs logiciels indépendants mais qui sont parfois regroupés en un seul pour des raisons évidentes d’ergonomie et de facilité d’utilisation pour le non expert :
  • Il y a d’abord un logiciel qui va mesurer la réponse du système à l’aide d’un micro (qui peut être celui utilisé pour le diagnostic dont je viens de parler).
  • Ensuite, cette mesure est utilisée par un autre logiciel qui va calculer les corrections nécessaires à appliquer pour atteindre une « cible idéale » parfois pré-définie par le système, mais souvent entièrement (ou partiellement) paramétrable par l’utilisateur.
  • Un troisième logiciel va ensuite utiliser les corrections calculées pour produire une (ou plusieurs) impulsion(s) de correction. Ces impulsions de correction sont en pratique un fichier son (au format qui peut être en .wav) qui va être combiné avec le fichier numérique qui contient la musique avant d’être envoyé au DAC de la chaine hifi. Cette opération de combinaison, est une opération mathématique complexe qui s’appelle « convolution », qu’on peut imaginer être une sorte de multiplication du fichier musique source par un coefficient de correction appliqué à chaque fréquence.
  • Cette opération de convolution est généralement effectuée en temps réel au moment où la musique est écoutée, et donc nécessite un 4ème logiciel qui doit s’intégrer, de façon plus ou moins transparente pour l’utilisateur, au logiciel de lecture utilisé habituellement (iTunes, JRiver, Audirvana, Foobar, HQPlayer, ou autre…).
J’ai essayé et testé plusieurs systèmes, dont Trinnov (Amethyst et ST2), Dirac Live, Acourate (dont je vais acquérir une licence, et dont j'ai pu évaluer l'ergonomie sur la partie mesure qui en logiciel libre, et qui dispose d'une documentation bien fournie, et dont Bear, notamment, dit le plus grand bien après avoir également testé Dirac et Trinnov), RePhase (pour lequel nous avons créé un fil pour ceux qui souhaitent l’utiliser), mais aussi MathAudio que je suis entrain d’investiguer par curiosité, et le système propriétaire en cours de développement de Thierry69 qui pourra en parler s’il le souhaite (édit: maintenant disponible ici : https://www.homeaudiofidelity.com/français/).
Ceux que j’ai utilisés longuement (Trinnov, Dirac, RePhase) donnent tous d’excellents résultats ! De même pour Acourate selon les comparaisons faites par Bear. Celui de Thierry69/Home Audio Fidelity est également une solution de tout premier plan avec quelques innovations bien décrites sur le site web de Home Audio Fidelity (https://www.homeaudiofidelity.com/français/). MathAudio je ne sais pas encore mais comme la doc dit qu’il corrige la phase également, je vais m’en assurer et vous dirai ce que j’en pense le moment venu.


Quelques commentaires sur chacun des logiciels :

Trinnov (Amethyst ou ST2) est sans conteste la Rolls des systèmes de correction numérique. Il est à la fois très convivial d’utilisation, et comme c’est un preampli/DAC complet, il peut aussi remplacer avantageusement pas mal de matériel dans un système car c’est un vrai haut de gamme dans chacune de ses fonctions.
Il présente cependant l’inconvénient de son prix qui le met hors de portée de la plupart… De plus, sa performance intrinsèque en tant que correcteur numérique, stricto sensu, ne m’a pas paru supérieure à ce que peut produire Dirac, Acourate ou même RePhase. Son positionnement me parait donc être celui d’un excellent preampli/DAC possédant un système de correction numérique à la fois ultra performant et très convivial d’utilisation.
Mais pour celui qui, comme moi, est 100% dématérialisé et n’a pas d’autre source que la démat, Dirac ou Acourate me paraissent des choix plus abordables sans rien sacrifier sur la qualité de la correction numérique.
D'autant que pour les utilisateurs de Devialet comme moi, l'utilisation conjointe avec Air donne un très bon résultat.


Dirac Live est le produit le plus convivial d’utilisation après Trinnov. Il est relativement bon marché puisque la version stéreo est vendue 320€ auxquels il faut rajouter le coût du micro (UMIK-1) soit 100€ (mais ce sont les mêmes 100€ nécessaires au diagnostic ci-dessus).
Sa performance intrinsèque est excellente (à mon avis égale à celle de Trinnov) mais elle est limitée à une utilisation de musique dématérialisée, et son mode d’utilisation au quotidien n’est pas aussi transparent pour l’utilisateur que ce qu’on pourrait souhaiter, du fait du logiciel de convolution qui se présente sous la forme d’une carte son virtuelle (Dirac Audio Processor = DAP) que je trouve peu ergonomique même si une fois installé on peut l’oublier. Je préfère, de loin, la version « plug-in » qui est celle que j’utilise avec JRiver ou Audirvana, mais elle n’est malheureusement plus maintenue… Certes le DAP présente l’avantage de fonctionner avec tous les logiciels de lecture du marché y compris iTunes ou même YouTube, mais je n’aime pas le concept de cette carte son virtuelle, même si sa performance objective/auditive n’est pas en cause…
De plus, le DAP présente l’inconvénient majeur de ne pas pouvoir fonctionner en mode réseau DLNA, donc ceux qui voudraient utiliser un lecteur réseau sont condamnés à utiliser le plug-in (qui marche bien, mais comme indiqué non maintenu, donc pour combien de temps encore…), ou à utiliser un autre logiciel de correction numérique…


Acourate me parait être un produit à la performance exceptionnelle (à l’égal de Trinnov ou Dirac) mais dont l’ergonomie de mise en oeuvre reste assez rustique et peu agréable, notamment la partie mesure qui est la plus « violente » pour les oreilles de tous les logiciels que j’ai pu utiliser. Certes il n’y a pas de risque pour le matériel mais autant on peut faire et refaire la calibration avec Trinnov ou Dirac, autant avec Acourate on est content quand c’est fini !
Bear pourra parler de la partie définition de la courbe cible et paramétrage car c’est lui qui connait le mieux ce logiciel, mais pour ce que j’ai pu en voir, ça ne m’est pas apparu hyper convivial, même si la documentation est très bien faite (à condition cependant de lire l’anglais !).
Par contre, une fois les impulsions de correction générées, l’utilisation est possible avec tous les logiciels intégrant un moteur de convolution (JRiver, Foobar, HQplayer et surement d’autres) et donc compatible avec une utilisation réseau DLNA (notamment avec JRiver par exemple). C’est plus compliqué avec Audirvana car celui-ci n’intègre pas encore de moteur de convolution natif, et ceux disponibles sont anciens et pas forcément très performants.
Acourate coûte 340€ et nécessite aussi un micro comme Dirac. Donc prix identique à Dirac en quelque sorte.
Bear a ouvert un fil dédié ici: http://forum-hifi.fr/thread-2184.html?hi...t=acourate

Acourate propose aussi en option quelques logiciels complémentaires dont notamment un qui permet de « pré-convoluer » (150€ environ) toute sa base musicale (stockée sur un NAS par exemple) une bonne fois pour toutes, puis d’utiliser n’importe quel logiciel ensuite sans moteur de convolution (donc compatibilité complète avec Audirvana par exemple) et donc aussi de réduire le travail du PC ou Mac à une simple lecture sans correction numérique ce qui peut être bénéfique d’un point de vue auditif pour tous ceux qui ont un PC ou Mac anémique ou qui souhaitent qu’il ne travaille que le minimum possible pendant la lecture.
Le seul inconvénient de cette méthode est qu’il faut avoir une 2ème base complète avec toute sa musique car la convolution est adaptée à un système à un moment donné et donc garder sa base originelle est surement une sage précaution Smile


RePhase présente le grand intérêt d’être gratuit, très performant et totalement paramétrable ! Mais il fait juste le minimum, c’est à dire calculer les impulsions de convolution. La mesure et le calcul des corrections à appliquer est totalement manuel, ce qui donne la plus grande flexibilité aux experts, mais n’est pas toujours facile, ni pratique pour celui qui ne veut pas y passer quelques week-ends !
Une fois les impulsions de convolution générées, l’utilisation est identique à celle d’Acourate, donc compatibilité avec tous les lecteurs intégrant un moteur de convolution et compatibilité avec lecture réseau DLNA (via JRiver par exemple).
Le fil expliquant comment s’en servir est là : http://forum-hifi.fr/thread-2003.html?highlight=RePhase, et le fil de discussion des utilisateurs est là: http://forum-hifi.fr/thread-1811.html?highlight=RePhase


MathAudio semble intéressant si tout ce qui est dit sur leur site est exact. Je ne l’ai pas encore testé et mesuré mais ça ne saurait tarder. Il est gratuit pour Foobar sous Windows, et coûte 99$ sur Mac ou logiciel de lecture autre que Foobar. Il nécessite un moteur de convolution dans le lecteur mais semble encapsuler les impulsions de convolution dans un format compatible avec tous les logiciels qui acceptent les plug-ins de type VST, donc compatibilité possible avec Audirvana, JRiver etc…
L’interface est très rustique mais simple. Les possibilités de paramétrage sont quasi nulles (à part la définition de la courbe cible) et il ne fait que « raboter » les bosses, ce qui n’est pas forcément une mauvaise idée, mais montrera peut-être quelques limites vs Dirac, Acourate ou RePhase.
Comme je ne l’ai pas encore vraiment testé, je m’en tiendrai là pour l’instant, mais s’il y a d'autres amateurs/expérimentateurs leurs retours seront intéressants !

EDIT: le test de Mathaudio est là : http://forum-hifi.fr/thread-2706-post-55650.html

Voilà, fin de la première partie qui donne un survol rapide des options disponibles.
Je n’ai volontairement pas parlé des hardwares qui peuvent venir en complément de Dirac ou d’Acourate qui permettent d’utiliser ces logiciels intégrés dans une « machine » qui s’intègre dans le flux audio de la chaine et donc qui permet d’avoir plusieurs sources, y compris des sources matérielles (lecteur CD, platine vinyl, etc…).
Ce sont des produits disponibles (prix aux environs de 1000€) que je n’ai pas testés et qui rajoutent de l’électronique et n’ont, à mon avis, de sens que si on a besoin de plusieurs sources.
Le principe de la correction numérique utilisée étant le même, je me limiterai ici à l’utilisation de ces logiciels sur un Mac ou un PC et donc en dématérialisation pure.

La prochaine partie sera consacrée à l’utilisation et au paramétrage de la correction numérique avec ces logiciels, en utilisant, bien entendu, les possibilités de la mesure post correction (sans oublier l’oreille bien évidemment Wink).
Amitiés.
NUC8i7-BEH+Akasa fanless+Alim Uptone JS-2, Roon Rock + RePhase - Waversa SmartHub - Ypsilon PST100mkII+AeliusII - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP CST Statement ST-5
Répondre
#2
Bonjour pda0,

Quelques remarques sur des sujets variés de ton post:
- sur la gratuité des logiciels: il est vrai que les développeurs de REW, comme de rePhase, n'imposent pas une contrepartie économique à l'utilisation de leurs logiciels. Cela ne veut pas dire pour autant qu'ils ne la souhaitent pas et tous deux sollicitent une contrepartie librement consentie sous forme de dons. J'invite donc vivement ceux d'entre vous qui utilisent ces outils à encourager leur développement. Voici les liens pour le faire:
pour REW: http://www.roomeqwizard.com/#donations
pour rePhase: https://goo.gl/v44mmD

- sur le classement que tu fais en terme de facilité d'utilisation: pour ma part, je classerais Dirac en premier, car son utilisation est un 'no-brainer'. Il n'y a pas de question à se poser, ni d'ailleurs me semble-t-il de possibilité de s'en poser. Ensuite viennent selon moi Trinnov Amethyst et Acourate, qui ont tous deux une versatilité totale et peuvent satisfaire les besoins d'un utilisateur très débutant, souhaitant juste produire une correction facile à utiliser, comme ceux des experts, qui souhaitent corriger les détails de leur installation, ainsi qu'accéder à la multi-amplification des différentes voies de leurs enceintes. Trinnov comme Acourate ouvrent grand la porte du tunning personnalisé. Enfin, les outils de la classe rePhase, qui sont de mon point de vue un peu plus exigeants, car leurs concepteurs les ont développés pour des DIYers, c'est à dire des passionnés qui comprennent ce qu'ils font. Je n'ai pas, pour ma part, la vanité de me ranger parmi ces experts, aussi m'a-t-il fallu plusieurs mois, et les conseils avisés de Pos et d'Audyart, pour comprendre comment éviter de faire de grosses bêtises avec rePhase.

- sur l'ergonomie d'Acourate: tes propos me surprennent beaucoup. Je juge pour ma part ce produit parfaitement ergonomique et pratique. Il est développé sous Windows et peut-être que l'interface de Windows te semble dépassée, mais en dehors de cela, il n'y a pas de pb majeur de mon point de vue. Il est au contraire très puissant et offre au passionné la possibilité de regarder ses corrections sous des angles multiples. Il remplace en particulier REW et un logiciel de correction, car il permet de faire des mesures des corrections terminées. Au sujet des mesures, je pense que le point que tu évoques peut se régler facilement car Acourate est très tolérant en niveau de signal d'entrée et on peut sans difficulté réduire le volume de l'ampli qui produit le signal sans diminuer la précision des mesures (il faut tout de même garder un signal suffisant par rapport au bruit ambiant de la pièce). Au contraire, comme l'outil est doté d'une fonction de calage du micro, on n'a en principe qu'une seule mesure à faire. La seule contrainte à supporter est celle d'entendre deux sweeps d'une minute chacun. Mais une fois les mesures faites, on peut utiliser celles-ci sans fin sans avoir à en refaire tant que l'on ne change pas la configuration de son système. Enfin, si on fait l'effort de se doter d'une carte son extérieure (100 ou 200 EUR pour les moins chères, on peut à loisir régler le gain du micro...)
Répondre
#3
Encore une fois BRAVO pour ce nouveau post/thème !!! Smile 
Cdlt
Phil

Ps : Don fait pour REW
Répondre
#4
Merci pour ces compléments Bear. J'ai donné ma perception personnelle qui ne prétend pas à l'universalité bien entendu et c'est bien d'avoir un autre avis éclairé comme le tien.

A vrai dire j'ai dû mal exprimer ce que je pense de l'ergonomie d'Acourate car ce n'est pas tant l'ergonomie en soi qui est complexe, c'est la quantité de paramètres accessibles, ne serait-ce que sur la partie mesure où il faut presque être BAC+12 pour arriver à comprendre quelles cases doivent être cochées pour être certain d'avoir la bonne entrée et la bonne sortie, et les libellés sont loin d'être clairs.
Donc pour ceux que l'informatique ne rebute pas, on arrive vite à comprendre et à y trouver tous les avantages de la flexibilité que cela apporte, mais pour le non-geek c'est quand même un peu un pensum !
Cela dit, je te rejoins sur la puissance et la flexibilité du produit, c'est juste que j'aurais dû qualifier cela de "facilité de mise en oeuvre par le non expert" plutôt qu'ergonomie.

Ensuite entre Dirac ou Trinnov, on peut débattre pour savoir lequel est le plus convivial. Dirac présente l'avantage de tourner sur un PC ou Mac, donc l'interface est plus lisible, mais l'effort à fournir pour avoir un résultat me semble assez proche.

Ensuite Trinnov est une vraie mine pour les experts car tout est réglable bien au delà de mes compétences, c'est pourquoi je le juge au dessus du reste en termes d'ergonomie car il réussit la performance d'être simple pour l'amateur et totalement paramétrable pour l'expert.
Dirac ne dispose quand à lui d'aucun réglage à part la courbe cible, et donc peut être frustrant pour les experts qui savent ce qu'ils veulent faire ! Mais pour ceux là, il leur reste Trinnov, Acourate ou RePhase Smile

Amitiés.
NUC8i7-BEH+Akasa fanless+Alim Uptone JS-2, Roon Rock + RePhase - Waversa SmartHub - Ypsilon PST100mkII+AeliusII - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP CST Statement ST-5
Répondre
#5
pda0,

Sur le masque de saisie à remplir pour lancer les mesures d'Acourate, tous les paramètres sont renseignés par défaut, sauf celui de l'emplacement du fichier de calibration de ton micro; rien de plus simple donc.

Ensuite, il suffit de dérouler 5 macros pour avoir le résultat final. A chaque étape, les paramètres par défaut sont parfaitement adaptés à la production d'une impulsion de correction de qualité.

Je t'invite sincèrement à acquérir la licence du logiciel pour te faire une opinion motivée Wink
Répondre
#6
C'est en cours Smile
NUC8i7-BEH+Akasa fanless+Alim Uptone JS-2, Roon Rock + RePhase - Waversa SmartHub - Ypsilon PST100mkII+AeliusII - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP CST Statement ST-5
Répondre
#7
Bonjour

Je suis très loin d'être BAC+12 et pourtant j'utilise RePhase sans difficulté.
Je n'ai pas d'avis sur les autres logiciels, j'aime bien les choses gratuites...

Cordialement, Dominique
Répondre
#8
(11-08-2016, 07:21 PM)Tonipe a écrit : Bonjour

Je suis très loin d'être BAC+12 et pourtant j'utilise RePhase sans difficulté.
Je n'ai pas d'avis sur les autres logiciels, j'aime bien les choses gratuites...

Cordialement, Dominique

C'était une image Smile
Cependant, il y a des personnes qui n'aiment pas beaucoup passer du temps avec des logiciels qu'il faut paramétrer, mais peut-être n'est-ce pas le cas sur ce forum.
Et évidemment si on sait se servir de RePhase, Acourate c'est un jeu d'enfant à coté !

Et comme l'a justement fait remarquer Bear, même les logiciels gratuits acceptent les contributions volontaires Wink
NUC8i7-BEH+Akasa fanless+Alim Uptone JS-2, Roon Rock + RePhase - Waversa SmartHub - Ypsilon PST100mkII+AeliusII - Vivid Audio Giya G3 - Câbles HP CST Statement ST-5
Répondre
#9
Bonjour,

Merci Pda0 pour cette synthèse et merci aussi d'évoquer mon projet, projet dont je ne sais pas trop quoi faire d'ailleurs... peut être que quelqu'un en lisant la discussion aura une bonne idée !

Je me suis lancé dans la création d'un outil de correction pour arriver à faire sonner correctement des prototypes d'enceintes DIY pouvant avoir un très bon rapport prestations/prix. Je suis parti sur un petit large bande avec une correction 100% numérique pour avoir un minimum de composants. En appliquant un filtre afin d'avoir un réponse "anéchoïque" dans l'axe parfaite, j'ai eu une satisfaction de courte durée car je me suis vite rendu compte que les problèmes de directivité du HP dans mon salon relativement réverbérant (~0,5 s) empêchait d'avoir une restitution correcte des aigus malgré la réponse au poil dans l'axe.. Je me suis donc penché sur la question de comment corriger ce type d'enceinte sans tomber dans l'alternative de corriger la réponse en puissance (qui du coup donne une réponse dans l'axe non homogène)

Après pas mal d'itérations je suis arrivé à quelque chose qui fonctionne à priori aussi bien que les produits du commerce (dixit Pdao Wink ) mais avec une spécificité qui doit amener un plus pour les enceintes (ou environnements) présentant des problèmes de directivité. A noter que mon outil corrige aussi la phase avec une approche automatique basé sur des critères de pre ringing (contrairement je pense à Acourate où il faut jouer manuellement avec le fenêtrage)

Pour confirmer qu'il y a un potentiel et peut être me guider sur la suite à donner... je suis preneur de tout volontaire qui aurait des enceintes un peu particulières (large bande ou pb connus de directivité) pour faire un test. Le pre requis est de pouvoir faire des mesures et ensuite utiliser un convolver pour la lecture (par ex Foobar ou JRiver)

Cordialement,
Thierry
Répondre
#10
Bonjour

Citation :Et comme l'a justement fait remarquer Bear, même les logiciels gratuits acceptent les contributions volontaires

Mon site et les logiciels de calculs associés sont gratuits pour tout les utilisateurs.
Je ne demande de dons à personne, et n'irai pas en faire ailleurs...
Mais je suis un cas très particulier !!!

Citation :Pour confirmer qu'il y a un potentiel et peut être me guider sur la suite à donner... je suis preneur de tout volontaire qui aurait des enceintes un peu particulières (large bande ou pb connus de directivité) pour faire un test. Le pre requis est de pouvoir faire des mesures et ensuite utiliser un convolver pour la lecture (par ex Foobar ou JRiver)

Je mesure avec ARTA, je corrige avec RePhase, je convolve avec Foobar / Convolver ou VSTHost / ConvolverVST, et si vous avez une méthode je suis prêt à faire un essai.
Le HP est un large bande de 21 cm dans une grande enceinte avec évent.
Actuellement ce qui fonctionne le mieux chez moi, c'est mesure à courte distance (50 cm), lissage à l'octave, et correction en amplitude avec un Q=0.8

Cordialement, Dominique
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Correction de la phase wgb25 1 475 04-25-2020, 11:49 AM
Dernier message: wgb25
  renforcer isolation phonique sans correction acoustique matrix22 26 6,543 10-19-2019, 03:56 PM
Dernier message: matrix22
  Demande de conseil pour effectuer une correction acoustique et/ou modifier mon systèm DFRED75 8 2,666 04-02-2019, 07:48 PM
Dernier message: DFRED75
  Calcul plage de correction selon fréquence et Q ? Franz 19 4,037 03-13-2019, 01:16 PM
Dernier message: Franz
  Les mesures: une tentative d'évaluation de la correction passive pda0 23 18,336 03-02-2019, 05:57 PM
Dernier message: chakiwi

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)