Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Un site dédié aux pochettes de disques vinyles mythiques en HD
#11
Très belle initiative !
Félicitations !
S1
AUDIAFLIGHT 3S 
REGA PLANAR 3
ORTOFON 2M BLACK
EAR AUDIO 834P
NAIM CDI
JMR EUTERPE JUBILE

S2 
ROKSAN K3
NODE2
JMR FOLIA JUBILE
Répondre
#12
Wahouuuuuu ! je vais aller voir ça de suite Big Grin
Platine Teac TN 550, Yamamoto HS-1A + Audio Technica VM740ML, Lecteur CD & SACD Sony SCD XE-800, Lecteur DAB+ radio Internet FM USB Spotify connect Majority Fitzwilliam - DAC SMSL Sanskrit 6Th - Préampli - McIntosh C504 - Ampli McIntosh MC 2125 (dans le grave en biamplification passive) - Cary SLi50 (dans le médium-aigu, biamp passive)
Klipsch Cornwall III (condos Jantzen Superior Z-cap : une ouverture splendide et une définition très supérieure à la version stock, j'adore ce tweak)




Répondre
#13
Sacré boulot!

Bravo à toi!! Smile
JBL L220 Heart
Phase Linear 3000 + 700B
Yamaha CT7000 + antenne dipole alu maison
Marantz 6300 + Shure M97xe
platine CD Denon a changer rapidement... Blush
Cables HP Viard et modulation asymetriques Monster Studio
Répondre
#14
Bravo pour ton site, super j'adore  Heart 
Belle somme de travail, félicitations.

Jean-Paul
Atoll CD200SE2/ Atoll PR200SE/ Atoll AM100SE/ Thomson TL167/ Lehman black cube SE/ Enceintes DIY, et d'autres trucs.
Répondre
#15
Merci à tous pour vos réponses sympa.

J'ai ajouté quelques nouveautés :
  • Disques
  • Collection Rock & Folk
  • Soirée Audiophiles d'Alsace
Concernant la collection Rock&Folk, je vais certainement ajouter toutes les Unes par groupe :
  • Stones
  • Led Zep
  • Beatles
  • Bowie
  • Ac/dc
  • Springsteen
  • etc...
Je pense que ça pourrait être intéressant.

Voici le lien : Nouveautés  puis cliquer sur Nouveautés

J-Luc
Oh let the sun beat down upon my face, stars to fill my dreams...
Site internet :  https://www.dedicaceamesoreilles.com/
Répondre
#16
Kashmir (Cachemire)
Oh, let the sun beat down upon my face, stars to fill my dream.
Oh, laisse le soleil taper sur mon visage, les étoiles remplir mon rêve.
I am a traveler of both time and space, to be where I have been.
Je suis un voyageur du temps et de l'espace, pour me retrouver là où j'ai été.
To sit with Elders of the gentle race, this world has seldom seen.
S'asseoir avec les Anciens de la noble race, ce monde a rarement vu ça.
They talk of days for which they sit and wait, and all will be revealed...
Ils parlent de jours durant lesquels ils s'assaient et attendent, et tout sera révélé...

Talk and song from tongues of lilting grace, whose sounds caress my ear.
Paroles et chants de langues à la grâce musicale, dont les sons caressent mon oreille.
But not a word I heard could I relate, the story was quite clear.
Mais pas un mot que j'entendis puis-je le raconter, l'histoire était très claire.

Oh, I've been flying... mama, there ain't no denyin'...
[i]Oh, je me suis envolé... maman, c'est indéniable...

I've been flying, ain't no denyin', no denyin'...
Je me suis envolé, c'est indéniable, indéniable...

[/i]

All I see turns to brown, as the sun burns the ground.
Tout ce que je vois devient brun, quand le soleil brûle le sol.
And my eyes fill with sand, as I scan this wasted land,
Et mes yeux s'emplissent de sable, quand je scrute cette terre aride,
Trying to find, trying to find where I've been...
Tentant de retrouver, tentant de retrouver là où j'ai été...


Oh, Pilot of the storm who leaves no trace, like thoughts inside a dream,
Oh, Guide de la tempête qui ne laisse aucune trace, comme des pensées dans un rêve,
Heed the path that led me to that place, yellow desert stream.
Fais attention au chemin qui me mena à ce lieu, la piste jaune du désert.
My Shangri-La beneath the summer moon, I will return again,
Mon paradis terrestre sous la lune d'été, j'y reviendrai à nouveau,
Sure as the dust that floats high in June, when movin' through Kashmir...
Sûr comme la poussière qui flotte haut en juin, traversant le Kashmir...


Oh, father of the Four Winds, fill my sails, across the sea of Years,
Oh, père des Quatre Vents, gonfle mes voiles, d'un côté à l'autre de la mer des Ages,
With no provision but an open face, along the Straits of Fear.
Sans provisions mais le visage ouvert, le long du Détroit de la Peur.


When I'm on, when I'm on my way...
Quand je suis, quand je suis sur ma route...
When I see, when I see the way, you stay.
Quand je vois, quand je vois le chemin, tu restes.


Ooh, yeah-yeah, ooh, yeah-yeah, when I'm down...
Quand je suis bas...
Ooh, my baby, oooh, my baby, let me take you there !
Mon bébé, laisse moi t'emmener là-bas !
Let me take you there !
Laisse moi t'emmener là-bas !




En parler dans les Ehpad ,
Contre l'oubli ...
Jaillissement de souvenirs ,
Et des rigoles de larmes qui cheminent au hasard ,
Comme des boules de flipper ,
Sur les peaux ridées ,
Et s'en vont dans la pluie du temps ...

BRAVO !
EAR Acute - Cayin 17 A - Almarro A318B - Okodio Antares / Sorpio - Atohm GT1 - Meze 99 C. - Grado sr 325 
CS Twl , Synerg. R. Tung., Audioprana, Why Not Speaker one, Apogée - Shok abs. 

Répondre
#17
(10-04-2019, 08:31 PM)turuk a écrit : Kashmir (Cachemire)
Oh, let the sun beat down upon my face, stars to fill my dream.
Oh, laisse le soleil taper sur mon visage, les étoiles remplir mon rêve.
I am a traveler of both time and space, to be where I have been.
Je suis un voyageur du temps et de l'espace, pour me retrouver là où j'ai été.
To sit with Elders of the gentle race, this world has seldom seen.
S'asseoir avec les Anciens de la noble race, ce monde a rarement vu ça.
They talk of days for which they sit and wait, and all will be revealed...
Ils parlent de jours durant lesquels ils s'assaient et attendent, et tout sera révélé...

Talk and song from tongues of lilting grace, whose sounds caress my ear.
Paroles et chants de langues à la grâce musicale, dont les sons caressent mon oreille.
But not a word I heard could I relate, the story was quite clear.
Mais pas un mot que j'entendis puis-je le raconter, l'histoire était très claire.

Oh, I've been flying... mama, there ain't no denyin'...
[i]Oh, je me suis envolé... maman, c'est indéniable...

I've been flying, ain't no denyin', no denyin'...
Je me suis envolé, c'est indéniable, indéniable...

[/i]

All I see turns to brown, as the sun burns the ground.
Tout ce que je vois devient brun, quand le soleil brûle le sol.
And my eyes fill with sand, as I scan this wasted land,
Et mes yeux s'emplissent de sable, quand je scrute cette terre aride,
Trying to find, trying to find where I've been...
Tentant de retrouver, tentant de retrouver là où j'ai été...


Oh, Pilot of the storm who leaves no trace, like thoughts inside a dream,
Oh, Guide de la tempête qui ne laisse aucune trace, comme des pensées dans un rêve,
Heed the path that led me to that place, yellow desert stream.
Fais attention au chemin qui me mena à ce lieu, la piste jaune du désert.
My Shangri-La beneath the summer moon, I will return again,
Mon paradis terrestre sous la lune d'été, j'y reviendrai à nouveau,
Sure as the dust that floats high in June, when movin' through Kashmir...
Sûr comme la poussière qui flotte haut en juin, traversant le Kashmir...


Oh, father of the Four Winds, fill my sails, across the sea of Years,
Oh, père des Quatre Vents, gonfle mes voiles, d'un côté à l'autre de la mer des Ages,
With no provision but an open face, along the Straits of Fear.
Sans provisions mais le visage ouvert, le long du Détroit de la Peur.


When I'm on, when I'm on my way...
Quand je suis, quand je suis sur ma route...
When I see, when I see the way, you stay.
Quand je vois, quand je vois le chemin, tu restes.


Ooh, yeah-yeah, ooh, yeah-yeah, when I'm down...
Quand je suis bas...
Ooh, my baby, oooh, my baby, let me take you there !
Mon bébé, laisse moi t'emmener là-bas !
Let me take you there !
Laisse moi t'emmener là-bas !




En parler dans les Ehpad ,
Contre l'oubli ...
Jaillissement de souvenirs ,
Et des rigoles de larmes qui cheminent au hasard ,
Comme des boules de flipper ,
Sur les peaux ridées ,
Et s'en vont dans la pluie du temps ...

BRAVO !

Je me souviendrais toujours la 1ère fois que j'ai vu Led Zeppelin en concert. C'était un événement que j'attendais depuis si longtemps.
Lorsque Jimmy Page, assis sur une chaise seul au milieu de la scène avec sa guitare Danelectro noire et blanche, il a commencé à jouer WHITE SUMMER, et embrayé sur BLACK MOUNTAIN SIDE. Puis, sans interruption aucune, Led Zep a enchainé sur KASHMIR dans une explosion d'effets de lumière avec le riff immortel de Page, les envolées mystiques du Mellotron de JP Jones, ce beat infernal de Bonham et puis la voix de Plant chantant "Oh let the sun beat down upon my face...".
Où sont-ils allés chercher un truc pareil?

Grand souvenir!

Pour en savoir plus sur ce chef d'oeuvre : Physical Graffiti

J-luc
Oh let the sun beat down upon my face, stars to fill my dreams...
Site internet :  https://www.dedicaceamesoreilles.com/
Répondre
#18
Comme promis, voici la suite de l'intégrale de ROCK & FOLK sur mon site.
Après l'intégrale par année, voici une nouvelle rubrique : "Ils ont fait la Une"

On peut visualiser toutes les couvertures par groupe ou artiste. Ainsi, les ROLLING STONES, toujours en activité, ont été 44 fois à la une du mensuel. C'est le record. Ensuite, on trouve BOWIE, les BEATLES et LED ZEPPELIN.

A découvrir ici : Ils Ont Fait La Une de R&F

J-Luc
Oh let the sun beat down upon my face, stars to fill my dreams...
Site internet :  https://www.dedicaceamesoreilles.com/
Répondre
#19
Autant j'adore le Led Zep pour le duo rythmique Page/Bonham et la voix caractéristique de Plant, autant je déplore la mièvrerie des paroles (remarque valable pour beaucoup de groupes) nées d'un délire (très) acidulé.

"Oh, father of the Four Winds, fill my sails, across the sea of Years,

Oh, père des Quatre Vents, gonfle mes voiles, d'un côté à l'autre de la mer des Ages" 

Tout un programme... 
Répondre
#20
(10-22-2019, 10:39 AM)Lazar a écrit : Autant j'adore le Led Zep pour le duo rythmique Page/Bonham et la voix caractéristique de Plant, autant je déplore la mièvrerie des paroles (remarque valable pour beaucoup de groupes) nées d'un délire (très) acidulé.

"Oh, father of the Four Winds, fill my sails, across the sea of Years,

Oh, père des Quatre Vents, gonfle mes voiles, d'un côté à l'autre de la mer des Ages" 

Tout un programme... 

Je ne te parle pas de l'opéra !  Big Grin
Là aussi, il y a de quoi bien se marrer.

J-Luc
Oh let the sun beat down upon my face, stars to fill my dreams...
Site internet :  https://www.dedicaceamesoreilles.com/
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Vinyles à Berlin Benjamin 0 398 10-09-2019, 07:50 AM
Dernier message: Benjamin
Heart Vos meilleurs Vinyles Olivier 60 8,320 10-03-2019, 10:21 AM
Dernier message: phneutre
  Vinyles neufs sans reproche . thierry h 91 10,964 09-25-2019, 01:59 PM
Dernier message: MeloMan
  Nettoyer ses vinyles Robson 117 39,737 04-29-2019, 01:09 PM
Dernier message: MeloMan
  Chiner les vinyles et apprécier leur juste valeur Amaury 19 13,162 05-14-2018, 07:15 PM
Dernier message: mélaudiophile

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)