Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Jazz in Marciac, 40 ans ça se fête !
#71
(08-21-2017, 12:12 PM)FS31 a écrit :
(08-21-2017, 09:11 AM)MeloMan a écrit : Fonseca+ Truffaz oui j'imagine bien le pied ..

Je regrette mon choix de cette année. J'avais déjà vu Fonseca et Truffaz .... mais pas Herbie Hancock. C'est lui que j'ai privilégié Sad


mauvais plan, vu à Vienne cette année, la moitié de l'amphithéâtre est parti avant la fin Smile
source Luxman D08U + Sotm sMS 1000 SQ Eunhasu, préampli YPSILON, blocs mono YPSILON Aelius, panneaux Magnepan 20.7, câbles WHY NOT opus 18 + JMF , meubles WOODLINK.
Répondre
#72
Comme sous le chapiteau à Marciac  Sad
Source:  lecteur Blu-ray Sony BDP-S6700 utilisé en drive, sortie coaxiale
Ampli FDA: FXAudio D802 (alimentation PC portable 19V, 5A)
Enceintes: Klipsch Cornwall III,  Sommer Cable Orbit 240 MKII
Répondre
#73
Bonjour à tous,

Alors je ne dois pas avoir de regrets de ne pas avoir écouté Herbie Hancock ni Norah Jones sur France Inter qui diffusait justement ces 2 concerts de Marciac le vendredi 28 juillet et le samedi 29 juillet 2017 Cool
Répondre
#74
C'est étrange tous ces compte-rendus assez négatifs ; c'est pour moi une des meilleures année mais je n'ai pas mis les pieds au chapiteau de tout le festival....

Je pestais un peu de ne pas voir Truffaz, et d'avoir choisi le TOUT à l'Astrada (18 jours....) mais j'ai vite été rassuré le lendemain par les copains malheureux de leur soirée et ça m'a confirmé dans mon choix de privilégier la salle dédiée à la musique plutôt que le chapiteau plutôt centrée sur la fête que la musique....Tout en étant scotchée sur la place du centre qui diffusait quantité de belles choses dans les après midis.... et dont j'ai ramené les souvenirs que je me repasse depuis.
Selon moi Marciac ne s’essouffle pas, le festival répond à la demande d'un public mais aussi des tutelles car c'est le poumon économique de la région.
Le modèle économique a évolué et la structure (comme ailleurs) a été obligé de s'adapter.
Reste l'Astrada, l'Atelier et beaucoup d'occasions mais il faut souvent faire comme pour les champignons : savoir où aller et ne pas hésiter à sortir des sentiers battus etc... pour profiter de ce qui est un des meilleurs festivals de Jazz et je l'affirme d'autant que je ramène une bonne vingtaine d'albums de jazz achetés à l'issue des concerts. J'ai encore passé trois semaines à Marciac et si ce ne devait pas être le cas, je n'y resterais pas....
Répondre
#75
Et oui mascarille ton enthousiasme était communicatif lors de notre déjeuner .
Comme quoi nous sommes tous différents dans les attentes et les écoutes .
Tu m'as conforté dans quelques choix de disques et fait découvrir de nouveaux artistes , mais tu es sorti des sentiers battus !
En musique aussi il faut faire du hors piste ...
À bientôt pour une écoute
Philippe
 source vinyle VPI Classic 2 , Alimentation SDS, MC  Transfiguration Proteus, pré Sutherland 20/20, modulation Transparent Supra
source CD , NaimCDS 3/Xps - Hiline 
Naim 282/Hicap DR/300
tuner Cyrus , antenne Fanfare
Enceintes Sonus faber Olympica 3 - Transparent HP
... 2 lignes dédiées et Furutech.
Répondre
#76
Je suis allé 3 ans à Marciac de suite, mais pas cette année.
Il y a 2 ans j'avais emmené avec ma femme, des non initiés jazz.
J'avais choisi sous chapiteau Herbie Hancock, que je connaissais surtout pour sa période avec Miles Davis, puis Donald Bird.
Evidemment à 77 ans il avait changé et ses dernières productions sont plutôt free-jazz, ou funk jazz....
C'est assez ardu, car les dissonances sont nombreuses même si la musique reste accessible à beaucoup.
Succès mitigé et déception de mes accompagnants.
Evidemment Fonseca ou Chucho Valdes (que j'avais beaucoup apprécié) sont plus "commerciaux". Et les musiques afro-cubaines sont très entrainantes, d'ailleurs toute la salle dansait sur leur prestation.
Il se dégage une chaleur de ses personnages qui est très entrainante et rend heureux.

Ce qu'on appelle le "off" sur la place de Marciac, produit toujours de belles surprises. Il ne faut pas oublier que l'école de jazz locale est une source incroyable de production de talents. Beaucoup sont devenus des artistes affirmés par la suite.
S'asseoir un verre à la main sur cette place et assister à de petits concerts est aussi un vrai bonheur.

Le problème de Marciac, c'est surtout le logement, inexistant ou source de revenu pour les habitants qui n'hésitent pas à "plumer" le festivalier. Certains habitants font des parkings payants dans leur jardin par exemple.
Et puis tous ces vendeurs de "bijoux africains", de tee shirt ou de disques neufs en font un endroit trop mercantile.

Reste le camping sauvage près du ruisseau. Mais là je ne joue pas, because le mal de dos.....

Mais Marciac reste malgré tout un très bel endroit (par moment ça ressemble à la Toscane) , avec ses vallons et ses petits villages typiques.

claude
Un Ipad, un Aurender X100, Un dac Hegel HD 30, un câble USB, des Câbles XLR de 2,5m , et au bout de tout ça les enceintes ATC asl 100 (actives).
Un conditionneur de réseau SIMETEL nightingale CPA 1600 pour avoir un courant purifié, sur lequel tout est branché....
Qobuz et que du bonheur!!!
Répondre
#77
Vu dans JazzMag de sept la sortie très prochaine de quelques albums Marciac 2017..
Surveillez les bacs de vos disquaires
 Celui-ci est pour le 15 du mois..
et s'il est aussi réussi que son New Morning..ça devrait swinguer
 
De plus en plus belle Dianne Heart.. Une lumiere dans la nuit comme dans un rêve éveillé

[Image: 33476035DR.jpg]
[/url]
En attendant peut-etre la prestation  HIROMI 2017 ...2012 est tjs là !

[Image: 384783hiromi.jpg]

[url=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=192469HIR2.jpg][Image: mini_192469HIR2.jpg]


Pièces jointes Miniature(s)
   
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#78
(09-01-2017, 11:30 AM)claude a écrit : Le problème de Marciac, c'est surtout le logement, inexistant ou source de revenu pour les habitants qui n'hésitent pas à "plumer" le festivalier. Certains habitants font des parkings payants dans leur jardin par exemple.
Et puis tous ces vendeurs de "bijoux africains", de tee shirt ou de disques neufs en font un endroit trop mercantile.

Reste le camping sauvage près du ruisseau. Mais là je ne joue pas, because le mal de dos.....

Mais Marciac reste malgré tout un très bel endroit (par moment ça ressemble à la Toscane) , avec ses vallons et ses petits villages typiques.

claude

Il ne faut pas hésiter à faire 10 km pour trouver à se loger à prix correct.

Le festival off qui produit de belles surprises et c'est vrai grâce à l'école locale n'est pas organisé par JIM directement mais par une privé.
Jusqu'à l'année dernière, c'était la Dépêche, il y a eu brouille et embrouilles et c'est un autre organisateur qui le prend en charge et c'est lui qui fait installer les petites tentes avec tous les vendeurs que l'on voit dans les rues autour du centre ville et qui gère aussi l'allée gourmande (et qui loue ses emplacements fort cher d'ailleurs)
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Ibrahim Maalouf - Jazz à Vienne MrLocoLuciano 6 1,392 11-08-2016, 11:38 PM
Dernier message: joffreyS
  BRETAGNE : Soirée Jazz vinyles et LEEDH E2 GLASS Chet 1 595 09-27-2016, 09:09 AM
Dernier message: vinylmaniac
  JAZZ Concerts Picton 0 915 11-09-2015, 12:26 PM
Dernier message: Picton

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)