Le Forum Indépendant de la Hifi et des Audiophiles

Version complète : 6CA7 en remplacement des EL34
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
J oubliais
Il y a l équivalent russe : les 6P3s EV 
C est pas mal notamment les anciens des années 70 les Paπno et ceux là on les trouvent pas cher 60/80€ le quad
Cdlt
Salut,
Après rangement placard, si qq est intéressé, je cède à petits prix un quad d'EL34 NOS Siemens (un peu utilisé)
et un autre de PSVANA 6CA7 T, tout juste rodé, je m'en suis servi un peu sur un PP Solen que j'ai eu qq temps
les 2 jeux étaient, à mes oreilles, plus intéressants musicalement que les EL34 EH, installé d'origine.

Je dois également avoir des triodes d'entrees variées 12AU7 (pas fini de ranger)

Musique à tous
(04-10-2019, 01:40 PM)Pascal64 a écrit : [ -> ]Sans trop m'avancer, je peux déjà dire que mes précédentes 6CA7 devaient être un peu rincées.
J'ai plus de dynamique, c'est net.

Hello, 

J'ai enfin pu mesurer mes loupiotes.
1 sur 8 était HS (crise cardiaque ?)
Les 7 autres ont des mesures étonnamment bonnes * malgré les 2 années d'utilisation intensive.
Du coup, j'ai un peu de stock  Wink

* environ 30% d'usure grand max
Mon pote me dit que les lampes s'usent moins vite avec le courant sur transfo symetriseur (ce qui est mon cas puisque le Jadis a sa propre ligne dédiée sur transfo symetriseur de 1600VA)
Mais bon... je n'ai pas les moyens de le vérifier
Bonjour,

Un tube s'use pour plusieurs raisons :
- épuisement des cathodes, mais il est rare qu'il vive jusque là (j'ai vu des tubes optiquement rincés, des ELL80 avec le flash transparent, toujours bonnes au lampemètre) ;
- court-circuits internes (caractéristique d'un mauvais chauffage pour faire simple, voir pour cela le bouquin téléchargeable ici : http://www.systella.fr/questions-techniq...mentations ) ;
- rupture de filament (ce n'est plus réellement de l'usure) ;
- allongement des filaments (pour les triodes à chauffage direct) ;
- puissance trop importante dissipée par la plaque.

L'épuisement des cathodes provient un courant excessif. Un tube bien utilisé tient 10 000 heures pour les plus mauvais à l'émission max. Lorsqu'on conçoit un circuit, on évite de se placer à ce point de fonctionnement. Il n'est donc pas rare d'avoir des tubes beaucoup plus âgés sans avoir de dérive importante.

Les courts-circuits internes proviennent de problèmes de séquencement des alimentations (allumage et extinction) ou de non respect des tensions Vgk. En revanche, ce qui tue assurément un tube, c'est la tension de chauffage en alternatif directement sur un enroulement du transformateur d'alimentation. La tension secteur, c'est 230V +10%-5%. Rapporté à 6,3V, ça fluctue beaucoup. Trop pour un tube. Ce qui est donc important, dans le cas d'un tel chauffage, c'est de mettre le circuit sur un autotransformateur capable d'assurer 230V. Attention, un chauffage avec un tube sous-volté est aussi dangereux pour un tube qu'un chauffage survolté.

La puissance max est aussi un facteur important et la plupart des circuits sont trop proches des valeurs maximales des dissipations des tubes qui ont ainsi une durée de vie minimale.

Sinon, pour revenir au sujet, une EL34 et une 6CA7 ont des caractéristiques principales identiques. Mais l'une est une pentode et l'autre une tétrode à faisceau (enfin, généralement, parce qu'il peut aussi y avoir des surprises). La tétrode est plus difficile à piloter et, dans certains cas, peut osciller assez facilement. Il faut donc vérifier la stabilité du circuit en augmentant le cas échéant la résistance de grille ou en baissant la réaction.

Bien cordialement,

JB
Bonjour à tous; j'ai eu un  CONRAD-JOHNSON, et j'ai actuellement un AUDIOMAT OPERA Référence.
 Pour les tubes c'est très simple, je vois directement avec les frères CLARISSE, très disponible, qui conçoivent, développent et fabriquent leur matériel.
Chaque ampli a ses tubes propres; choisis par les frères CLARISSE lors de la conception et l'upgrade de leurs amplis.
Concernent le mien, j'ai des E34L  JJElectronics (licence TESLA); et j'ai une écoute qui me comble totalement.
Attention à l'importance de tous les éléments de votre installation; mon ampli a été sublimé 2 fois:
- la première fois lors du remplacement de mon DAC, par l' HEED ABACUS.
- la deuxième fois par l'achat du câble SPDIF: JCT DIGIT ONE.

J'oubliais; mon AUDIOMAT OPERA, avant d'être upgradé en Référence, avait des EL34 Svetlana; et la différence d'écoute, après la transformation était très importante; plus de bande passante; plus de dynamique; et un réalisme sidérant !!! J'avais les musiciens dans mon salon; tout le matériel avait disparu. 

AUDIOMAT vend directement les tubes de puissance au client; appairé par eux en fonction de chaque ampli. Pour les tubes section pré-ampli, il faut leur envoyer le matériel; car il faut qu'il règle le bias à chaque remplacement. Le réglage pour les tubes de puissance est automatique sur l'OPERA.

Voici mon expérience qui ne concerne qu' AUDIOMAT. Je confirme les amplis CONRAD-JOHNSON consomment très rapidement les tubes de puissance, et le bias est très instable; j'étais obligé de le régler une fois par semaine !!!
Attention. Les E34L ne sont pas des Tesla, mais des tubes étudiés par JJ-Telsa qui a repris l'usine Tesla.

JB
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19