Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'audiophile: Un pervers!
#41
À l’époque où je multipliais les essais très analytiques, j’écoutais plus le matériel que la musique. Avec cette méthode, on n’est jamais content, on ne trouve jamais son bonheur...

Depuis quelques années, j’écoute la musique, les œuvres modernes ou classiques, je me laisse conduire par la musique.
Quand je constate tel ou tel manque, ou son pas juste, répété sur plusieurs albums, alors j’essaie de trouver d’où ça vient, de quel élément, pour tenter d’y remédier.
Avec cette méthode, on reste globalement très satisfait de son système en cherchant des améliorations si besoin.
Ainsi, plus vraiment de frustration.
Bluesound node 2 / Nas Synology, Hegel HD12, Rega Planar 3 / Atoll PH100, AudiaFlight  FL 3S, Harbeth P3ESR.

Câbles Esprit Celesta.

Répondre
#42
L'audiophile pur et dur n'est pas un pervers mais un maniaque du son  mais pas seulement Big Grin
CD: Sony XA 20 ES - Ampli: Denon 1500 AE + c.s Brennenstuhl HP: Confluence Cantilènes 
câbles:  Isoda  HA08 PSR & WBT & HP Espace  H.P.K  & Nakamichi - Multiprise : Wireworld Matrix 2 + Pangea AC14 SE MK2 






Répondre
#43
Ça dépend s'il est à poil dur ou à poil long ?
Les trous noirs c'est troublant
Répondre
#44
Oui Fabdel je pense que tu as raison, la quête du Graal musical nous anime tous mais au final on s'attarde trop sur de petits détails (trop de si ou pas assez de ça...) Comme tu l'expliques bien il vaut mieux se focaliser sur l'écoute elle même que sur la signature sonore de chaque marque ou matériel. Je commence à trouver pour ma part ce bonheur là avec un son le plus naturel et le plus neutre possible. Pas facile tout de même à trouver car nous aimons changer de matériel pour trouver d'autres "sensations" et perceptions sonores.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)