Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
DANS LA TANIERE ....Oh Oh lalala..
#1
Bonjour @ toutes et tous ..

 Après moultes hésitations et discutions, je me hasarde à nouveau dans un CR d’écoute ..
Cette fois chez notre Renardeau enragé ... Angel

 Cela mijotais doucement depuis que j'ai appris qu'il était possible de se rencontrer ..
J'avais très envie d'ecouter du haut rendement non connu de moi et bien entendu  de faire connaissance avec son heureux propriétaire ...
Ce que très récemment je fis ..
( Oui bon Michel je sais ça va faire presque un mois . Undecided )

 Accueillis @ 10 h après trois heures de route pénible ..
J'entre donc dans la tanière* .. En voiture par le sous sol ..Le renardeau précède et me guide à l’étage .
 (*) la dernière tanière que j'avais eu l'occasion d’apercevoir jadis à la jumelle dans les Pyrénées ne ressemblait aucunement à celle ci ... Point de mini Cooper rouge à bandes blanches  Rolleyes

 Un coquet pavillon ..cossu et douillet .
 A l’étage une pièce à vivre très joliment meublé ( j'insiste la dessus vous comprendrez pourquoi .)
beaucoup de boiseries de livres et de rangements à priori sur mesures et en vrai bois d'arbre .....
Au premier coup d’œil .. Étonnement ...
 Point de fils ni de câbles trainants au sol comme chez moi; point d'enceintes ,point de matos en vu par ci.. Huh
Je me dis c'est sans doute à l’étage que cela se passe ..

Je traverse le séjour invité par notre Renardeau et passe dans la cuisine ou je fais la connaissance de madame Renardeau à qui je confie mes petits présents de bienvenue comme il est d'usage ...
Très franchement, l’accueil fut chaleureux et le contact passa de suite ..

Bon à ce stade de mon CR j'ai le sentiment que Mr Renard trépigne d'impatience .. Blush

Le temps de faire un nouveau point ( difficile pour moi qui souffre d'une mauvaise vue ..)
De retour dans le séjour ,j’aperçois enfin trônant dans une niche de l'un des meubles ce que j'identifie à coup sure comme étant une platine bien connue la REGA  P 3..
  Puis en dessous deux Zoulies petites boites grises pleine de boutons et de clefs..
  Puis une troisieme plus bas...toute nue !
  Deux vu- mètre me confortent dans mon jugement et je me dis en moi même .
"Bin non ,c'est bien là en fait .."
 Oui mais alors ou diable sont les enceintes .?
Des Cornwall ça ne passent pas inaperçues bon sang, je suis si miro que cela  ? ...

  Le maitre des lieux m'entraine alors en fond de salle et me dévoile la cachette en enlevant les caches de l'une d'elle..
Elles étaient donc là blotties ,bien cachées ,intégrées pile poil (de renardeau !) dans le mobilier bibliothèque du mur ..
La grosse membrane ( 38cm ) s'offre à mes yeux avec les deux compressions au dessus ..
Belles bestioles Exclamation  

  La à ce stade de mon CR les lecteurs doivent se dire normalement ..
  Ayé , il va enfin nous parler de la chose. Idea


 Mr Renard quand à lui jette un œil sur la douzaine de vinyles et la douzaine de CD apportés pour la circonstance ...
 On se décide très vite pour se faire la main sur l’inévitable Keith JARRETTE concert Cologne de75
  dont je connais par cœur la première partie ..Tant je l'utilise pour mes écoutes tests et plaisir

D'emblée je suis surpris par une chose ..
Dès les premières mesures le son baigne et enveloppe la salle sans projection aucune ,
le piano se fait aérien, bien timbré, avec un superbe legato ..Ça part bien que je me dis .. Rolleyes
Mais à ma grande surprise , rapidement et précisément là où je l'attendais d'oreilles fermes
(après un des nombreux feulement de voix de KJ ..qui en agacent tant )
, opulent et généreux et logiquement en rapport avec les Hp de 38 , le grave n'est pas envahissant du tout !, Je dirais même curieusement il en manquerait presque ..
Vs chez moi avec des 17cm sur ATC scm 40
( Impression a prendre TOUTEFOIS avec des pincettes ..et quelques explications a venir ..)
 Je dois reconnaitre qu'il faut à ce stade tenter une explication plausible ..

 La première :
Ouverture de parenthèse


 - la dernière fois que j'ai eu l'occasion d'entendre des 38 ou des 45 remonte a une dizaine d'année chez un pote du fofo Atoll qui avait d’énormes caissons ONKHEN a parois sables relayées par des compressions TAD dans un salle dédiée de plus de 80 m² qui m'avait laissé sur cette impression de grave imposant puissant et percutant le plexus d'autant  plus qu'un trou dans le medium se faisait cruellement sentir ( l'ami était à l'époque en recherche de solution de filtrage sur ces éléments qu'il avait réunis suite à de bonnes pêches sur le BC ) nous étions la avec un pote expérimenté  pour tenter de l'aider au réglage délicat de ces monstres installées un peu à l'arrache dans cette grande salle toute nue ou trônait juste le canapé et une table basse

fermeture de parenthèse
 
 - Secondement , c'est le premièrement ci dessus qui introduit le second..

 Il faut je crois y voir la une parfaite adaptation des enceintes dans la pièce dont je précisais plus haut qu'elle était bien rempli ,très meublée et donc avec je présume un RT 60 qui doit se trouver assez bas ( largement sous la seconde ) mais probablement aussi très régulier sur toute la bande passante ce qui fait que  le grave se trouve bien maitrisé sans surpressions locales ni ondes stationnaires, ni échos flottants venant s'ajouter et perturber l'onde directe ,( ce qui est probablement le cas chez moi à haut niveau avec toutes mes enceintes et les caissons qui donnent du mouvement de membrane tout en tant éteins simplement par contamination aérienne des autres actifs .. j'ai ce pb à régler pas commode  )   chez Michel ,rien de cela avec un recoupement et couplage des voix en totale fusion et douceur avec des compressions qui ne hurlent ni ne projettent ..
Une grande homogénéité se dégage globalement de l'écoute 
 Confirmée s'il en est par l'album suivant  MUSICA NUDA 2 dont la contre basse de F ...n'envahis jamais la voix de Pétra qui monte haut et file sans distos aucune repérées avec une présence qui laisse le renard sans voix .. ( il prend les ref de cet album qui je dois le reconnaitre est l'un des meilleurs du duo Italien  avec leurs LIVE à FIP qui fait son effet de par la qualité des interprètes et de la prise de son ..

 Plaisir d’écoute également sur l'album NO DEAL  de Madame  Mélanie DE BASIO  que nous écoutons cependant partiellement en sourdine ..Alors que j'en suis à mon deuxième verre d’apéro ..

 Que vous dire d’autres hormis que j'ai eu droit à un repas de fête succulent arrosé d'un vin de glace Autrichien de 2001 ..
Je passe sur l'infamme et indigne tarte aux fruits que j'avais apporté ( achetée en chemin vu que mon pâtissier préféré était en vacances ..( la prochaine fois j'assurerai mieux le coup c'est promis )
En avalant cette tarte à contre cœur ,( j'avais plus vraiment faim non plus ..) mon hôte met un morceau de" jazz à papa "que je ne reconnais pas de suite ( la digestion en cours il est déjà 14h 30 .. Dodgy )
La batterie des Z .Singleton & l'orgue Hamond B 3 de Milton Buckner issue du film de Hugues PANASSIE l'Aventure du JAZZ dont je possède également un exemplaire (bien que d'une autre édition or de 75 en deux albums ) vient clôturer cette aventure escapade chez les renardeaux et confirmer que décidément ces CORNWALL III  se montrent discrètes dans le grave ..(vs encore l'idée que je m'en faisait à priori - )
Impression confirmée plus tard par M .. lors d'un échange SMS ..que c'est précisément la particularité de ces enceintes
En effet ,le frappé sur les peaux des Tom basses et de la caisse claire  sont bien reperables et réalistes ,mais pas spectaculaires en niveau ressenti  pas plus que ne l’était les nappes profondes du B 3 sous les doigts de M.B c'est la seule relative frustration que j'aurai a déclarer..mais c'est tellement mieux au final qu'un excès de mauvais gras dans ce secteur ..Que l'on peut facilement vivre sans .

 De retour chez moi ,je me suis empressé de déterrer ces deux albums et en ai fait l'écoute de cette plage ..Pour en avoir le cœur net
 Écoute différente s'il en est .. curieux tout de même que cela ..
Pas meilleure non; juste différente ..autres maillons ,autre salle ..autres ressentis
comment expliquer autrement ..
Deux écoles Sleepy
-D'un coté le HT rendement avec de grosses membranes qui se déplacent peu et ne fractionnent* ni ne distorsionnent pratiquement pas ou peu ..
(*)sauf peut être à pousser les watts ...Outre mesures !
-De l'autre ,le bas rendement ( 83 dB /1w /1 m ) chez moi avec des petits 17 cm qui brassent en vase clos propulsant l'air violemment pour se faire aussi grosses que le bœuf ..
  
 Je réalise que j'ai pas parlé des Zoulies électroniques SPL  ( au loock ravageur ) qui alimentaient les bestioles ..
Sans doute elles se seront faites oublier 
Une belle qualité que cela Exclamation
 
  Belle installation , belles personnes que ces renardeaux là.. Heart  
  dont je loue à nouveau l’accueil et la gentillesse ..
  16 h 15 je dois partir à regret pour mon RV
  Michel me raccompagne ..


 Je reviendrai mes amis ,la date est déjà prise ..
 Chouette rencontre.

 MERCI à vous deux.
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#2
Merci pour ce cr.
J'ai découvert les Klipsch Cornwell 3 chez les Artisans du sons, et driver par un Ear V12, l'écoute était très très bonne.
Je n'ai pas trouvé de manque dans le grave, mais comme j'ai l'habitude d'écouter avec un grave "discret", ceci explique peut être cela.
Belle rencontre, bravo.
Vinyle : Verdier et Diy - Pré-phono Diy
CD : Diy
Démat ; Squeezebox touch - Dac Audiomat Maestro
Ampli : Audiomat Récital et PP 300B Diy
Enceintes :Triangle Grand concert
Câbles : essentiellement Actinote. Secteur Forte, modul et HP Sonata
Avec ou sans correction numérique Dirac    
[Image: Ambiance-Hifi.jpg]
Répondre
#3
Attention aux poids des mots ..Qu'il faut cependant bien utiliser pour le décrire
J'ai parlé expressément de gave "discret " C.A.D en niveau NON pas comme un manque patent de la première octave comme ce serait le cas avec un 13 ou 15 cm ..dans 5 ou 15 l de charge Rolleyes
 
Eu regard au diamètre des membranes des HP installés et par rapport a ce que j'imaginais pouvoir explorer comme sensation vs des 17 ou 20 cm voir des 25 cm chargés en clos ou BR dans 25 @ 50 l

Il semblerai d’après Michel que cela soit plus un parti pris maison *volontaire du concepteur ..
D'autres possesseurs pourront peut être en parler .. le confirmer ou pas ?
Cela évite à minima d’empâter le bas medium comme c'est trop souvent le cas, nuisant à la lisibilité dans ce secteur de grande sensibilité pour les oreilles humaines


(*) Un peu d'ailleurs celui de TANNOY ..Pour certains de ses modèles ...
@ contrario de JBL ou de TAD qui frappent généralement un peu plus fort..

 Pas la même cible de clientèle ?
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#4
J'avais des JBL 4435 dans cette pièce il y a pas si longtemps. Leur grave n'était guère plus autoritaire ni envahissant.
Peut être n'est ce pas le type de rendu que je privilégie non plus  Cool

L'ami Melo est un hôte charmant et d'agréable compagnie (we saved the date) et bienveillant, ça se voit dans son CR  Wink
-- 
Transport CD: Cambridge CXC · Streaming: Bluesound Vault 2
Vinyle: Rega P3 + Goldring Legacy · RIAA: SPL Phonos
Écoute: Cornwall III · MASTER & DYNAMIC MH40
Gain: SPL Phonitor x + SPL Performer s800
Répondre
#5
Salut meloman, 

Intéressant ce retour d'écoute !  Cool
En voyant ta description de ce matériel à haut rendement, on peut se poser la question de la différence entre le matériel vintage des Cornwall et un système récent comme le tien. 
Pour avoir disposé de systèmes différents en tous points, de l'enceinte de sono à l'enceinte vintage en passant par le diy et des récentes, j'ai pu constater avec des écoutes comparatives en plus de mes systèmes, l'évolution de l'electroacoustique. 
Ainsi, l'impression de consistance dans le grave s'explique avec cette évolution. 
A mon humble avis d'amateur, et après avoir étudié le cas pratique des HP electrodynamique, 
Les proportions : taille équipage mobile, moteur, conception membrane et nature magnétique, entrent en ligne de compte. 
Le haut rendement était surtout sur des faibles puissance, les premiers amplificateurs à tubes ou à transistors, n'avaient quasiment pas de puissance, d'où la nécessité de fabriquer avec des matériaux spécifiques et étudiés pour les besoins de l'époque, tel que, pour les plus onéreux, des aimant alnico V ou de la ferrite peu puissante pour le matériel grand public. 
Mais depuis, l'electroacoustique s'est développé, et les concepteurs inventent sans cesse de nouvelles technologies, avec des bobinages plus concentrés et des aimants sur dimensionner avec un rendement moins élevé, d'où cette impression d'impact presque paradoxal. 
Évidemment on pense, gros haut parleur, gros son, et bien la preuve que non, je suis le premier surpris !  Tongue
Mais pas tant que ça ! 
Les manufactures d'enceintes acoustiques d'antan avaient compris quelques astuces, je parle notamment des celestion qui étaient fabriqués d'une certaine manière : les ferrites étaient conséquentes et le diamètre de l'équipage mobiles restreint qui permettait de s'affranchir d'une compensation physiologique (contour, loudness), le son étant plus équilibré. 
Voilà ce que je connais mais n'étant pas professionnel je ne peux pas certifier la totale exactitude des différentes technologies électro-acoustique à travers le temps. 

Comme on dit tout est affaire de goût ! 
Pour ma part le vintage est l'objet de mon choix, 
Mais je comprends tout à fait la grande poussé en avant des techniques et de ses potentiels acquéreurs. 

En espérant être le plus clair possible, 
Bonne nuit et bonne écoute 
Laurent.
Enceintes unitra tonsil zg 60 c 201 /zg 40 c
Amplificateur technics c 700
Drive technics player et dual 1015 f 
Sub diy /magnétophone unitra fonica /écran plasma/
Câblage velleman, connect research /secteur brennenstuhl 
Répondre
#6
Tout a fait d’accord avec cela VACUUM..
J'ai pu constater cela également avec mes Supravox .
le grave comme propulsé des HP "moderne " semble subjectivement plus impactant vs celui des HP vintages limités dans leur déplacement procurant cette impression de discrétion ressentie paradoxalement aux attentes et croyances établies
la ou l'accouchement du grave produit par les petits se fait aux forceps ,celui des grandes membranes s’apparentent plus à un accouchement naturel
PS :
Les Cornwall de Michel sont des enceintes récentes ...Copies des vintages de la marque antérieures à 1990

Commercialisée pour la première fois en 1959, l'enceinte Klipsch Cornwall fut conçue comme une alternative à l'enceinte Klipsch Heresy, afin d'être utilisée comme voie centrale entre deux enceintes Klipsch Klipschorn. L'arrêt de sa production en 1990 suscita un véritable tollé chez les fans de la marque qui manifestèrent leur désarroi par un courrier abondant avant de lancer une pétition réclamant son retour au catalogue Klipsch. C'est maintenant chose faite avec cette Klipsch Cornwall III dotée d'un tweeter à compression de 25 mm avec diaphragme en titane monté dans un pavillon, d'un médium de 44,5 mm à diaphragme en titane également monté dans un pavillon et d'un haut-parleur de basses de 38 cm à cône en fibre composite.

https://www.son-video.com/article/encein...oyer-fonce
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#7
Et bin!!v'là mon Mélomounet qui reprend gout à la vie ,ça fait plaisir...
Très bon compte rendu empreint de discernement et de saine analyse...
Tout en finesse....te reconnais bien là!!! Cool Angel
Mais tout ça n'est pas trés GRAVE  hein!?Wink
Répondre
#8
Non d'autant plus qu'il est bon ..Pour des "enceintes  Blé de mur "
 Que google traduit par " Cornouailles"

les grosses CABASSE du père Georges étaient comparables ..Leurs proprios (comme le grec  d"ATOLL que tu connais ) et moi même qui en ont possédé ( Sampan  lourd ) , leur attribuaient déjà cette caractéristique..
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#9
(04-30-2018, 09:21 AM)MeloMan a écrit : Tout a fait d’accord avec cela VACUUM..
J'ai pu constater cela également avec mes Supravox .
le grave comme propulsé des HP "moderne " semble subjectivement plus impactant vs celui des HP vintages limités dans leur déplacement procurant cette impression de discrétion ressentie paradoxalement aux attentes et croyances établies
la ou l'accouchement du grave produit par les petits se fait aux forceps ,celui des grandes membranes s’apparentent plus à un accouchement naturel
PS :
Les Cornwall de Michel sont des enceintes récentes ...Copies des vintages de la marque antérieures à 1990

Commercialisée pour la première fois en 1959, l'enceinte Klipsch Cornwall fut conçue comme une alternative à l'enceinte Klipsch Heresy, afin d'être utilisée comme voie centrale entre deux enceintes Klipsch Klipschorn. L'arrêt de sa production en 1990 suscita un véritable tollé chez les fans de la marque qui manifestèrent leur désarroi par un courrier abondant avant de lancer une pétition réclamant son retour au catalogue Klipsch. C'est maintenant chose faite avec cette Klipsch Cornwall III dotée d'un tweeter à compression de 25 mm avec diaphragme en titane monté dans un pavillon, d'un médium de 44,5 mm à diaphragme en titane également monté dans un pavillon et d'un haut-parleur de basses de 38 cm à cône en fibre composite.

https://www.son-video.com/article/encein...oyer-fonce

En lisant le contenu de ce lien, l'hygrométrie du local d'écoute est essentielle avec le choix de l'essence de bois appropriée.

Le  bois de finition d'une enceinte est aussi important que celui d'une guitare (par ex.)

Bois dur ou tendre influe sur les vibrations.
Répondre
#10
Bon les Cornwall sont quand meme connues pour ne pas avoir un grave expansif. Je serais moins categorique sur les 4435.
Ceci dit la pièce et la mise en oeuvre y joue pour beaucoup. Nos pièces de vie moderne sont des nids à résonances. Dans une maison vintage on a parfois plutot le probleme inverse.....
J'ai le cas dans ma pièce d'écoute, pas tant de grave que ça si je positionne les 4430 loin des murs. La meme install dans mon salon est inécoutable... en fait pas grand chose d'écoutable dans mon salon qui est trop reverberant. Donc j'ai l'impression que ma pièce d'écoute bouffe le grave et que le salon le renforce!

Pour le coté enceintes modernes avec un grave plus présent, c'est possible. J'ai des Kef Q300 et elle en font beaucoup pour leur taille. Juste n peu trop pour mon salon et elle sont parfaites dans la pièce d'écoute. Je voulais des petites biblio avec pas trop de grave et j'ai été surpris avec ces Q300 ....

Renardeau je ne sais pas comment tu avais implanté tes 4435 (contre le mur ou au milieu de la piece) mais si c'est contre le mur j'ai du mal à croire que le grave ait été discret.

En tout cas CR sympa et je serait curieux d'écouter ce systeme avec son positionnement si particulier mais c'est bien loin....
DualPc Serveur/player Roon; Filtres convolution et Xover Home Audio Fidelity;
Usb sur Devialet D200 (grave) Usb sur Soekris 1541 / PA-S125NC (aigu)
JBL 4430

Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Rencontres dans le Gard thierryn 9 1,779 05-30-2018, 09:11 PM
Dernier message: Razmote
  Des pocesseurs de Tannoy dans le 31 ? Amoulsolo 0 512 08-06-2017, 03:16 PM
Dernier message: Amoulsolo
  écoute dans la vienne Robson 14 5,133 08-30-2016, 09:17 PM
Dernier message: MeloMan

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)