Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Une petite légende, l'enceinte LS 3/5 et sa soeur...
#21
Bien vue Chet

L'ampli de légende "Le NAD 3020"
A l'époque je lui avais préféré le Luxman L30 avec des arguments que je vais développer là :


http://forum-hifi.fr/thread-4879.html



Cordialement
Jean louis
Répondre
#22
Je viens de replonger dans l'univers de la ls3/5a et mon avis a évolué.
J'en ai une paire à la maison et si l'ampli les tient bien c'est une magnifique enceinte.
Elle ne fait pas tout, mais ce qu'elle fait est exceptionnel.
C'est une vrai légende.
Par contre présenter du diy comme une légende, non. Aucun exemplaire n'est identique ou presque.
claude
1/ Aurender 100XL, Mytek brooklyn, uptone audio JS2, préampli Jeff Rowland synergy2, ATC asl 100, câble USB Cardas clear high speed serial buss, câbles XLR golden réf Cardas, YBA diamond aux ATC - Secteurs: Hificables et Vovox - conditionneur de ligne SIMETEL Nightindale CP1600 - 

2/ Ls3-5a Rogers sur pieds bois hi-racks - Cables hp Analysis plus oval - Ampli Naim Nap 180
Répondre
#23
J’ai bien connu les Rogers Ls3/5a. Des enceintes exceptionnelles si bien mises en œuvre.

Beaucoup d’autres constructeurs ont esssayé de les imiter avec plus ou moins de succès.

Pour moi, la meilleure version actuelle est la Harbeth P3ESR. Un peu plus facile à alimenter que la légendaire LS3.

Dans une petite pièce d’écoute (inférieure ou égale à 20 m2), ce sont des enceintes pour la vie!

On dit souvent: « elles sont bien pour de petites enceintes ». Je trouve cela un peu réducteur.

La taille ne fait pas la qualité d’écoute quand elles sont bien alimentées et adaptées aux dimensions de la pièce.

Les Harbeth restent des enceintes légendaires sous licence BBC.
« La musique est la langue des émotions » E.Kant
Répondre
#24
Bonjour,

Juste pour rappeler qu' a l initiative du forum vert ces enceintes Rogers seront au prochain salon Haute fidelité les 17 & 18 Novembre 2018. Voila pour le moins une belle façon de leur rendre hommage et de comparer une installation vintage face aux productions actuelles.

Olivier

Site du salon 

FORUM LS3/5A – LAVARDIN / Studio 2

Le Forum LS3/5A et Jérôme Bertino seront présents autour de la légendaire enceinte compacte de monitoring, la BBC LS3/5A sous toutes ses versions et dérivées depuis sa création jusqu’à aujourd’hui. Démonstrations des LS3/5A Kef Raymond Cooke Signature en version 11 ohms sur pieds Guizu avec système d’écoute « vintage » à base notamment d’une platine vinyle Technics SL-10MKII avec bras SME312 et bras Schroeder Model, cellules Lyra Skala et Koetsu ou Zyx Universe, d’un étage phono SME, d’un préampli ligne Audio Research SP6 et d’un bloc VTL ST-150. Écoutes en alternance des électroniques Lavardin Technologies, à savoir le nouveau préamplificateur CX42 et les amplificateurs intégrés ISx et IT, et les enceintes françaises Lecontoure Airline. Ces électroniques seront installées sur du mobilier hi-fi K-rak conçus et développés par Lavardin Technologies.
Systèmes: NAS+SMS200+W4s+EITR+HD12 HD25+KT88 ou D310glob ou obelisk III + PEL Quattro ou Thiel 3.5  Pascal Louvet Horus 2 en rodage
Répondre
#25
Bonjour,

ça reste plus sympa Wink

[Image: 23302d1156121914-thriller-drum-reverb-mi...-small.jpg]

cdt.
Répondre
#26
Bonjour

Une bonne enceinte, neutre et fidèle, d'il y a 30 ans reste une bonne enceinte aujourd'hui.
Malgré les pubs des fabricants, les choses ne changent pas vite, voire pas du tout, en acoustique.
Les modes changent, là ou il y avait un grave de 25 cm il y a aujourd'hui 2 ou 3 graves de 17 cm, le reste n'a pas changé.

Cordialement, Dominique
PC Hi-Fi sous Windows 10 avec JRiver, lecture des fichiers au format d'origine.
Télé et DVD, entrée optique de la DIGIFACE USB, corrections via VSTHost et Convolver VST en 24 bits à 48 kHz.
Corrections numérique en amplitude et phase acoustique, courbe cible.
Interface RME DIGIFACE USB avec son driver dédié en ASIO.
Ampli FX-AUDIO D802 en optique.
Enceinte DIY BR, triple résonateur, avec Davis 20DE8, sans aucun composant passif entre l'ampli et le HP.
Répondre
#27
Bonjour à  tous,

Entièrement d'accord car depuis le premier haut parleur électrodynamique de Rice et Kellog (si bons souvenirs) de 1928 avec sa membrane en carton, ce ne sont pas les circuits magnétiques actuels qui se sont améliorés vu que l'on manque de matériau fortement magnétique JBL Pro ne peut plus fabriquer ses boomer pro avec aimant Alnico comme au 2ème millénaire alors certes les premières membranes en carton puis en carton plastifié, certes la qualité du cuivre des bobines a du s'améliorer mais vu le poids des premiers hautes et des même actuellement, ce ne sont pas que des saladiers en carbone, des bobine en titane, des aimant en néodyme ... qui allègent uniquement le poids des HP électrodynamiques.

lors certes une bonne enceinte neutre et fidèle d'il y a 30 ans et plus sans parler des JBL Everest, Voix du Théâtre, Siemens Klang film, ... pourraient même faire palir de jalousie leurs enfants et petits enfants nés au troisième millénaire.

Nul doute que les Rogers LS3/5 et consorts ... pourront remettre bien des pendules à l'heure d'hiver ou d'été au choix ... Big Grin  car vu le niveau qualitatif d'écoute des 2 derniers salons dit High End ou Audiophile parisiens de l'automne 2017 Idea
Répondre
#28
Bonjour

Un point à fortement progressé, les colles et leur tenue en température.
Les nouveaux matériaux synthétiques permettent de faire des supports de bobine qui acceptent plus de puissance.
Mais la qualité n'a pas progressé.

Au niveau des aimants, les ferrites sont une régression par rapport aux aimants alnico.
Les aimants néodyme sont un progrès par rapport aux ferrites, je ne sais pas par rapport aux aimants alnico.

Aux niveau des membranes, tous les ans les fabricants nous proposent de nouveaux matériaux "révolutionnaire".
Dans les années 60 ou 70 les HP de références avaient des membranes papier, en 2018 aussi a de rares exceptions prés. (Dynaudio ?)

Cordialement, Dominique
PC Hi-Fi sous Windows 10 avec JRiver, lecture des fichiers au format d'origine.
Télé et DVD, entrée optique de la DIGIFACE USB, corrections via VSTHost et Convolver VST en 24 bits à 48 kHz.
Corrections numérique en amplitude et phase acoustique, courbe cible.
Interface RME DIGIFACE USB avec son driver dédié en ASIO.
Ampli FX-AUDIO D802 en optique.
Enceinte DIY BR, triple résonateur, avec Davis 20DE8, sans aucun composant passif entre l'ampli et le HP.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Une autre petite légende, The Ampli jl dudu 42 6,816 10-03-2018, 11:58 PM
Dernier message: gils"

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)