Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les petits qui sonnent bien
#1
Après avoir vécu la vague des FDA, des petits qui ont des défauts, des limitations...mais dans leur adn des qualités de transparence bien réelles qui ont fait mouche chez certains, je me disais qu’il serait intéressant de présenter des éléments qui sortent un peu des sentiers battus par leur prestation musicale réussie, grâce à leur simplicité, sans s’appeler FDA mais plutot issus des classiques totor, tubes, puces dac....

C’est souvent la chasse à l’armement la hifi, bazooka en puissance mais sans le sou le bazooka est brut, peu précis, très bof, que l’on parle de totor ab ou tubes push pull, de classe d de base... ou bien de dacs soit disant exceptionnels mais qui basent leur réussite sur une puce et ont une alim merdique, un étage de sortie qui sonne pas... pas cher mais d’une médiocrité bien réelle face à un bon dac à 2 ou 3000 euros...

Alors bien sûr, des limitations il y en a aussi quand on parle d’un ampli simple, donc de quelques watts, mais qui n’a pas entendu parler de « single end à tube», de « first watt chez Nelson Pass », de « dac NOS », du « monstre de Hiraga », de « petit Heed » avec des termes élogieux parlant de naturel, de pureté, de bons timbres... il n’y a pas de fumée sans feu.

De tous temps, il n’est un secret pour personne qu’en audio, la simplicité intelligemment mise en oeuvre a pu permettre des réussites pour la restitution musicale en ménageant le cout, et en évitant soigneusement les non qualités audio d’appareils complexes mais pas assez budgétisés pour faire sonner cette complexité. 

Qui dit petite puissance pour un ampli, dit haut rendement d’enceintes, ou petite pièce. Garder cela à l’esprit est aussi important, pour ne pas se plaindre ensuite d’un manque de puissance dans un usage inadapté d’un ampli. Mais quand on a 90db dans 10 ou 15m2, des enceintes riches équipées de bons hp, en écoute de proximité, on peut se permettre cette simplicité sans pour autant ressentir un manque.

Alors bien sûr avec des enceintes de merde on aura une restitution de merde, donc pas la peine de venir là pour parler d’enceintes à 100 euros, ya rien qui marche à ce prix, et pas grand chose dans les vieilleries surfacturées des années 80 en occasion non plus, sauf exceptions bien conservées. J’écoute les petits amplis sur du Scanspeak Révélator en DIY, un montage en appolito de deux 16 autour d’un tweeter en écoute de proximité en clos, cela me semble assez « révélateur », mais pourtant je sais la marge de progrès qu’elles ont encore dans les timbres y compris avec de petits appareils qui sonnent car utilisant des condensateurs pas assez haut de gamme coté filtre ; je pense qu’il faut être prudent dans le choix des enceintes pour pas prendre des bouchons ou des choses parfaitement inadaptées à la pièce, les premières limitations sont là. On peut de plus aujourd’hui associer un petit système à la modernité de la convolution pour faire de la correction numérique à moindre frais, parler de petits amplis ou dac sympas et pas chers n’empêche pas de penser modernité sur la source numérique et bonne gamme sur les hauts parleurs et leur filtre.

Bref, le vif du sujet, pour commencer deux petits matériels que j’aime bien (et à compléter par ceux de passage qui eux aussi vivent dans leur bureau ou chambre avec des choses simples mais surprenantes).

Le petit ampli LSAP Amp1 de TheTubeClinic, une réalisation artisanale sans prétention qui base son résultat sur un schéma ultra simple d’un tube de puissance par canal en classe A, pour 5 à 8 watts en sortie. 

[Image: zy5z.jpeg]

Pour que le gars puisse gagner un peu sa vie, il est vendu 790 euros neuf. D’occasion la note baisse, on en trouve parfois. Au programme, un tube d’entrée 6SL7, livré d’origine avec la version NOS russe 6h9c qui coute quelques euros et sonne assez bien. Entre le tube d’entrée et la puissance, condensateur de liaison PIO, papier huilé d’origine russe, vers un tube de puissance de base en EL34 cablé en mode triode classe A. 

Le point de fonctionnement est choisi de telle sorte que l’on puisse utiliser les tubes de la famille des 6L6 intéressants musicalement (kt66, 350b, 5881) ou des tubes moins communs comme les p17c à base transco (moyennant l’usage d’un adaptateur). De quoi varier les plaisirs sans se ruiner. 

[Image: mdqf.jpeg]

Les transfos sont faits sur cahier des charge en france, on est pas dans le haut de gamme mais le rapport prix/son est bien étudié. L’ensemble repose sur une apparence volontairement vintage, les petits amplis tube single end étant représentatifs du son des années 50. L’ampli repose sur un circuit imprimé.

Alors bien sûr on fait des amplis plus velus, cablés en l’air avec des transfos réputés... pour d’autres tarifs, mais ce petit ampli comme d’autres de la même veine avec lesquels j’ai joué, reste très sympa à l’écoute, d’une pureté, liquidité que les push pull ne sortiront jamais dans ces tarifs, j’ai d’ailleurs encore en tête la cruelle comparaison face à un push pull de 6l6 propre sur lui que fait un électronicien réputé d’un forum voisin, les chiffres et une recette ne font pas sonner la musique facilement quand on pense que 25 watts  push pull valent mieux que 7 en single end.... Cabler un tube comme l’EL34 en mode triode, c’est mettre une triode en puissance, sans payer le prix de la triode, et cela s’entend vraiment à l’écoute.

En poussant le bouchon plus loin par l’usage de tubes d’exception, la pureté fait un bon en avant qui montre qu’un bon tube NOS c’est quand même autre chose que pas mal de merdes actuelles. Une paire d’EL34 NOS Valvo en puissance, un RCA 5691 en entrée pour prendre une des meilleures variante du tube 6sl7 jamais fabriquée et bien inexistante aujourd’hui en neuf, fort plaisant...

Pour lui associer une source originale, aujourd’hui presque vintage, je pense à quelque chose qui reste dans la même logique de simplicité, quelque chose qui fait penser à l’aspect direct d’une triode seule en puissance.  Les petits dacs chinois... ouais bon pas envie, rien d’original à mettre une puce sabre ou une vieille philips TDA 1541 dans une boite avec un étage de sortie de merde et dire que ça marche. Je force le trait bien sûr, mais les dacs pullulent par là, sont ils vraiment si intéressants...

Un petit qui est aujourd’hui devenu grand et réputé: Metrum, un des champions du dac R2R NOS. Le billet est lourd pour toucher un Pavane ou Adagio, d’excellents dacs actuels qui marquent en général ceux qui les ont écouté, à juste titre. D’ailleurs je serais aujourd’hui curieux de comparer sur un bon système un Pavane aux champions du forum Denafrips ou Soekris. Ce dernier en version diy semble d’ailleurs se présenter sous les meilleurs hospices pour une solution dac performante et bon marché, mais cela fait il autant de mélodie qu’un Pavane?... 

Pour l’heure je pars dans le Metrum Vintage, l’Octave Mini Nos. Touché d’occaze pour 250 balles, c’est le petit dac qui me fait le plus penser à une petite triode seule en puissance. En présence un dac R2R NOS équipé de 4 puces par canal, une alim bien filtrée, une alim externe largement dimensionnée, et surtout pas d’étage de sortie ! Quand je pense qu’un site comme Threshold Lovers l’a jugé nul à chier, mal timbré, préférant un truc coloré qui met le grave et l’aigu en avant, le tout testé sur une amplification usine à gaz... 

[Image: 4ffa.jpeg]

Non ce dac surprend par son naturel de restitution, dynamique, vivant, plein d’informations qui sortent dans un tout lié sans aspect analytique, des timbres de qualité dépendant plus de l’ampli et enceintes que d’un étage de sortie personnalisé, coloré. C’est une sensation de direct, de triode qui sort de ce petit dac, surement pas le meilleur du monde, mais peut être le plus pur, direct, droit qu’on peut avoir pour 250 balles, qui articule avec un apomb déconcertant dans une fluidité de tous les instants, des qualités presques antinomiques dans les appareils classiques du marché, alors pourquoi pas dans un petit système simple associé à un tube, des ptits cables monobrins d’argent Audioprana ou DIY À base de Duelund DCA16GA / DCA20GA entre tout ça et roule pour un plaisir simple mais d’une surprenante transparence.

[Image: 7cjn.jpeg]

Cordialement, Nico.
1/Egglestonworks Andra 3>Luxman M800's>Coincident Statement Linestage>Audiomat Maestro3 ref>Trinnov Amethyst>Accuphase PS1200
2/ Scanspeak Maxima>Cayin 500>Ayon Skylla2>ST2>Refstream>Isotek Sygma
3/ Harbeth P3esr>Marantz MCR510
4/ GEC BC5639 bluetooth
Répondre
#2
[Image: 38bed0fa265008e8b95a5016be94ab13.jpg]
Top écoutes du moment : Charlie Haden et Christian Escoudé (Gitane), Shinya Fukumori Trio (For 2 Akis), Elina Duni (Partir), Tord Gustavsen Trio (Being There), Søren Bebe Trio (Home)
Système (ici) : Streamer Mano Ultra (Magna-Hifi), Dac Audio GD 19th, Ampli Music Angel Modifié (SE 845), enceintes JMR Offrande Sup. V2
Répondre
#3
Belle initiative. Je rajouterai dans cette liste le petit nouveau de chez Hypex, l'amplificateur NC122MP 
qui est à 369 euros: 

https://www.hypex.nl/product/nc122mp-oem/90

https://www.audiophonics.fr/fr/amplifica...12756.html

Je retrouve les qualités de son grand frère le Nc400. A ce prix, j'ai le sentiment qu'on pourra difficilement faire mieux si l'on souhaite une puissance minimum (75w pour le NC122MP, puissances supérieures disponibles sur d'autres modèles).
Répondre
#4
Arff je viens de recevoir un petit RCA 5691 NOS aux mesures parfaites, associé aux KT66 chinois cablés en triode c’est vraiment sympa. La première fois que j’entends aussi bien les qualités des KT66 dans leur plus simple appareil, très chouette, tenue, liquidité et équilibre entre registres, cohérent et suave sans être colorés plus que cela.

[Image: sbp8.jpeg]
1/Egglestonworks Andra 3>Luxman M800's>Coincident Statement Linestage>Audiomat Maestro3 ref>Trinnov Amethyst>Accuphase PS1200
2/ Scanspeak Maxima>Cayin 500>Ayon Skylla2>ST2>Refstream>Isotek Sygma
3/ Harbeth P3esr>Marantz MCR510
4/ GEC BC5639 bluetooth
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Bien choisir une Chaine Hifi ? ValWatts 43 24,035 01-28-2016, 08:59 PM
Dernier message: Laurent B

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)