Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les sons en fréquences
#1
Bonjour à tous et à toutes ! 

Je me posais la question de savoir si il y avait, dans mes écoutes radiophoniques et notamment, de la musique de pop-rock actuelle, une intention de nuire à l'audition de ceux qui ont une préférence pour ce style musical? 

En effet, dans d'autres posts du forum hifi, j'évoquais de manière substentive mon spectre sonore personnel qui est pour le moins tortueux. 

Je perçois grosso modo de 20 à 14000 Hertz, un trou, et puis ça repart environ de 19 à 26 kilohertz. 

Néanmoins et depuis une quinzaine d'années, je peux affirmer que je perçois les ultrasons dans la bande passante des radios pop-rock que j'écoutais et que j'écoute toujours ,mais par simonie.

En outre, je suis tombé sur un sujet nonobstant très intéressant... le voici :

https://www.rts.ch/info/culture/musiques...rture.html

J'aimerais aussi votre ressenti, si vous le souhaitez! 

Bonne lecture à vous tous et toutes. 

Laurent.
Rega Planet vinyle + MC1 Turbo & AT 120 E / Dual 1015f+78t/Unitra ZRK reel to reel / Pioneer Dv 717 / AKG 701 /Little Bear P7+Accuphase E 213+dac 30 / Plasma Samsung /SUB DIY /Tonsil ZG 60, ZG 40 & ZG 20c.

Alors les chansons s'élancent, ainsi nos espérances, pour être un peu moins rien, moins perdus qu'il nous semble, un peu moins seuls, les chansons nous rassemblent. 
JJ Goldman. 
Répondre
#2
Bonjour Vacuum,

Je résume tes questions :

Y a-t-il volonté délibérée des stations de radio pop-rock de nuire à l'audition de leur public en y introduisant des ultra-sons, que tu as pu détecter parce que ton oreille y est sensible ?

Sachant par ailleurs que l'influence de la musique sur la physiologie a fait l'objet de nombreuses études pour le meilleur ou pour le pire, quel serait notre ressenti ?


Concernant le premier point, s'il s'agit de radios FM, la bande passante est limitée à 16kHz, donc ce que tu perçois ne peut provenir de la source émissive et il ne peut y avoir de volonté délibérée.
S'il s'agit de radios internet en MP3, on a la même limitation à 16kHz.

Par contre, on ne peut évacuer des problèmes de repliement de spectre mal filtrés à la réception ou des distorsions d'intermodulation qui généreraient les fréquences ultrasoniques que tu perçois, à moins qu'il ne s'agisse de simples phénomènes naturels de recombinaisons de sons produisant ces fréquences.

Concernant le deuxième point, c'est un vaste sujet, plutôt affaire de spécialiste. Mon ressenti est que la musique a un effet psychologique majeur qui naturellement se répercute sur la physiologie. Cet effet peut être orienté scientifiquement pour le meilleur ou pour le pire, mais je préfère de très loin en confier les manettes aux artistes que j'apprécie
Les trous noirs c'est troublant
Répondre
#3
je présume un test d'audition de mauvaise qualité vacuum, nous en avions déjà parlé et ce que tu entends serait sûrement des harmoniques des fréquences concernées.

Répondre
#4
S'il entend les "harmoniques", ce sont aussi des fréquences sonores ... mais c'est vrai qu'une audition qui persiste au-delà de l'adolescence dans les hautes fréquences et qui plus est dans les ultrasons semble assez rare.

Personnellement je ne pense pas que nos systèmes (source + ampli + enceintes / casque) laissent passer les fréquences très élevées, et encore moins les ultrasons. La bande passante des radios est limitée en haut comme en bas, les sources que nous écoutons sont des "extraits" des sons produits par les instruments et les voix (il y a là aussi un spectre borné en haut comme en bas), et tous les appareils intermédiaires, jusqu'aux HP de nos enceintes ou de notre casque sont aussi limités notamment dans les hautes fréquences.

A priori, nos appareils ne laissent pas passer des fréquences au-delà des 20 kHz.

Mais ce que tu évoques est intéressant et doit être approfondi. Comme cela a été exposé et débattu dans certaines discussions sur la musique numérisée, l'échantillonnage de la numérisation au-delà des 44 100 informations numériques par seconde (44,1 kHz d'échantillonnage des CD audio) est susceptible de créer des ondes parasites dans la gamme des ultrasons. Est-ce que nos autres appareils seraient aussi capables, à travers leurs composants électroniques, de créer des ondes sonores ultrasoniques ?

L'oreille (et le cerveau qu'il y est raccordé, bien sûr) n'est pas assez fiable pour dire "ça existe" ou "c'est que dans ma tête". Seuls des appareils sont susceptibles de révéler un spectre sonore en allant très loin dans les aigus. Si tu as les moyens d'approfondir avec un appareil, n'hésite pas, ce sera objectif et tu te feras une meilleure idée de ce que tu entends.
Répondre
#5
(11-02-2020, 01:56 PM)Vacuum a écrit : Je perçois grosso modo de 20 à 14000 Hertz, un trou, et puis ça repart environ de 19 à 26 kilohertz. 

Sur quoi te bases tu pour être certain qu'il s'agit de fréquences entre 19 et 26 kHz ?
Répondre
#6
Bonsoir à tous et merci pour vos réponses !

Merci NARD pour l'explication dont je connais aussi les paramètres, apparemment, impossible pour les radios de diffuser du 20-20K , pourtant il y a bien des fréquences qui me dérangent, et ce ne sont pas les fréquences médianes qui à fort volume sont effectivement très dérangeantes. Donc question en suspens, mais merci encore!

Merci aussi Alain lamouette, oui je me souviens d'en avoir déjà parlé avec toi, mais j'ai effectué plusieurs test sur le 20-30K et écouté des installations avec des super tweeters, notamment celle de Dominique CHOIMET qui me semble en mesure de restituer les très hautes fréquences au delà de 20000 Hertz, et plus précisément sur ces tweeters de ressentir une fatigue auditive, même au point d'écoute, dont j'avais parlé à l'époque à Alex220 ainsi que mon CR d'écoute sur quatrième art en pays de Loire pour la magnifique installation de Dominique! Merci Alain.

PascalB, bien résumé se sont peut être des fréquences d'harmoniques qui me dérangent, et cela n'arrive pas sur toutes les musiques, bizarrement.
Alors, moi au contraire, je sais qu'il y a des systèmes capable de restituer les basses comme les hautes fréquences, surtout avec la numérisation par haute résolution des formats audio mais aussi par le perfectionnement des haut parleurs, les tweeters en l'occurrence car avec les HPs basses on sait déjà le faire et bien pire encore! Merci pour ta contribution.

@muskar, sur différents tests de fréquences, les installations écoutées ainsi qu'à la visite médicale mais aussi au près des diffuseurs à ultrasons de dissuasion. Merci!

Très cordialement à tous!
Laurent.
Rega Planet vinyle + MC1 Turbo & AT 120 E / Dual 1015f+78t/Unitra ZRK reel to reel / Pioneer Dv 717 / AKG 701 /Little Bear P7+Accuphase E 213+dac 30 / Plasma Samsung /SUB DIY /Tonsil ZG 60, ZG 40 & ZG 20c.

Alors les chansons s'élancent, ainsi nos espérances, pour être un peu moins rien, moins perdus qu'il nous semble, un peu moins seuls, les chansons nous rassemblent. 
JJ Goldman. 
Répondre
#7
Citation :ainsi qu'à la visite médicale

Attention, les audiogrammes "médicaux" ne cherchent a priori pas au-delà de 8 000 Hz, car ce qu'ils cherchent c'est si on est capable de percevoir "la voix" et les bruits du quotidien de manière normale et "sécurisante" (par exemple le bruit d'un moteur dans la rue). Donc si c'est confirmé par une visite médicale, c'est qu'elle a été faite avec des appareils "non médicaux".

Par ailleurs, plus la fréquence augmente et plus notre oreille perçoit "moins" en intensité, c'est comme ça, c'est la nature. On percevra toujours plus rapidement une fréquence grave à faible volume, qu'une fréquence aiguë à haut volume. Ce que je veux dire, c'est qu'à volume constant, si on entend le grave, et qu'on fait évoluer la fréquence, il y a un moment où on perd la perception du son. Il faut alors augmenter le volume pour retrouver le son, et c'est de plus en plus nécessaire à partir des 5 000 Hz.

Donc si quelqu'un perçoit, avec son oreille, des sons au-delà de 12 / 15 000 Hz, c'est que ces sons sont émis à un volume très très très élevé, qui a mon avis ferait beaucoup de bruit pour les animaux qui vivent constamment dans la perception des ultrasons.

A réfléchir.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)