Note de ce sujet :
  • Moyenne : 1 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
anti cables
#1
Bonjour a tous,amis audiophiles
Parcourant un peu internet ce week end,je suis tombé sur des forums dans lesquels on parle de la marque "anticables"
Une société aurait développé des cables quasi nus (HP,modulation,etc) en s'appuyant sur le principe que c'est l'isolant (épaisseur et matière) qui,de par sa capacité à fonctionner avec le conducteur comme un condensateur, affecterait le signal,colorerait le son et donnerait sa signature a chaque cable.Il apparaît donc que moins on a d'isolant,et plus le cable est fidèle :cela a poussé certains à utiliser en guise de cable HP du simple fil de bobinage émaillé ,de diamètre environ 2mm,avec semble t il de tres bons résultats
Connaissez vous ce principe,et auriez vous un retour sur les résultats obtenus et le type de fil à utiliser?
Bien a vous
"On peut rire de tout,mais pas avec n'importe qui"                                                                          1) Krell kav 300cd - krell kav 300 i -Maggies mg1.6 et infraflex
2) lecteur CD luxman - ampli Primare A30i -Maggies MG10 et infraflex
3) Lecteur CD CEC TL 5100 -convertisseur CEC DX51 - ampli DENON PMA 700 AE -Maggies MG10                                                                                                                                        
Répondre
#2
Bonjour
et ceux qui n'aiment pas la Tunisie sont "anti Caires" ??? lol.......

pour les câbles je laisse la parole à Musicalbox, notre spécialiste.

je viens de voir leur site : http://anticables.com/

leurs câbles ont une gaine, c'est forcé, sinon il y a risque de court-circuit.
A)Metronome Technologie CD8 Signature, Vovox tweaké , Pass Labs INT 30,  Silhouette cuivre argenté 2x4mm2 , Klipsch Cornwall.
secteur : Realcâble Kapton. Barrette DIY en étoile.

B) Denon DCD 1500 AE,  Marantz 5005,  Focal Chorus 706 V.

C) X Box 360, NAD 320BEE, Q Acoustics 1010i  . 
Répondre
#3
En tout cas leur site n'est pas différent de beaucoup d'autres marques : nous sommes les meilleurs, nous ne faisons pas comme les autres, etc … Wink
Et les prix, bah il y a du tout "simple" à partir de 20/30$, mais il y a aussi des câbles entre 200/600$ et ça monte même à plus de 2000$.
Comme quoi, même de simples fils "sans rien" peuvent être chers, manifestement Angel
roon, qobuz sublime+, un switch, un serveur, un lecteur, un dac, un ampli, des enceintes, un casque, des câbles, etc ... et beaucoup de musiques !
Répondre
#4
Ça c'est vrai!
Difficile de ne pas avoir envie de se faire un peu d'argent sur nos considérations Audiophiles parfois aussi empiriques que scientifiques...Mais au delà de cela,il y a quand même les avis de ceux qui ont cloné ces câbles avec de simples fils de cuivre émaillé,  avec succès, et cela m'interroge: véritables avis objectifs d'amateurs éclairés, ou simple combat contre l'idée que ce qui ne coûte pas cher ne peut pas être bon?
"On peut rire de tout,mais pas avec n'importe qui"                                                                          1) Krell kav 300cd - krell kav 300 i -Maggies mg1.6 et infraflex
2) lecteur CD luxman - ampli Primare A30i -Maggies MG10 et infraflex
3) Lecteur CD CEC TL 5100 -convertisseur CEC DX51 - ampli DENON PMA 700 AE -Maggies MG10                                                                                                                                        
Répondre
#5
(10-21-2019, 05:38 PM)bdmusik a écrit : En tout cas leur site n'est pas différent de beaucoup d'autres marques : nous sommes les meilleurs, nous ne faisons pas comme les autres, etc … Wink
Et les prix, bah il y a du tout "simple" à partir de 20/30$, mais il y a aussi des câbles entre 200/600$ et ça monte même à plus de 2000$.
Comme quoi, même de simples fils "sans rien" peuvent être chers, manifestement Angel

Bonjour
Méthode mise en œuvre par les partisans du son des câbles lié à l'isolant il y a 25 ans. Des amplis étaient déjà câblés avec du fil émaillé en interne à cette époque. Ils n'ont rien inventé.
Bonne soirée.
Sys. audio : lect. réseau DIY basé sur Pi3 + Soekris DAC, ampli DIY, enceintes DIY (FE208+T90 Fostex), caisson by Pascal ; Sys. Audio-video : lect. réseau DIY , préamp DIY, blocs DIY, Infraflex + LB, projo Optoma ; Sys. casque : lect.réseau / ampli casque DIY, Hifiman HE4


Répondre
#6
Oui les isolants on un impact sur le rendu, ils colorent plus ou moins.
Mais désolé l'émail du fil émaillé est un isolant aussi et il n'est pas si transparent à l'écoute, le téflon est bien meilleur. Ce n'est pas tant une question d'épaisseur.
Il y a longtemps que j'ai éssayé ça , ça étouffe un peu le son.

Répondre
#7
Même en fils nu, l'air est un isolant.

"ça étouffe" : curieux cette image anthropique corrélée à un assemblage mécanique.

Ne serait-ce pas parce que tu t'imagines étouffer en étant couvert d'émail, et au contraire plus à l'aise dans une gaine de teflon plus souple ?
Répondre
#8
(10-21-2019, 05:20 PM)Christian85 a écrit : pour les câbles je laisse la parole à Musicalbox, notre spécialiste.

Comme le dit Jacques il y a longtemps que plus rien n’est inventé. 
Chacun exploite simplement ce qui lui semble bon, et à sa manière.

Que dire..... Big Grin

Les isolants et les blindages sont indispensables à un résultat de qualité. 
Parce que sans isolant ni blindage un fil est un ramasse-pollution. 

Il y a un discours qui dit que le jeu des tressages et torsades fait le même travail, et permet de s’en dispenser. 
C’est en partie vrai.
On peut obtenir de très beaux résultats avec les tressages complexes, qui travaillent les interactions des fils entre-eux, 
...mais ne protègent pas contre les rayonnements extérieurs. 
En fait on peut se passer du jeu complexe entre plusieurs isolants en travaillant les tressages...tout aussi complexes.
Et cela fonctionne très bien !
Il y a des artisans français qui vont très loin dans cette technique.

En revanche cela ne protège nullement de l’environnement. Donc ne dispense pas de cette dernière étape de travail.
________

Un fil nu est une antenne. 

_____
Par contre manier les isolants et les blindages de sorte qu’ils n’aient que des effets positifs est un gros travail, qui demande des recherches, une étude conséquente. 
Il faut de plus travailler à l'oreille, c’est impératif. 
Ce qui veut dire....qu’il faut être un peu né avec l’outillage intégré.  Wink
Et puis le coût monte très vite : celui des composants ET de la main d’oeuvre. 
La fabrication industrielle peut difficilement être appliquée avec un résultat d’excellence, ou alors il faut des moyens conséquents . 

______

Le marketing déterre régulièrement une idée ou une autre. 
À chacun de décider du niveau de résultat qu’il veut.

Question tarifs, on attend d’un câble à rien dedans qu’il ne coûte quasi rien : pas de contenu, pas de travail autour.
_______
Tout existe sur le marché,
et il faut bien répéter qu’il n’y a pas de solution ultime unique : on peut obtenir d’excellents résultats avec les méthodes des très différentes,
c’est à l’acheteur de savoir ce qu’il veut. Wink
 [Image: mini_191016010512696889.jpg]     https://cableswhynot.com/

Système :
Spendor SP100r2 / PC, preampli, amplis :  OWL /  DAC Sonic Frontiers sfd1 - Interface Armature Hecate / Câbles et multiprise ligne WhyNot Opus18 et CODE 224 / Correction Mathaudio.
Répondre
#9
Pour illustrer tressage interconnect XLR
zenwaves

[Image: 191022095433871103.jpg]

[Image: 191022100246298384.jpg]
Brix-Gigabyte j1900, 4Go ram, Nas Synology, Teac UD501-usb, XLR Vovox, Advance Acoustique classeA, Sommer Albedo cable, JBL S2600 Vandehul clearwater, casque Sony MDR CD1700
Répondre
#10
(10-22-2019, 10:02 AM)rastabill a écrit : Pour illustrer tressage interconnect XLR
zenwaves

[Image: 191022095433871103.jpg]

[Image: 191022100246298384.jpg]

Bonjour
et ça sonne bien ces tresses ?
A)Metronome Technologie CD8 Signature, Vovox tweaké , Pass Labs INT 30,  Silhouette cuivre argenté 2x4mm2 , Klipsch Cornwall.
secteur : Realcâble Kapton. Barrette DIY en étoile.

B) Denon DCD 1500 AE,  Marantz 5005,  Focal Chorus 706 V.

C) X Box 360, NAD 320BEE, Q Acoustics 1010i  . 
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)