Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les cartes usb : Paul Pang Vs. Jcat Vs. SOtM
#1
Je me monte un PC dédié hifi : total fanless, i5, 8Go de ram, pas d'écran et toute la zique stocké sur SSD dédié alors qu'un autre SSD supportera l'OS.

Du coup, je commence à regarder du coté des cartes usb avec entrée d'alim 12v dédiée en PCIe : 3 acteurs sur le marché :
- Paul Pang (différentes versions)
- JCat
- SOtM (différentes versions aussi).
- Pink Faun soit en version USB, soit direct en version Spdif    ---> (Edit 14/01/2018 )

Certains d'entre vous ont-ils des expériences de comparaisons entres ces cartes? peut-être y en a t-il d'autres fabricants qui m'auraient échappé? Les différences entre les Clock? Bref, je cherche tout type d'infos ou de retour d'expérience sur le sujet pour différencier ces cartes. Merci.

[Image: mini_873828JCATUSBCardFEMTOi.jpg]
[Image: mini_438806PaulPang.jpg]
[/url][url=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=305650Sotm.jpg][Image: mini_305650Sotm.jpg]
Répondre
#2
Salut,

Ca ne répondra peut etre pas à ta question mais je m'en pose une comme ça :

En regard, par exemple, d'une solution digione ou autre, il y a encore aujourd'hui un intérêt à monter un "pc hifi" ?
Répondre
#3
Certes, cela ne reponds pas à ma question. Mais perso, les configs RPi, je n'ai pas trouvé ça bon. J'en ai eu une (série II je crois) il y a 4 ans et après un montage fastidieux cela c'est révélé d'une totale incompatibilité avec mon dac du moment (MF Vdac II) : des clics, clocs, musique inaudible.

Alors je veux bien croire que depuis, avec tous les "périphériques" audio développés autour, cela est mieux maintenant. Mais chat échaudé ....

De plus, toutes ces soluces, dont celle que tu montres, ne sont pas pérennes : si je comprends bien c'est une RPi avec collées au fesses un converto I2S => Spdif. Sur le papier ok, mais regarde les puces de convertiss USB => Spdif : tous les ans, une nouvelle version supplante la précédence. Il n'y a pas de raison pour que cela change avec ces nouveaux convertisseurs I2S / Spdif !

Alors que de s'évertuer de sortir de l'usb "propre" d'un lecteur (mac /PC ou autre, quel que soit l'OS) reste à mon sens une solution plus souple car tu rajoutes en aval ce que bon te semble : un dac a l'entrée usb, un convertisseur usb/spdif avec la puce qui te conviens, une chromcast, etc...

Du moins c'est mon avis.


PC fanless optimisé => Singxer X1 => Philips IS5022 (td1541) // Pioneer C21 // Nelson Pass B1 // classDaudio SDS470 bi-amp // Phillips 22RH427 // Mulidines Accord


Répondre
#4
Merci pour ton point de vue, comme tu peux le voir, je n'ai pas sauté le pas Pi encore.
Répondre
#5
@Olive : ce n'est que mon avis. Je n'ai pas la vérité absolue, si tant est qu'elle existe  Cool

Personne pour me dire ce qui l'a décidé pour une Pang, ou une SOtM, ou encore qu'il a choisi la Jcat paske, vraiment, elle est au dessus ? (ou au dessous, c'est au choix )Cool


PC fanless optimisé => Singxer X1 => Philips IS5022 (td1541) // Pioneer C21 // Nelson Pass B1 // classDaudio SDS470 bi-amp // Phillips 22RH427 // Mulidines Accord


Répondre
#6
(12-10-2017, 02:52 PM)Oliv44 a écrit : Certes, cela ne reponds pas à ma question. 

Effectivement cela ne répond pas stricto sensu à la question, mais il y a tout de même comme alternative à une carte USB optimisée dans le PC une option "player minimaliste" qui fait passerelle Ethernet / USB ou SPDIF ou I2S (ou meme AES). L'idée étant notamment de mieux isoler le DAC du PC "bruyant" / "bruitant' ... 

(12-10-2017, 02:52 PM)Oliv44 a écrit : De plus, toutes ces soluces, dont celle que tu montres, ne sont pas pérennes : si je comprends bien c'est une RPi avec collées au fesses un converto I2S => Spdif. Sur le papier ok, mais regarde les puces de convertiss USB => Spdif : tous les ans, une nouvelle version supplante la précédence. Il n'y a pas de raison pour que cela change avec ces nouveaux convertisseurs I2S / Spdif ! 

L'intérêt technique et le rapport qualité / prix sont à évaluer en fonction de ton système et de tes choix globaux (matériel, logiciel) mais la pérennité n'est pas forcément moins bonne. 

Avec LMS et ROON et même en UPnP c'est la solution qui est souvent retenue et vue comme la plus performante en terme de qualité sonore. Les offres sont nombreuses et la gamme de prix étendue (de moins de 50 à plusieurs milliers d'euros).

- RPI de base (avec les softs qui vont bien)
- USBridge / DigiOne
- Mano
- SMS 200
- Sonore Ultrarendu
et bien d'autres ... Ce sont tous des nano ordinateurs minimalistes (matériel, OS) et donc plus "silencieux" et optimisés pour l'audio qui font le job. A comparer avec les efforts et les ressources à consacrer pour optimiser un PC ou un MAC généraliste qui est à priori beaucoup plus polluant par construction.

(12-10-2017, 02:52 PM)Oliv44 a écrit : Alors que de s'évertuer de sortir de l'usb "propre" d'un lecteur (mac /PC ou autre, quel que soit l'OS) reste à mon sens une solution plus souple car tu rajoutes en aval ce que bon te semble : un dac a l'entrée usb, un convertisseur usb/spdif avec la puce qui te conviens, une chromcast, etc...
Du moins c'est mon avis.

Oui c'est vrai aussi, mais cela dépend de tes choix et si tu souhaites vraiment avoir tout le matériel "informatique" dans ta pièce d'écoute.
ROON > HQPlayer > Allo-USBridge (DietPi) > T+A DAC8 DSD > NAD M22 (Ncore Hypex) > Harbeth SLH5+
Schéma installation
Répondre
#7
Merci Volpone75, mais le lecteur stream ou reseau, ce n'est pas mon truc. Je veux bien croire que musicalement c'est "mieux", mais techniquement, c'est plus "compliqué".

Pour le moment, je suis comme 90% des "écouteurs dématérialisé" : ma musique est sur un simple portable dédié (micro laptop 11"). Il compile à la fois le lecteur, le stockage, l'interface (écran). Il n'est pas relié au réseau (quobuz, web radios etc...) car je n'en ai pas besoin.

Trois constats :
- Il n'y a pas plus simple comme installation.
- Il n'y a pas plus pollué comme installation.
- Il n'y a pas plus facile comme utilisation.

Partant de là, en dehors des questions économiques, chacun place un curseur plus ou moins haut dans chacune de ces trois catégories (4 avec les sous) et y trouve son bonheur (+ou-).

Un lecteur réseau va demander un stockage externe (PC ou Nas), une interface de gestion du lecteur externe (tablette, smartphone, PC) et de la connexion entre tout ça (réseau filaire RJ45 / upnp / wifi etc...) bref tout un bordel (excusez le mot) là ou je loue la simplicité d'un simple PC.
Pour une personne qui stream quobuz en ville sur sa fibre optique et surfe dans leur catalogue tout autant qu'il écoute de la musique, je le conçois. Mais ce n'est pas l'utilisation quotidienne que j'en ai. D'autant que je suis à la campagne et que parfois l'adsl est poussive en fonction du vent plus ou moins fort (en cette matinée de tempête, ce n'était même pas la peine de démarrer l'ordi !)

Vient ensuite l'utilisation de sa musique. Et là, je diffère quelques peu de ce que je pense être la majeure partie des utilisateurs : j'utilise encore foobar, pas le meilleur logiciel aux oreilles de certains. Oui mais voilà, s'il est un domaine ou foobar bat tous les autres, c'est sur le replaygain.
Qu'est-ce que cela? un nivellement automatique du niveau sonore des morceaux entre eux. Une fonction qui importe absolument pas quand on écoute un album, puis un autre, puis un troisième etc car on gère le volume au préampli vu que chaque album est enregistré avec son niveau propre. Oui mais voilà, je n'écoute absolument plus de cette manière depuis que j'ai rippé tous mes cd (à la fin des 90's). Je n'ai qu'une seule playlist de quelques milliers de morceaux dont la lecture est aléatoire. Pour le moment je tiens donc encore à windows comme interface de gestion du lecteur.

Et dernier point, pas des moindres, lorsque je vais en vacances, chez un pote ou chez mon frère, je prends mon ordi, j'arrive, je branche et roule. Avec toute la quincaillerie streamer, ce n'est plus possible.

Voilà. Je n'avais pas ouvert ce post pour justifier de mes choix de matériels, qui me sont perso. Je ne cherche pas à vendre ma chapelle et chacun trouve dans la démat ce qu'il vient y chercher en prenant des voies qui peuvent diverger pour arriver au même résultat, c'est l'une des spécificités de cette partie du son que n'ont pas les autres vinyls / amplis/ préamp/ enceintes ... seul le DIY a cette particularité.
Je finirais par un avis encore plus personnel : il y a dans la demat une dimension geek où l'ego de posséder le truc limite confidentiel, dont seulement quelques forums US parlent, ou le dernier "gadget" sorti d'on ne sais où, mais packadgé d'un site web ultra-design traduit en Anglais/Coréen/Chinois uniquement, ou d’utiliser la dernière puce inventée (l'XU208), ou le dernier protocole de langage racine informatique remis au gout du jour (l'I2S en est un exemple) etc...

En démat, même si cela se traduit en véritable avancée pour le son, il y a là des effets de mode, de marketing et de communication (ces trois concepts sont les mêmes dont seule la mise en œuvre diffère) qui ne me plaisent absolument pas. Et force est de constater que toutes les marques tirent dans leur sens, les uns prônant une technologie, les autres une autre ... et cela part un peu dans tous les sens sans qu'une tendance se dégage. En même temps, c'est bien normal puisque le consommateur payeur se trouve tiraillé volontairement et doit faire un choix pour l'une ou l'autre chapelle. D'un point de vie déontologique (et même écologique) je refuse au maximum de rentrer dans ce jeu, sans pour autant renoncer à l'utilisation de la dématérialisation : j'en reste donc volontairement à une technologie, certes "ancienne" à l’échelle de l'informatique, mais ayant largement fait ses preuves et dont la production ne sera pas pour autant obsolète/dépassée/démodée l'année prochaine car elle l'est déjà intrinsèquement. Et j'assume entièrement.

J'illustrerais cela par mon dac. Il date de 1995 et ne prend rien de supérieur au 16/44Hz. Est-il dépassé pour autant? Oh que non! car face au même morceau, joué sur le même ampli et les mêmes enceintes, mais en 24/96Hz sortant des puces ES9018 d'un autre dac ... et bien je trouve cela moins bon. Je ne dis pas que mon dac est LE meilleur, car d'autres puces le sont encore plus (les 8 PCM1704u d'un cary me vont bien aussi) mais que la course que se livrent les fabricants à sortir "the last ultim" est plus fait pour leurs poches, parfois au détriment de nos oreilles et que pour cela ils savent s'y prendre pour nous en mettre plein la vue pour que l'on en perde la tête.

Désolé pour la prose philosophico/audiophile, ce n'était pas le but. Je voulais juste une réponse à ma question précise sans que l'on vienne pour autant me dire que je me fourvoie quant au chemin que j'arpente ...


PC fanless optimisé => Singxer X1 => Philips IS5022 (td1541) // Pioneer C21 // Nelson Pass B1 // classDaudio SDS470 bi-amp // Phillips 22RH427 // Mulidines Accord


Répondre
#8
Merci @Oliv44, ta position est claire, étayée, et je partage plusieurs des points que tu évoques dans ce post intéressant et détaillé.

L'idée n'est évidemment pas de te harceler pour te "vendre" une solution de streaming dont tu n'as pas besoin. Tes options sont cohérentes et dépendent de tes usages, rien à redire ni à discutailler. J'espère que tu vas, enfin, avoir une réponse à ta question précise. Smile
ROON > HQPlayer > Allo-USBridge (DietPi) > T+A DAC8 DSD > NAD M22 (Ncore Hypex) > Harbeth SLH5+
Schéma installation
Répondre
#9
(12-11-2017, 04:29 PM)Oliv44 a écrit : Un lecteur réseau va demander un stockage externe (PC ou Nas), une interface de gestion du lecteur externe (tablette, smartphone, PC) et de la connexion entre tout ça (réseau filaire RJ45 / upnp / wifi etc...) bref tout un bordel (excusez le mot) là ou je loue la simplicité d'un simple PC.

Salut Oliv 44,

je suis aussi actuellement majoritairement en USB, mais j'ai aussi le réseau (Squeezebox).
Par contre, pour le réseau, pas différent de l'USB:
-pas besoin de NAS (qui n'est qu'un PC diminué destiné au stockage et n'apporte rien par rapport à un disque interne ou un disque USB - mis à part le fait que c'est plus petit et moins bruyant qu'une tour),
-pas besoin de tablette, on pilote aussi depuis le PC .

-Et de plus , on peut se passer de réseau avec box ou switch, je ne sais pas si on peut le faire avec tout, mais avec le LMS et la Squeezebox, pour transporter cela chez un ami j'ai emporté la SB et un portable et j'ai fonctionné "en réseau" sans switch mais directement du PC à la SB avec un câble réseau croisé.

jean
Enceintes:Onken-Altec 416/Iwata-JBL2445Be/ T925; Tannoy K383; ATC scm11;Comète
Amplis:Accuphase P102;Forté 4A;1A;Arpège Ref10,Atoll AM80,Hiraga 8W;FX802;MCR 510
Pré: PerreauxEP;Tact RCS 2.2X;Mytek 192 DSD-DAC Preamp
CD:Nuprime CD8T, BD:Oppo93
Vinyle:Thorens TD160 bras Lurné ;TD 165;V15 V, DL103,pré pré Hiraga pré ADL GT40
Magnétos:K7 nakamich BX2,bandes TEAC 3340, 2300; Sony TC377;minidisc Sony MDS JE500

Répondre
#10
Bonjour

J'ai bu du petit lait en lisant les arguments de Oliv44 !!!

Je voulais parler de la "pollution" annoncée du message sonore.
Dans le PC le message sonore est en numérique, jusqu'à l'interface numérique ou le DAC.
La pollution ajoute des bits ? en retire ? ou change un 0 en 1 ou un 1 en 0 ?
Il faudrait répondre à ce point pour bien préciser les choses.

La caractéristique de ma carte RME DIGIFACE USB est qu'elle affiche les erreurs de transmission :
Aucune sur 1 heure d'écoute...
Mais ou est donc passé le bruit annoncé ?
Vous me voyez fortement déçu et dépité : Pas de raison de changer !!!

Un petit rappel :
Pour une liaison USB pour la musique, c'est le récepteur qui demande à l’émetteur l'envoi d'un paquet de données.
Le récepteur contrôle ce qui lui arrive, et calcule si le paquet est bon ou avec erreur.
Le résultat du contrôle est renvoyé à l'émetteur.
Mais en cas d'erreur, le paquet n'est pas renvoyé, c'est une liaison audio.
Dans une liaison informatique, le paquet avec erreur aurait été renvoyé.

Avec une bonne interface numérique issue du monde pro, vous avez le retour quantifié des erreurs de transmission.
Dans mon cas, il n'y en a pas.
Pas d'erreurs, donc pas de bruit.
Je ne sais pas ce que nous racontent bon nombre d'audiophiles, mais cela ne passe pas une vérification de base.
(Comment, votre DAC USB HDG n'affiche pas les erreurs de transmission ?)

Oliv44, avez vous pensé à une interface numérique USB externe ?

Cordialement, Dominique.
PC Hi-Fi sous Windows 10 avec JRiver, lecture des fichiers au format d'origine.
Télé et DVD, Behringer SRC 2496, entrée optique de la DIGIFACE USB, corrections via VSTHost et Convolver VST en 24 bits à 48 kHz.
Corrections numérique en amplitude et phase acoustique, courbe cible.
Interface RME DIGIFACE USB avec son driver dédié en ASIO.
Ampli FX-AUDIO D802 en optique.
Enceinte DIY BR, triple résonateur, avec Davis 20DE8, un correcteur de courbe de réponse RLC (self Mundorff L200, condensateur Mundorff Suprème, résistance crayon DIY), correcteur d'impédance RC coté ampli.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Sotm SMS-200 Roberto 698 95,125 09-10-2018, 09:09 AM
Dernier message: bbill
  SotM 200 Ultra MoebiuS 2 654 04-03-2018, 12:22 PM
Dernier message: Roberto
Wink SoTM SMS 100 / SMS 200 Gilhifi45 9 1,313 12-13-2017, 08:14 PM
Dernier message: Gilhifi45
  La différence entre ces cartes sons? Sexter 1 507 02-08-2017, 02:05 AM
Dernier message: demat

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)