Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Câblo sceptique, Enfin ma réponse :-)
#51
Jacques,

Non non tu ne perd pas le fil, il y a un CR en cours et surtout des ecoutes nocturnes longues et jouissives ;-)
Mais le sujet est vaste et suscite de nombreuse questions , car on a tous sa propre vérité sur ce genre de comparaison câble secteur ...

Donc sujet reposé, écoute des deux câbles secteur (Chenonceau Vs aria),  ci dessous Vs câble crêpière...
Retour dimanche.
[Image: a934483c9e0b76ec02d0290aaf0a28da.jpg]
L5 EBM  |Câbles HP EBM | 2 Caissons REL T9X | Dac AUDIOMAT MAESTRO 4 | S8 Unison Research  | INNUOS MK II | en attente.... 
Répondre
#52
C'est qu'il entretient le suspens Plugnprod..... Wink

Autrement comment avais-tu déterminé la phase sur tes divers appareils si, d'après ce que j'ai compris, tu n'as pas utilisé de multimètre ou autre?
Répondre
#53
Je viens de lire le descriptif du cable idéal pour le S8 de Nathalie, qui me semble assez bien décrit pour avoir eu moi même le S8 pendant plusieurs années. Bon c’est un peu biaisé car mon S8 était partiellement modifié avec plusieurs condensateurs de meilleure qualité... suppression de la contre réaction qui limite la richesse harmonique en medium aigu : une 845 ne donne toutes ses subtilité que sans contre réaction. De plus, Le schéma même du S8 coté étage d’entrée fait exclusivement d’ECC82 donne un fort gain en petites triodes qui conduit à un peu suralimenter la restitution en harmoniques pairs et arrondir, embellir la restitution, c’est un fait.

Pour l’anecdote, je l’avais emmené un jour chez un ami vosgien lors d’une réunion de fous, pour essai sur les plus grosses enceintes Klinger Favre en compagnie du Totaldac D1dual par curiosité, face au plus grand des Devialet. On y sentait bien le coté un peu fermé de l’aigu avec un peu de systématisme dans le haut qui rend la restitution un peu terne, monocorde. Un aspect qui s’accentue un peu par un caractère identique du Totaldac à cette époque, l’étage de sortie manquant de richesse et l’aigu étant en pente descendante sur ce R2R. Mais sur l’émotion, le développé harmonique des voix, medium, c’était bien plus jouissif que Devialet, et les Klinger Favre montraient que le grave se tenait sans contre réaction, la contre réaction étant là sur cet ampli juste pour passer sur les enceintes qui ne se tiennent pas sans un coup de pied aux fesses systématique. Cela n’empêche que la 845b a de base un caractère un peu rond, mais plein d’ampleur.

Enfin le S8 n’est pas le meilleur ampli du monde évidemment, il y a un parti prix de la marque dans sa conception qui ne recherche pas la plus grande transparence mais cherche à offrir un compromis cout / personnalité sonore / design. C’est un 845 accessible et fiable, pas cher en occasion, optimisable certainement. Mais il est aussi capable de procurer bien du plaisir. Si on veut entendre toute la transparence, ouverture et richesse harmonique d’une triode, faut écouter un Ayon Crossfire, on entre dans une toute autre catégorie de maitrise y compris dans le grave, développement des timbres... (avec attention aussi plus de rigueur qu’un transistor mosfet...) mais à un prix tout autre aussi.

Sinon sur le fond je pense qu’il y a déjà une petite forme de compensation entre le S8 et les anciennes Mulidine qui sonnent vif et dégraissé, donc un cable trop dégraissé pourrait en faire trop en fait.... ou simplement rester dans le caractère des Mulidine (un choix d’écoute).

Cette parenthèse fermée, la descrition de Nathalie correspond parfaitement au Neodio P5, sans aspect péjoratif dans le sens où ce cable dégraisse, tend, sépare les plans sonores, tout en limitant toute forme de distorsion donc fluidifie, redonne des nuances aux excès de flou et rond. Mais ce n’est pas forcément une compensation d’égaliseur, c’est une révélation de qualités masquées par un cable plus basique, surtout les multibrins, le P5 étant constitués uniquement de monobrins cuivre isolés individuellement. Sa limite est qu’il dégraisse un peu trop et peut limiter le corps, la matière que l’on peut mieux développer par exemple avec un simple monobrin d’argent comme le fait Ocellia ou Audioprana.

Pourquoi je parle du P5? Parce que chez zero huit zero, vendeur audio prolixe en avis et comparaisons à voir sur le net, et fervent défenseur d’absolue création, il y explique à quel point il a apprécié le P5, qui dans la restitution peut être plus facile, plus souple que le Chenonceau. D’ailleurs c’est aussi la caractéristique des absolue creation en particulier d’entrée de gamme, que de dégraisser au point d’être un peu trop tendu et oublier les fins de notes au passage, j’ai détesté les Op Tim en cable hp pour ça, plus aucune vie dans la musique.... si il faut forcément monter au Tim Reference pour récupérer cela c’est un peu se moquer du client en lui montrant que sans aller au plus haut de gamme on a pas la vie dans la musique... prudence donc, tension ne veut pas dire perte du développé des notes pour les faire taper net, en tout cas si le Chenonceau plait mais qu’il manque un peu d’humanité, le P5 peut être plus adapté. Sinon l’humanité sera surement du coté de l’Aria dans un autre style, peut être plus adapté aux Mulidine qui elles aussi donnent une restitution assez dégraissée, rapide mais un peu old school dans le développement des timbres.

Ne pas oublier de les essayer sur le dac ces cables! Smile

Mes tergiversations du matin (qui ne demandent pas forcément contre analyse, ce n’est que mon avis...)

Cordialement, Nico.
1/ Vivid G1 - Ypsilon Aelius MK2 (Coincident Turbo845SE - Coincident Statement Pré) - Mola Mola Tambaqui - Ocellia Reference - Coincident Statement - Grimm TPM - Waversa Smarthub - HDplex Roon Server
2/ Marten Duke2 - Kinki Ex-M7 / Ayon Crossfire PA - Holo Serene - Holo May - Lumin U2 mini + Paul Hynes SR4t - Accuphase PS1200 - Isotek Sigmas G2 - Ocellia Reference - Coincident Statement - cables DIY - AQvox SE + Paul Hynes SR4t
A vendre Cayin 500 - Ocellia Ref RCA - 1877Phono Silver Dart RCA - USB PAD Ultimate

Répondre
#54
(06-07-2018, 08:21 PM)Plugnprod a écrit : L'alim est en rodage certes mais apporte déjà un peu plus de présence et de silence entre les notes...rien de transcendant , mais c'est plus posé, mieux maîtrisé peut être. Bon après est-ce que ça vaut 300 balles en plus ....
 

Oui !
Le bruit de fond vient de reculer, la musique est plus posée.
Les silences n'en sont que meilleurs.
C'est à mon avis le plus important et vaut largement l'investissement.
Mais fais gaffe, bientôt la musique va devenir pointilliste comme dit Jean  Big Grin
(Celle là, je la retiens, j'espère que tu ne m'en voudras pas !)

Citation : d'autres facteurs viennent "noyer cet apport", acoustique de la pièce etc...
Euh, non. 
Tu as changé du matos et c'est mieux, je ne vois pas ce que vient faire l'acoustique de ton salon (qui lui n'a pas bougé) dans l'histoire. 


Alors ces CS ?
Le suspens est insoutenable  Big Grin
PC serveur Windows optimisé, Audirvana + Diretta , DAC W4S 10th anniversary , Jadis DA60,  Wilson Audio Sophia 1
Lignes dédiées + transfos symetriseurs , Hificables & Cie série One, Meuble Woodlink  Le topic de mon installation ici[url=http://forum-hifi.fr/thread-1223.html][/url]
Répondre
#55
(06-08-2018, 12:25 PM)Pascal64 a écrit : Tu as changé du matos et c'est mieux, je ne vois pas ce que vient faire l'acoustique de ton salon (qui lui n'a pas bougé) dans l'histoire. 

Le salon n’a pas changé, mais l’action du matériel sur l’acoustique n’est plus la même. 

Donc le résultat du couplage système/acoustique de la pièce est différent. 

Si le matériel excite plus certains modes (est-ce que c’est comme ça qu’on dit ?) , il est complètement logique que l’acoustique doive être traitée différemment. 

On s’en aperçoit très vite lorsqu’on passe à du matériel qui a une meilleure bande passante, les basses peuvent poser un problème. 

Ou lorsqu’on passe à du matériel qui distord moins et que donc on peut monter le volume, faisant apparaître des soucis.
Répondre
#56
Les amis,
Tous vos retours , même si un peu hors sujet, sont extrêmement bien construits et constructifs.
Nico a développé excellemment le couple S8 Milidine, Nathalie, Pascal et les autres vos remarques nourrissent mon ressenti, beaucoup de justesse où chacun apporte son expérience .
Je vous en remercie.
Et non. Je ne fais pas attendre mon retour, simplement j'attends mon ami David (cayu) du forum qui arrive demain pour un long We d'écoute ...
Lors de ce genre d'exercice d'écoute de différents câbles, j'aime confirmer mes impression par quelques soirées d'écoute plaisir et méditative ....écouter un une playlist aléatoire pendant plusieurs heures, plusieurs jours, plusieurs moments de la journée ...l'état d'esprit durant l'écoute à autant d'importance que l'écoute en elle même .
J'ai constaté à plusieurs reprises qu'une écoute nocturne et tardive me permettait de mieux vivre la musique.
J'essaierai d'être le plus objectif possible.
Merci à vous
L5 EBM  |Câbles HP EBM | 2 Caissons REL T9X | Dac AUDIOMAT MAESTRO 4 | S8 Unison Research  | INNUOS MK II | en attente.... 
Répondre
#57
Allez je me lance pour vous faire mon retour sur ce voyage merveilleux au pays des câbles secteurs.
C’est un exercice délicat car les enjeux économiques, les certitudes, les croyances, les vérités autour de ces « accessoires » qui alimentent nos matériels amènent à des débats souvent contradictoires.
Ces débats ou se mêle une part d’objectivité, souvent exacerbée par notre égo et amour propre et une part de subjectivité…la frontière entre les deux est souvent difficile à évaluer.

Ce we, Mon ami David est venue nous rendre visite au pays du vin jaune et du comté et nous avons passé une majeure partie de la nuit à faire des écoutes.

Nous sommes restés simple dans cette écoute, et nous avions fait le choix de ne pas rentrer dans une écoute analytique pour ne pas perdre l’objectif premier de cet essai, le plaisir, l’émotion, et la vie qui émane d’un système audio pour nous faire déconnecter de notre cerveaux gauche : logique, cartésien, séquentiel !

Et ça a fonctionné remarquablement puisque qu’aucun débat contradictoire n’a été nécessaire !
Donc petit rappel, 3 câbles secteur ont pris place derrière l’ UR S8 ;-)

L’Absolue-création Chenonceaux
L’Actinote Aria
Le câble basique à raclette

Déjà, câble raclette en place oblige, se mettre dans le bain avec 2 bonnes heures de musique diverses et variées, tout style ! Parce qu’un système équilibré doit à mon sens être capable de tout avaler et transmettre ce que l’artiste à souhaiter partager au travers de ses choix musicaux et d’enregistrement.
Un moment, là aussi extrêmement jouissif à l’écoute de ce qui émane du système ! Nous avons hâte de voir comment cette équilibre et comment l’émotion transmise de ce que l’on entend sera modifié, transformé en changeant de câble.

C’est chose faite ! Enfin me direz-vous ;-)

Nous mettons le câble secteur AC Chenonceau (déjà rodé) et on balance quelques morceaux écoutés auparavant …
Et le bal commence, on se regarde, on s’interroge intérieurement en se passant de tout commentaire par respect de l’écoute et éviter des jugements hâtifs…
On écoute, on écoute, et oui….On ne retrouve pas la magie, celle qui nourrit les cerveaux droit. C’est un peu plus précis, plus droit, ça nivelle, c’est plus montant, il y a plus d’aération dans les aigus, les basses moins présentes et un peu plus « étouffés » , oui il y a bien une différence.
Mais, nous avons perdu une certaine magie, une vie, une émotion, nous avons perdu l’écoute plaisir pour nous replonger instantanément dans une écoute analytique ! Le système nous oblige à le faire sinon ….on se fait un peu chier…

Allez on passe au câble secteur Actinote Aria et on rebalance nos morceaux écoutés auparavant
Ça change tout de suite de registre audio, on retrouve une certaine magie dans la musique, c’est plus organique, plus charnelle, plus d’énergie dans le bas, on retrouve cette aération « précision » dans les graves, droit, mais en gardant l’esprit du S8 avec comme certains le dise cette petite bosse médium nivelée pour le coup avec finesse. Un bel équilibre d’ensemble. Avec une belle précision savamment dosée pour ne pas s’emmerder ;-)
Pour terminer, on repasse au câble à raclette et on remet nos morceaux, je le répète et c’est important tout style confondus !
On écoute, on se regarde, on écoute, personne ne donne son avis encore une par respect de l’autre, pour ne pas influencer son analyse (si besoin est)…
La magie, la vie qui émane du système revient instantanément aux oreilles, alors on se force à analyser, un peu moins de précision ? Oui…un peu moins de positionnement de scène ? oui..Des aigus un moins « volatiles »…oui
Mais encore….putain de vis qui éclate aux oreilles !!! on a l’impression d’avoir retiré un filtre correcteur ou l’utilité est certes constatée mais loin d’être évidente…Le sens des mots est important !
Hummm, on reste un peu sans voix mais en deux phrases, nous avions résumé et fait le même constat….
Est-ce que cela vaut la peine de mettre 600 ou 1000 balles dans l’un des deux câbles haut de gamme ?
Pour nous il est évidant que non !
Et c’est peut-être là que je vais me faire lyncher, fustiger sur la place du forum !
Et comme j’aime la vie, vous me pardonnerai d’avoir fait durer le plaisir j’espère …
Ma conclusion est la suivante.
Les câbles secteurs, dans ma configuration (et j’insiste), dans ma configuration, modifient bien l’équilibre général de mon système, mais soit en retirant de ce que j’appelle de la vie, de l’émotion, ou en apportant un petit plus qui ne justifie pas un tel investissement financier…
Pour tout vous dire, oui j’ai un penchant pour l’actinote qui respecte le choix et la philosophie audio du S8, mais j’ai autant de plaisir sans…A moins peut-être, pour me rassurer, pour être reconnu par mes paires, en occasion à 200 balles maxi…introuvable donc je retourne à mes écoutes pleines de vie.
Merci de votre patience pour ce retour !
Musicalement
L5 EBM  |Câbles HP EBM | 2 Caissons REL T9X | Dac AUDIOMAT MAESTRO 4 | S8 Unison Research  | INNUOS MK II | en attente.... 
Répondre
#58
Bonjour Rémy,
D'abord merci pour ce CR sans concessions.
Et sinon oui il y a des fabricants qui développent leur matériel sur la base des câbles qui seront fournis avec, et je penses que tu viens d'en faire une bonne analyse.
Bonne continuation
Paul
Répondre
#59
Merci pour ton CR mesuré qui tranche avec le côté un peu dithyrambique de certains retours d'écoute.
contact@reddoaudio.com


Répondre
#60
Bonjour Rémy,
bienvenue au club : les câbles secteurs j'ai joué, j'entends bien les différences, mais je ne suis pas convaincu de leur apport sur l'ensemble des critères, et donc j'ai arrêté de jouer et de perdre mon temps et mon argent avec.
Comme ça on sera deux à se faire lyncher !
Cordialement
Metronome LP2S -> Mastersound DueVenti -> EBM L5c
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)