Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Secteur pas trop cher, Pangea, 1877 ou ?
#31
C'est en effet une préoccupation dont il faut s'occuper lorsque l'on a l'impression perçue et (ou )la ferme conviction d'avoir fait le nécessaire en aval ..
Mais ça c'est encore subjectif comme affirmation 
Elle n'engage que celui qui pretends l'affirmer Shy
En vertu du principe de précaution ou de prudence 

Qui peut être certain d'avoir tout bon partout?
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#32
(02-24-2017, 10:02 AM)Nicodutour_hifi a écrit : Pas d'accord non plus. J'ai eu quasi tous les WW sur mon système et franchement je n'ai jamais trouvé cet effet turbo dont tu parles. Certains sont même un peu "plat" en restitution. Question de système et de ligne aussi.

Au delà de l'Olflex qui est un bon entré de gamme, je recommanderai aussi des Supra Lorad en 2,5mm. Pas cher et suffisamment efficace surtout avec leur petite barette secteur de la marque.

J'ai pu comparer chez moi à l'époque WW stratus 5.2, Aurora 5.2 et Supra Lorad.
l'Aurora était le plus "plat", suivi de près par le Lorad.

Maintenant il faut encore s'entendre sur la définition de "plat" et "dynamique" ce qui peut (vite) tourner au verre à moitié vide et à moitié plein...

J'aurais tendance à me référer à une notion chère à Naim: le foot-taping, ce qui m'a fait garder longtemps les Stratus 5.2, actuellement remplacé par des Majestics.
HiFi:
Bel Canto C5i

Cyrus CD6se²/AQ Cinnamon
Auralic Aries Mini/Vovox IC direct
Pro-ject 1Xpression III comfort/Connect-it CC
Dynaudio Audience 122/Zavfino Noca OCC
Isotek Evo3 Sirius/SebKaWire, Majestic, Fina, Stratus

Home Cinema:
Denon AVC-A11SR

Denon BDP-2010
Dynaudio Audience C122,42W (4x), Solstice 6, Stream 7
REL Q201e

Répondre
#33
Ça c'est une notion complètement marketing et qui ne veut rien dire.

Il y a une notion très claire : la capacité à matérialiser le grand écart entre sons faibles et sons forts.

Ça peut être vivant, faire danser si tu veux, mais si cet écart là n'est pas assez grand ce n'est pas de la dynamique.

Et pour qu'il le soit il y a techniquement des chose à réaliser.
Cela commence par l'association transparence/rapidité/impact/silence.
S'il y en a un des quatre qui n'est pas excellent c'est mort.

Ça sera peut-être boomy dans certains cas, foot taping dans d'autres si tu veux, mais ce ne sera pas de la dynamique.
Système :
- Spendor SP100r2.
- Source PC,  DAC,  preampli  et ampli :  OWL. 
- Interface Armature Hecate.
- Câbles et multiprise ligne WhyNot Opus18 + CODE 224.
- Correction Mathaudio.
Répondre
#34
C'est un peu excessif comme définition ( mort non blessé seulement)mais pas faux pour autant sur le fond quant à la définition de la dynamique et comment elle doit être percue pour être identifiée comme telle Angel
Il m'arrive rarement d'admettre des choses sans les comprendre totalement .. Idea
Mais cela m'arrive !
Répondre
#35
On ne s'est pas compris Nathalie...

Je ne voulais résolument pas donner de définition à "dynamique", ni à "plat" d’ailleurs...


Plutôt parler de "peps".
HiFi:
Bel Canto C5i

Cyrus CD6se²/AQ Cinnamon
Auralic Aries Mini/Vovox IC direct
Pro-ject 1Xpression III comfort/Connect-it CC
Dynaudio Audience 122/Zavfino Noca OCC
Isotek Evo3 Sirius/SebKaWire, Majestic, Fina, Stratus

Home Cinema:
Denon AVC-A11SR

Denon BDP-2010
Dynaudio Audience C122,42W (4x), Solstice 6, Stream 7
REL Q201e

Répondre
#36
(02-24-2017, 10:37 AM)MeloMan a écrit : S'il n'est pas trop tard je t'aurai bien conseille d'aller voir du côté Aqvox ...

Hello,
Aqvox, connaissais pas, je note !
Les prix sont contenus, ils ont des trucs intéressants aussi côtés Modul XLR,
A voir !

Cdlt
Galettes noires : Rega RP3 - Galettes irisées/fichiers numériques : Metronome LP2S -> Audia FL3S -> Mulidine Cadence
Répondre
#37
pour qu'un système passe avec bonheur de grands écarts dynamiques encore faut-il que les enregistrements en soit pourvus ! et c'est loin d'être évident, surtout de nos jours avec les albums récents (compression en veux tu en voilà).

quand aux termes et définitions, finalement peu importe, un système qui à du "peps" doit pouvoir passer avec autorité de grands écarts dynamiques, donc sans apparition de fatigue auditive apparente, de dureté dans le haut du spectre ou de bas du spectre flou et mal tenu. si le système à de la "patate"(oui on peu utiliser tout un tas de mots marrants) mais qu'au bout de quelques dizaines de minutes on à surtout envie de baisser le volume c'est dommage !
système hifi : magnepan MG1.7,xindak ca1 pa1,yamaha s2000,marantz ud7007, tannoy profile 633, fx audio 802
système HC : sony xe8596,sony x800, DALI ikon mk2,  onkyo tx nr676e
système casque : hifiman edition Xv2,schiit magni 3
Répondre
#38
Tout à fait d'accord avec toi Laurent, la difficulté première est de trouver les bons albums, de bonnes interprétations et bien enregistrés ce qui fait deux variables qui doivent se mouvoir dans le même sens, pas évident. Quant à la compression qui dénature le message je ne peux qu'abonder dans ton sens!

Un bon système, bien composé et harmonisé, c'est celui qui te berce et que tu n'arrives pas à éteindre le soir pour aller te coucher!

Mais je m'éloigne du sujet...
Répondre
#39
(02-24-2017, 04:11 PM)duf666 a écrit : On ne s'est pas compris Nathalie...

Je ne voulais résolument pas donner de définition à "dynamique", ni à "plat" d’ailleurs...


Plutôt parler de "peps".

C'est intéressant car justement il ne faut pas confondre les deux, et malheureusement c'est ce qui se passe souvent. 

Le peps c'est l'impact, la rapidité. 

Les écarts dynamiques c'est autre chose. 

Et avoir du peps, de la nervosité, est un bon point, sur la bonne voie, mais il faut plus pour parvenir à restituer des écarts lorsqu'ils sont dans l'enregistrement.
Il faut de la ressource.

C'est une bonne chose que d'en discuter.  Wink
Système :
- Spendor SP100r2.
- Source PC,  DAC,  preampli  et ampli :  OWL. 
- Interface Armature Hecate.
- Câbles et multiprise ligne WhyNot Opus18 + CODE 224.
- Correction Mathaudio.
Répondre
#40
+1
Il n'est pas rare qui plus est sur les cables secteur que le peps, l'attaque, la netteté apparente, se fasse au détriment des plus petites informations étouffées par un effet de zoom grossier, mais qui impressionne et sait convaincre quand le système est un peu poussif de nature. La restitution sonore me semble être un équilibre entre tous ces paramètres que sont l'attaque, la dynamique, la finesse, pousser l'attaque peut tuer la microdynamique, les infimes variations de la musique qui font l'émotion, et ce n'est pas si évidentde ne pas se faire avoir, vraiment, surtout si on a une acoustique basique moyennement maitrisée qui floue les jugements, la phase, les reverbérations brouillant la restitution et tuant aussi ces petites variations même avec les meilleurs cables du monde.....

Les Wireworld secteur m'ont fait cette impression, impressionné au début, puis lassé très rapidement par une restitution systématiquement tendue, à la nettété améliorée, mais au détriment de la subtilité au final. J'ai gardé un petit Stratus qui pousse au cul d'un petit ampli qui n'a pas beaucoup de sauce, un pis aller bien entendu, mais au jeu des compensations, les petites électroniques moyennes, incomplètes dans ce qu'elles offrent, restent les meilleurs candidats, forcément.
1/Egglestonworks Andra 3>Luxman M800's>Coincident Statement Linestage>Audiomat Maestro3 ref>Trinnov Amethyst>Accuphase PS1200
2/ Scanspeak Maxima>Cayin 500>Ayon Skylla2>ST2>Refstream>Isotek Sygma
3/ Harbeth P3esr>Marantz MCR510
4/ GEC BC5639 bluetooth
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Pangea AC 14SE hug! 231 23,262 04-13-2018, 11:45 PM
Dernier message: skull

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)